وزير الصحة يلتقي عمداء كليات الطب والصيدلة وطب الاسنان

Mardi 02 Janvier 2018



Mardi 02 Janvier 2018
بــاب نــات - خصص اللقاء الذي جمع، اليوم الثلاثاء، وزير الصحة، عماد الحمامي، بعمداء كليات الطب والصيدلة وطب الاسنان، لتدارس سبل مزيد دعم مناهج التكوين وبرامج البحث العلمي الطبي.

كما تناول اللقاء، بحسب ما جاء في بلاغ إعلامي لوزارة الصحة، دعم الشراكة بين كليات الطب، من جهة، والمؤسسات الاستشفائية، من جهة أخرى، خصوصا في المناطق الداخلية بما يمكن من الارتقاء بجودة الخدمات الصحية.


وتم التأكيد، بالمناسبة، على ضرورة دعم الاختصاصات الطبية المتطورة بما يحافظ على مكانة المدرسة الطبية التونسية على المستوى العالمي، وبما يحقق المزيد من الفرص للاطارات الطبية والصيدلانية للاندماج في سوق الشغل على المستوى الوطني والدولي، ويعزز حظوظ تونس كوجهة صحية لمواطني الدول الشقيقة والصديقة.


  
  
  
  
cadre-73227434dfb61dcfca8607647eb62ada-2018-01-02 18:44:13






1 de 1 commentaires pour l'article 153497

Lechef  (Tunisia)  |Mercredi 03 Janvier 2018 à 09h 58m |           
L'une des remarques importantes que j'ai pu constater dans nos hôpitaux et relatif au manque flagrant du personnel médical et paramédical surtout dans les urgences où l'afflux est extrêmement important, on parle d'une moyenne de 6 millions de - patients - en Tunisie sur une population de 12 millions contre 7 millions en France sur une population de 65 millions.
C'est incomparable !
Mais, est-il toujours utile et important de rappeler que le personnel médical et paramédical semble submergés de travail , sachant que travailler 12 heures de suite sans se reposer pour se trouver à 8-9 heures dans son service d'origine le lendemain surtout pour les internes et les résidents et en conséquence très affaiblis non seulement par le nombre d'heures de travail mais aussi par ce rythme infernal.
C'est pourquoi, au moins il faut veiller à une répartition juste et correcte de l'ensemble des cadres - internes et résidents - sur tous les services de façon à respecter ces flux de patients.
Il est inadmissible d'observer un excès et surplus - peu être même si c'est rare - dans quelques services, pour ne trouver qu'un nombre limité dans d'autres.
C'est un problème d'optimisation , très facile à résoudre surtout pour un ingénieur comme le ministre actuel de la santé Hammami.
Donc, à revoir un peu ce système chambardé où l'interne et le résident - en période de stage de formation - devraient avoir le temps aussi d'apprendre et de maîtriser leurs boulots, chose qui n'est pas automatique, avec un nombre très importants de patients qui cherchent des solutions rapides et efficaces !!!!
A revoir tout ce système qui ne nécessite dans quelques cas comme ceci, que des têtes pensantes !!!!!!!!
Où sont donc ces têtes pensantes ! Espérons qu'elles ne soient pas dormantes !!!!





En continu

***






Radio Babnet Live: 100% Tarab



Derniers Commentaires