Tunisie: Fermeture du camp de Choucha avant l'été (HCR)




tap - ''Les autorités tunisiennes et le haut commissariat pour les réfugiés HCR ont convenu de fermer le camp de Choucha le 30 juin 2013.", a affirmé la représentante du HCR en Tunisie, Ursula Aboubacar.
S'exprimant, lors d'une conférence de presse, vendredi à Tunis, Mme Aboubacar a précisé que deux ans après la crise libyenne, il est temps de penser à l'avenir des réfugiés, de leur donner un cadre de vie plus approprié loin des conditions d'hébergement dans un camp, sous la chaleur accablante de l'été et le froid glacial de l'hiver, et de les aider à devenir autonomes. "Sur 800 réfugiés, 300 seulement resteront en Tunisie", a t-elle ajouté, précisant que les autorités tunisiennes prendront les mesures nécessaires pour les réinstaller et leur permettre d'accéder aux différents services.


Evoquant le vide juridique en raison de l'absence d'une législation en Tunisie garantissant les droits des réfugiés, la représentante du HCR, Mme Aboubacar a indiqué qu'un projet de loi relatif au droit d'asile est en cours de finalisation.
..

.


Le HCR a élaboré une stratégie de prise en charge des réfugiés qui vont rester en Tunisie après la fermeture du camp de Choucha, a indiqué Mongi Slim, président du comité régional du croissant rouge tunisien à Médenine.
Il a indiqué que cette stratégie vise à promouvoir l'autonomie et l'intégration des réfugiés dans la société tunisienne.
..
...

Il s'agit, a-t-il expliqué, de les loger dans des appartements dans des villes proches du camp (au sud du pays) et de leur permettre de suivre une formation professionnelle, un accompagnement pour la recherche d'emploi et un soutien à la création d'activités génératrices de revenus. "Quelque 232 réfugiés ont, déjà, été intégrés en milieu urbain dans le sud tunisien", a fait savoir M.Slim.

Le responsable du bureau du HCR à Zarzis, Sebastien Apaptita a affirmé que les efforts se poursuivent pour résoudre les problèmes qui surgissent de temps à autre dans le camp, soulignant, à cet égard, qu'aucun incident n'a été enregistré en matière de discrimination religieuse ou ethnique.

Le camp des réfugiés de Choucha a été installé, en février 2011, pour accueillir les personnes qui fuyaient la guerre en Libye.
2950 réfugiés ont été déjà réinstallés dans d'autres pays.




Commentaires


0 de 0 commentaires pour l'article 62255