Tunisie: La production et les ventes de la CPG stagnent au cours des neuf premiers mois de 2013

Mardi 24 Septembre 2013



Mardi 24 Septembre 2013
tap - La Compagnie des phosphates de Gafsa a réalisé une production de 2,318 millions de tonnes de phosphate commercial, au cours de la période allant du mois de janvier et jusqu'au 23 septembre 2013, selon des indications fournies par le directeur du suivi et du contrôle de l'exploitation de la Compagnie. Il a expliqué à la correspondante de l'agence TAP que le volume de la production a marqué une légère baisse, par rapport à la même période de l'année 2012 où la production était de 2,348 millions de tonnes, alors que cette baisse est très importante et se situe au niveau de 60 pc par rapport à 2010.
En outre, la production des neuf premiers mois de 2013 est en-deçà des prévisions de la CPG qui visait à atteindre les 2,910 millions de tonnes pour cette période, soit 20 pc que ce qui était prévu, selon la même source.
Le responsable de la CPG a expliqué par deux raisons principales l'incapacité de la Compagnie à réaliser ses objectifs. La première concerne les sit-ins observés au niveau des points d'approvisionnement en eau industrielle situés dans la zone d'El Berka de la délégation d'Oum Larayès, ce qui a causé l'interruption de l'approvisionnement pour la plupart des unités de production et des laveries de phosphates, à Kef Eddour et Metlaoui.
La deuxième raison est le faible rendement de la Société tunisienne de transport des produits miniers, surtout au niveau de la disponibilité de ses équipements et de ses moyens de transport du phosphate brut des mines d'extraction du phosphate à ciel ouvert des zones du bassin minier, ce qui a fait obstacle à l'amélioration des résultats de la CPG, au niveau de la production du phosphate commercial.


Les unités de production et les laveries de phosphate commercial de la délégation de Metlaoui sont les plus importantes au niveau de la capacité de production qui a atteint, depuis le début de l'année, 1,437 million de tonnes, suivies par celles de Medhilla où la production a atteint, pour la même période, les 786 mille tonnes.
Pour leur part, les unités de production dans la délégation de Redeyef n'ont produit, depuis le début de l'année que 93 mille tonne, surtout qu'elle n'ont repris leurs activités que depuis une courte période, alors que la production est nulle dans les unités d'Oum Larayès.
Les ventes de phosphate commercial de la CPG ont, de leur côté, enregistré un recul, au cours des huit premiers mois 2013, avec 2,534 millions de tonnes, contre 3,153 millions de tonnes, pour la même période de 2012.
Le directeur du suivi et du contrôle des ventes de la CPG a, en outre, indiqué que la Compagnie a été obligée de puiser 500 mille tonnes dans ses réserves stratégiques de phosphate pour satisfaire les besoins du Groupe chimique tunisien (GCT) et de la Société tuniso-indienne des engrais, les deux entreprises spécialisées dans la transformation du phosphate en engrais chimiques.
Le recours aux réserves a réduit leur volume qui est passé de 3,750 millions de tonnes, au début de l'année, à 3,250 de tonnes, actuellement.



  
  
     
  
cadre-3e5504c702d9c702a6cdd792544e86f3-2013-09-24 17:57:06






1 de 1 commentaires pour l'article 71789

TARAK KLAA  (France)  |Mardi 24 Septembre 2013 à 18h 20m |           
Cette activité au ralenti de notre secteur des phosphates et dérivés constitue un germe de déclin très grave de notre pays.
Il s'agit d'un immense gâchis qui n'aurait jamais dû se produire , et faisant partie d'un vaste plan de sabotage de notre économie orchestré à mon avis à la fois par des opposants affamés qui veulent le pouvoir à tout prix et sont prêts à mettre le pays à genoux dans cette optique en paralysant l'une des principales sources de revenus , mais également par l'ex-dictateur qui doit encore avoir beaucoup de relais et de sbires dans le pays ,
voire également par des mains extérieures concurrentes , trop heureuses de récupérer nos parts de marché.
Sans l'avidité et le manque de patriotisme d'un certain nombre de tunisiens , nous n'en serions jamais arrivés à de telles extrêmités.
La passivité , l'inertie du gouvernement concernant ce problème à de quoi susciter des interrogations.
Dans n'importe quel pays , dictature ou démocratie , les responsables auraient fini au bout de quelques semaines par régler ce problème en utilisant tous les moyens à leur disposition , y compris l'armée.
Comme je l'ai déjà dit , cette situation a déjà provoqué des dégâts équivalants , voire supérieurs à ceux d'un tremblement de terre de la plus haute intensité , ou d'une guerre , et dans de pareilles situations , on ne peut pas rester les bras croisés.
Une preuve supplémentaire de l'hypocrisie de l'opposition , au lieu de critiquer le gouvernement pour sa mollesse dans cette
affaire , nous assistons à un silence assourdissant , et pour cause , tout ce qui est de nature à plomber l'action du gouvernement est le bienvenu , sauf que c'est que c'est notre cher pays qui va s'en retrouver diminué et appauvri !!

C'est un vrai scandale !!






Présidentielles 2019
Législatives 2019
En continu


الأربعاء 18 سبتمبر 2019 | 19 محرم 1441
العشاءالمغربالعصرالظهرالشروقالفجر
19:52 18:25 15:44 12:21 06:04 04:36

26°
25° % 88 :الرطــوبة
تونــس 25°
1.5 كم/س
:الــرياح

الأربعاءالخميسالجمعةالسبتالأحد
25°-2531°-2432°-2431°-2530°-25







Derniers Commentaires