Tunisie: 5me dition du forum international sur l'nergie au service du dveloppement durable



tap - Les travaux de la 5me dition du forum sur l'nergie au service du dveloppement durable, ont dmarr, mardi, Hammamet, en prsence de plus de 200 experts internationaux et de reprsentants de commissions onusiennes et internationales.

Photo Archives

Les participants ce forum, dont les travaux se poursuivront pendant trois jours, discuteront des volets de l'agenda rgional et international visant garantir des services globaux des nergies modernes dans toutes les rgions du monde.


L'objectif escompt est de doubler la part des nergies renouvelables dans les sources mondiales de l'nergie l'horizon 2030, conformment l'initiative sur les nergies renouvelables, annonce en 2012, par le secrtaire gnral des Nations unies.

Nidhal Ouerfelli, ministre charg de la coordination et du suivi des affaires conomiques, a soulign que la ralisation de la transition nergtique et la garantie des objectifs de l'nergie durable pour tous, ncessitent un appui mondial, outre la mobilisation des ressources humaines et financires ncessaires.

La Tunisie uvre mettre en place une politique nergtique dont les priorits sont l'efficience nergtique, la rationalisation de la consommation et le renforcement de la production de l'lectricit partir des nergies renouvelables, a indiqu Ouerfelli. Et d'ajouter que l'objectif recherch est de faire face au dficit nergtique qui ne cesse de progresser atteignant actuellement 2,8 millions de tonnes quivalent ptrole (TEP).

Ouerfelli a, en outre, voqu les efforts que la Tunisie dploie dans les domaines de l'efficience nergtique et du renforcement des nergies renouvelables, prcisant que le pays occupe les premiers rangs au niveau africain dans le domaine de l'accs l'nergie lectrique avec un taux de raccordement de 99,55%.

Ritrant la volont de poursuivre ces efforts, le ministre a rappel que la Tunisie a adopt une nouvelle loi visant promouvoir la production de l'lectricit par l'utilisation des nergies renouvelables.

Le but recherch, a-t-il expliqu, est de rduire la demande d'nergie d'environ 34% l'horizon 2030, outre le renforcement de la part des nergies renouvelables dans la production lectrique qui devra atteindre 30%.

Les reprsentants des commissions onusiennes (commission conomique pour l'Europe, commission conomique et sociale pour l'Asie de l'ouest et l'ocan indien, la commission conomique pour l'Amrique latine, la mer des carabes et la commission conomique pour l'Afrique), ont soulign que la rvolution des nergies renouvelables est invitable car elle constitue une ncessit pour le dveloppement social et conomique.

Ils ont, dans le mme cadre, ajout que la concrtisation de l'objectif visant renforcer l'accs l'nergie au service du dveloppement ncessite une solidarit internationale, l'tablissement de partenariats entre les secteurs public et priv, outre la garantie d'une adquation entre le cot et le dveloppement durable et la mise en place de systmes nergtiques plus quitables et plus efficients.

Le directeur de la rationalisation de la consommation d'nergie l'Agence nationale de matrise de l'nergie (ANME), Fathi EL Hanchi prvoit un creusement du dficit nergtique en Tunisie 3,2 millions de TEP la fin de 2014 soit environ 3200 millions de dinars.

Pour la Tunisie et les autres pays du monde, la transition nergtique devient un impratif et non plus un choix , a-t-il soulign, mettant l'accent sur la ncessit de poursuivre la politique de rationalisation de la consommation et d'efficience nergtique, outre le renforcement du systme des nergies renouvelables en Tunisie.

Il s'agit, galement, d'encourager le secteur priv investir dans ce domaine et d'uvrer consolider les comptences des ressources humaines dans ce secteur, a-t-il indiqu.


Commentaires


0 de 0 commentaires pour l'article 94272