Inauguration à Dubaï du projet Sea-Me-We 4, câble sous-marin à fibres optiques



Une cérémonie d'inauguration marquant le lancement des services de télécommunications employant le câble sous-marin à fibres optiques a été tenue hier (13décembre)à Dubaï, EAU, en présence des représentants de 16 opérateurs internationaux de télécommunications et d'autres participants.

Fujitsu Ltd a accompli la construction du réseau submersible optique de câble pour le consortium SEA-ME-WE 4, en 18 mois. Fujitsu s’est vu attribuer le contrat avec Alcatel Submarine Networks (Paris, France) en mars 2004.



Le réseau sous-marin Sea-Me-We4 a été déployé sur près de 20.000 km (soit la moitié de la circonférence du globe) en 18 mois, reliant 14 pays depuis Singapour jusqu'à la France en passant par la Malaisie, la Thaïlande, le Bangladesh, le Sri Lanka, l'Inde, le Pakistan, les Emirats Arabes, l'Arabie Saoudite, l'Egypte, la Tunisie, l'Algérie et l'Italie, le tout sur 16 points de raccordement terrestre. Ce système est conçu pour durer 25 ans en toute fiabilité, avec une capacité (1.28 térabits) 32 fois supérieure au réseau Sea-Me-We 3 installé il y a 7 ans. Le réseau est opéré conjointement par 16 opérateurs, dont Tunisie Télécom.


A l'exception du tronçon terrestre reliant les deux villes égyptiennes: Alexandrie et le Caire sur une distance de près de 400 km, les trois autres segments du câble en question passent sous la mer méditerranéenne, la mer rouge et l'océan indien.




Le coup d'envoi des travaux de connexion de la Tunisie au réseau international de communication ''Sea-ME-WE 4'', a été donné le 30 mars 2005 au large des côtes de Bizerte.

Les travaux en question consistaient en la pose d'un câble sous marin en fibres optiques s'étalant de la plage de Sidi Salem à Bizerte jusqu'au large des côtes de la ville italienne ''Palerme'' sur une longueur de 102 kilomètres environ où il serait connecté au câble principal qui relie la France à partir de la ville de Marseille jusqu'à Singapour via Alexandrie (en Egypte),le Golfe arabe et les pays du Sud-Est Asiatique (SEA-ME-WE 4).

Le câble SEA ME WE 4 répond à la technologie du multiplexage en longueurs d'ondes (DWDM). Il a nécessité un investissement estimé à 30 millions de dollars pour Tunisie Telecom. L'objectif recherche vise à doubler la couverture téléphonique,la connexion des différentes régions du pays à l'Internet et le doublement de la capacité actuelle de connexion à ce réseau mondial.






Babnet


Commentaires


0 de 0 commentaires pour l'article 3461