Tunisie: Ptrole & gaz extractiblesune manne de 250 milliards de dinars!

Mardi 18 Mars 2014



Mardi 18 Mars 2014
Farouk Ben Ammar, Ph.D

La Tunisie est minemment un pays riche en ressources nergtiques, comme on va le montrer dans ce qui suit.
Il faut seulement que le politique sy mette et que les comptences nationales se mobilisent pour faire le meilleur usage de ces richesses, dont regorge notre sous-sol, et exploiter ce gigantesque potentiel en ressources nergtiques qui peut transformer la Tunisie en un pays parmi les plus prospres de la rgion.


Le Saviez-Vous ?


Dans un rapport publi en Dcembre 2013 par lagence amricaine l US Energy Information Administration (EIA), on peut lire :

La Tunisie est relativement un petit producteur dhydrocarbures. La production est en rgression continue, chutant dun pic de 120 000 Baril/Jour dans les annes 1985-1990, seulement 67 000 Baril/Jour en 2012.

En 2011, la Tunisie a produit 1 925 Millions de mtres cubes de gaz naturel sec.

La Tunisie a deux formations significatives pour le ptrole et le gaz de schiste dans la rgion du sud.

La Tunisie possde :

 651 MILLIARDS DE MÉTRES CUBES DE GAZ DE SCHISTE TECHNIQUEMENT EXTRACTIBLE.

 1.5 MILLIARD DE BARILS DE PÉTROLE DE SCHISTE TECHNIQUEMENT EXTRACTIBLE.


Au cours du jour, la Tunisie refermerait dans ses entrailles un potentiel de lordre de : 150 MILLIARDS USD soit prs de 250 MILLIARDS TND.
Ces chiffres sont une ralit et non pas des purs effets d'annonce.

Les Principaux Permis & Concessions en Tunisie



1. Le Permis Sud Remada
Le permis Sud Remada couvre une surface de 3 516 km, exploit par une compagnie nord-amricaine en association avec dautres socits et en partenariat avec lETAP.

Cette compagnie a for et exploite avec succs deux (2) puits dans la structure de Bir Ben Tartar .

LEtat Tunisien a renouvel le permis de cette mme compagnie jusqu septembre 2014, la condition de forer un autre puits dexploration.

2. La Concession Bir Ben Tartar
Cette concession couvre une surface de 352 km, approuv hors du permis Sud Remada .

La concession a une validit de trente (30) ans compter de la date dallocation du march.

Actuellement, dix (10) puits sont en production avec une extraction naturelle, et deux (2) autres puits qui requirent une mthode dextraction artificielle.

En 2013, dans le cadre du dveloppement de la concession, six (6) puits additionnels sont programms pour forage.

3. La Concession Adam
La concession Adam couvre une surface 860 km et est localis, onshore, dans le bassin de production hydrocarbure de Ghadams.

Au total, dix (10) champs sont en cours dexploitation : Adam , Hawa , Nour , Karma , Nadir , Mejda , El Azzel N , Iklil , Dalia et Janet .

Les zones de production comprennent : l Acacus , le Tannezuft et l Ordovicien .

En 2012, la capacit totale de production de la concession Adam , est estime 6 904 Baril/Jour de ptrole brut, et de 800 000 m3/Jour de gaz naturel.

LE GAZ NATUREL EST VENDU À LA STEG !
Pour augmenter la capacit dacheminement du gaz, un projet de gazoduc devait tre entam en 2013 et achev en 2015.

4. Le Permis Borj El Khadra (BEK)
Le permis BEK est exploit par deux socits ptrolires trangres hauteur de 50% et 40% chacune. Le mystre des 10% restant reste entier !

LETAP se rserve le droit de participer jusqu hauteur de 50%.

Actuellement, cinq (5) puits dexplorations et un (1) puits dvaluation ont t fors dans le cadre de ce permis.

Le puits dexploration Bochra N1 , a t for en Janvier 2011 dans un objectif premier dexplorer les rservoirs de Silurien Acacus et de Tannezuft , et en second lieu, explorer le rservoir de l Ordovicien .

5. La Concession Cosmos
La concession Cosmos stale sur une surface 440 km, 50 km offshore dans le Golfe de Hammamet dans 120 mtres deau.

Le rservoir Cosmos a t dcouvert en 1983 avec le puits Cosmos South 1 .

LETAP, aprs avoir rvis le plan de dveloppement propos par les exploitants, a exerc son droit de participer hauteur de 20%.

Les activits de dveloppement ont t lances en 2012.

6. La Concession Yasmin
La concession Yasmin couvre une surface de 96 km offshore adjacente la concession Cosmos .

Deux (2) puits ont tests le ptrole de la formation Birsa au mme rythme que les puits sur la concession Cosmos avec un potentiel de dveloppement important.

7. Le Permis Hammamet
Le permis Hammamet a t accord en septembre 2005 pour une premire priode cinq (5) annes. La concession couvre une surface totale de 3 740 km.

Plusieurs cibles dexploration on t identifies dans le Golfe de Hammamet, dont la prospection Fushia .

8. Le Permis Jenein
Le permis Jenein couvre une surface brute de 312 km, localis dans la zone nord du bassin de Ghadams .

Le permis octroy une entreprise nord-amricaine, encore dans sa phase dexploration, expire en Octobre 2014, avec deux options de renouvellement de trois (3) ans, avec un engagement obligataire de forer un puits chaque reconduction.

9. Le Permis dExploration Bargou
Le permis dexploration Bargou est sis dans le golfe de Hammamet dans la mer mditerrane. Le permis couvre une surface 4 616 km essentiellement pour des prospections offshores.

Trois (3) compagnies nord-amricaines se partagent ce permis.

Le champ est sis dans la partie nord du permis et couvre 205 km2 dans des eaux de 50 mtres de profondeur.


Le Champ de Sidi el Kilani



Le plus grand champ ptrolier onshore est celui de Sidi el Kilani situ au centre nord de la Tunisie.

Ce champ a produit plus de 50 Millions de baril de ptrole brut lger non sulfureux, en nexploitant quun nombre rduit de puits.

Ce qui se traduit par le fait quil ne faut pas beaucoup dinvestissements ni de temps pour augmenter la production.

Consquemment, les exploitants peuvent faire de largent mme dans le cas dune petite dcouverte, et ce grce linfrastructure dj en place !


Le Futur du Ptrole est-il en Tunisie ?



Cest lintitule dune interview accorde par le directeur gnral dune entreprise nord-amricaine qui dtient 47.5% du bloc Bouhajla , sis onshore cern par une multinationale hollandaise, OilPrice.com et publie en Avril 2013 dans le Christian Science Monitor .

Cet article met nu lintrt croissant des compagnies occidentales et arabes dans les ressources nergtiques de la Tunisie.

Des appels doffres et des dsistements forcs, ont cre des opportunits pour de nouvelles compagnies de sintresser aux ressources ptrolires tunisiennes.

Pour la premire fois dans lhistoire de la Tunisie, des dpenses considrables ont t consenties pour tester les bassins ptroliers tunisiens, qui se sont rvls tre aussi riches que ceux de pays voisins comme la Libye !

De grandes compagnies nord-amricaines ont saisi loccasion dacqurir des terrains domins pendant des dcennies, sans tre exploits, par des compagnies europennes et tatiques.

La Tunisie est aujourdhui sur le point de mire de plusieurs investisseurs grce laccroissement des explorations dans le bassin productif Plagien.

En outre, des socits Juniors peuvent russir des projets en Tunisie l ou des Majors ne trouvent pas leurs quilibres financiers. Ce qui fait de la Tunisie une bonne place pour tre explor par de plus petits exploitants.

Les bassins ptroliers en tunisie sont bien tablis et compris. Les services sismiques et de forage sont disponibles, avec des ressources humaines qualifis et un Etat de droit.

Les compagnies Juniors fournissent un service estimable pour lindustrie du ptrole en tant souvent les premiers exploiter de nouvelles zones ou en appliquant de nouvelles technologies dans de vielles zones.


2014 : Deux Sommets sur le Ptrole et le Gaz



En 2011, les pays de la rgion MENA (Moyen Orient et Afrique du Nord) ont produit 36% de la production mondiale en ptrole.

La rgion compte investir 740 Milliards USD dans des projets dans le secteur de lnergie, et ce dans les cinq (5) annes venir.

Do la dcision de la tenue de deux sommets internationaux en 2014, dont un en Tunisie, ce qui dmontre implicitement limportance des rserves en ptrole et en gaz dans la rgion MENA et en particulier en Tunisie, des rserves tant convoites par loccident :

Oil & Gas Summit MENA 2014
Sommet sur le Ptrole et le Gaz MENA.
9 - 11 Novembre 2014. USA

The 4th Tunisia Oil & Gas Summit 2014
Le Quatrime Sommet Tunisien sur le Ptrole et le Gaz.
25 - 27 Septembre 2014. Tunisie


En conclusion, par les temps qui courent, une minorit prospre grce la corruption dans ce secteur vital et aux jeux sordides des politiques, alors quune majorit dprit et sappauvrit de plus en plus. Jusqu quand les gouvernements provisoires successifs resteront les bras ballants ?

Le ptrole reprsente aujourd'hui une poudrire conomique que personne ne souhaite enflammer, mme si on enregistre des tentatives au niveau de lANC pour rviser toutes les concessions.

Et pourquoi ne pas considrer la nationalisation de ce secteur, en organisant un rfrendumUne loi vote par le peuple, ne peut tre injuste..dit-on ! Mais l, cest une autre histoire.



  
  
     
  
festival-1022c0ba6643184733e107f5b457d2ef-2014-03-18 22:35:42






9 de 9 commentaires pour l'article 81954

Nabil Barnat  (Tunisia)  |Dimanche 05 Avril 2015 à 21h 54m | Par           
Un produit qui a fait le malheur de tous les peuples Arabes. Une technologie qu'on ne matrise absolument pas. Des gains qui ne profitent en rien aux pays d'origine. Avons nous besoin de dtruire notre beau pays, nous mme ???

Nahdhet_al_m7iz  (Tunisia)  |Vendredi 21 Mars 2014 à 15h 34m |           
... ...

Cherif  (Tunisia)  |Mercredi 19 Mars 2014 à 19h 04m |           
Excellent aperu sur nos ressources.

Merci au Dr Ben Ammar de nous ouvrir les yeux.

La lutte contre la corruption doit tre plus srieuse.

Essoltan  (France)  |Mercredi 19 Mars 2014 à 11h 20m |           
, ...

BENJE  (France)  |Mercredi 19 Mars 2014 à 09h 04m | Par           
@ MokhtarAyeb (Tunisia)
Je suis tout a fait de votre avis car les hydrocarbures conventionnels ne doivent pas tre compares au gaz et ptrole de schistes : la mthode d'extraction par fracturation sous eau a haute pression est dangereuse pour les sources d'eau et la stabilit gologique des sols ... Et en plus du gaz de schistes existe quasiment dans tout les pays et par consquence non exportable c'est pour la consommation intrieure lorsque le gaz actuel sera puis dans un sicle.
c'est malhonnte de la part de ce chercheur sans doute financ par les petites compagnies de donner de fausses illusions de richesse surtout que la Tunisie ne possde pas les capitaux et les quipements pour effectuer l'exploration et l'exploitation ! d'ailleurs il n'a cit aucune compagnie tunisienne mis a part l'organisme ÉTAP !
Un rfrendum pour nationaliser le ptrole sera sans doute pour et aprs que fera - t-on des ces mini ressources ? On a pas les moyens pour les exploiter
Enfin des milliards calcule avec le prix du baril comme revenu on doit soustraire le cot de l'exploration, de l'extraction et du transport, l'tat tunisien ne rcupre que 10% et d'ailleurs a reprsente combien par rapport a notre voisin libyens ou algriens de l'argent de poche !

Sayada  (France)  |Mercredi 19 Mars 2014 à 08h 15m |           


MokhtarAyeb  (Tunisia)  |Mardi 18 Mars 2014 à 23h 58m |           
Malheureusement un charabia indigne d'un PhD, mlangeant gaz de schiste et ptrole conventionnel et incluant de fausses informations comme dire que le champ de Sidi Kilani est le plus grand champ onshore en Tunisie, alors que celui d'Elborma par exemple le dpasse et de trs loin

Bardo_tounes  (Denmark)  |Mardi 18 Mars 2014 à 23h 38m |           
.
.



Mandhouj  (France)  |Mardi 18 Mars 2014 à 22h 49m | Par           
Souverainne, est la voix du peuple,
Richessessss abondantes, vive le sous-sol,
- Sur terre des dizaines des milliers d'hectares agricoles non exploits,
- Sur terre, une bureaucratie qui tue,
- Des usages non conformes l'intrt gnral,
Quelle est la place de la DÉMOCRATIE?
Ben Ali harab
Mandhouj Tarek.





En continu


22 2019 | 17 1440
20:52 19:27 16:06 12:23 05:06 03:18

25°
25° % 40 :
17°
5.1 /
:

25°-1726°-1730°-1922°-1722°-17




( 71 793)
( 71 709)
( 51 402) :
( 49 070)
( 48 568) ѡ
( 38 596) France info :
( 38 183) :
( 37 052) :
( 34 111) :
( 33 774)
( 33 719)
( 33 007)
( 32 911) ..
( 32 907)
( 32 071)
( 31 974) :
( 31 787) ...
( 31 331)
( 29 548) ѡ
( 29 345) :





Derniers Commentaires