Histoire du football camerounais




La Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) est fondée en 1959. Le premier match du Cameroun indépendant se déroula le 13 avril 1960, contre la Somalie. Ce match est historique, puisqu’il s’agit en même temps du premier match et de la plus large victoire des Camerounais, et cela se conclut sur le score de 9 buts à 2.
La FECAFOOT est affiliée à la FIFA depuis 1962 et est membre de la CAF depuis 1963. Le Cameroun n’est pas encore la puissance footballistique que l’on connaît tous. La première participation à des qualifications est celles pour la Coupe d’Afrique des Nations 1968, mais il ne réussit pas à s’y qualifier.


Pour sa première participation à la Coupe d‘Afrique des Nations en 1970, le Cameroun est éliminé au premier tour. Se servant de cette première expérience, il créa la sensation, en terminant troisième. De 1974 à 1980, il ne participa à aucune compétition internationale. L'équipe du Cameroun fait parler d'elle pour la première fois en se qualifiant pour la Coupe du monde 82 en Espagne. Le Cameroun, coaché par le français Jean Vincent, terminera le premier tour invaincu, mais éliminé après trois matches nuls contre le Pérou (0-0), la Pologne (0-0) et l'Italie (1-1),


Deux ans plus tard, il remporte sa première Coupe d'Afrique des Nations, en battant le Nigéria en finale 3-1, à Abidjan. Après la finale perdue à la CAN en 1986, les Lions indomptables remportèrent la Coupe d'Afrique des Nations en 1988 avec comme entraîneur, un certainClaude Le Roy.

Le Cameroun participe à sa deuxième Coupe du monde en 1990, en Italie. Les Lions, entraînés par le russe Valery Nepomniachi (qui ne parle que quelques mots d'anglais et pas un mot de français), vont causer une des plus grosses surprises de l'histoire de la Coupe du monde en s'imposant lors du match d'ouverture contre le tenant du titre, l'Argentine de Diego Maradona (1-0, but de François Omam-Biyik). Après une deuxième victoire obtenue contre la Roumanie (2-1, doublé de Roger Milla) et une déconvenue contre l'URSS (0-4), ils se qualifient pour les huitièmes de finale, où ils battent la Colombie (2-1 après prolongations). À cette occasion, Roger Milla, 38 ans, rappelé in extremis en sélection, avant la Coupe du monde, inscrit 2 nouveaux buts. Le Cameroun devient le premier pays africain à atteindre les quarts de finale d'une Coupe du monde. Au Stade San Paolo de Naples, ils sont éliminés de justesse par l'Angleterre (2-3 après prolongations après avoir mené 2-1). De là, s'est construit la réputation des Lions indomptables. Et le Cameroun obtient la quatrième place de la CAN 1992.

Durant l'année 2000, les Lions indomptables obtiennent leur consécration internationale avec une médaille d'or, aux Jeux olympiques de Sydney 2000. Après avoir battu le Brésil en quart de finale. De même, l’équipe A remporte la CAN en 2000, aux tirs aux buts, contre le pays organisateur, le Nigéria.

En 2002, ils remportent une deuxième fois de suite la CAN, à nouveau aux tirs aux buts contre le Sénégal, et à se qualifier pour la Coupe du Monde 2002. Ils ne passent pas le premier tour.



Ensuite, le Cameroun est éliminé deux fois en quarts de finale, en 2004 et en 2006. Malgré la présence dans leurs rangs de Samuel Eto'o, devenu entre-temps l'un des meilleurs joueurs du monde, les Lions indomptables ne se sont pas qualifiés pour la Coupe du Monde 2006. Le meilleur classement FIFA pour le Cameroun est en novembre et décembre 2006, où il est classé onzième. En juillet 2007, le Cameroun est néanmoins la première équipe africaine au classement mondial de la FIFA (16e). Il est qualifié pour la CAN 2008, et est l'un des favoris pour la victoire. Les Lions perdent pour la seconde fois en finale contre les Pharaons d'Egypte (1ère fois en 1986). Samuel Eto'o est le meilleur buteur de l'histoire de la CAN. Les Lions indomptables sont qualifiés pour la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud , et pour la CAN 2010 en Angola.
Source : wikipedia

Commentaires


0 de 0 commentaires pour l'article 26049