ليبيا : مقتل 19 جنديا في هجوم مسلّح في مدينة سرت




وكالات - قتل اليوم الخميس 19 جنديا ليبيا على الأقل في مدينة سرت الليبية في هجوم شنّه مسلّحون تابعون ل فجر ليبيا على كتيبة تابعة للجيش بمدينة سرت.


وأكدت مصادر عسكرية ليبية أن الهجوم أسفر عن مقتل 19 جنديا فيما اندلع حريق في خزان نفطي في مرفأ السدرة النفطي في المنطقة وذلك بعد إصابته بقذيفة.


Commentaires


3 de 3 commentaires pour l'article 97198

Slimene  (France)  |Vendredi 26 Decembre 2014 à 12h 15m |           
@Abdel04.Si la version de l'attaque d'éléments tchadiens avec la bénédiction de la France était vraie,les journaux français comme libé,le monde ou le Canard enchaîné et même l'opposition en auraient parlé bien avant que tu le dise.

Nouri  (Switzerland)  |Vendredi 26 Decembre 2014 à 07h 56m |           
غريب منكم يا بابنات من اين لكم هذا المقال ؟
هل حفتر وعصابته مع الايمارات ومصر يمثلون الجيش الليبي ؟ والثوار مع عديد من قوة الجيش الليبي وكلهم ليبيون تسمونهم عصابات ؟
عيب والله عيب

لا حولة ولا قوة إلا بالله

Abdel04  (France)  |Jeudi 25 Decembre 2014 à 23h 57m |           
Je me permets de vous signaler que vous avez une lecture erronée des événements qui se déroulent chez nos voisins et non moins frères libyens. En effet et pour commencer ce que vous appelez "Milices de Misrata" c'est en réalité ce qui constitue l'armée libyenne sous le commandement du Jadallah laabidi le chef des armées en concertation étroite avec Omar Elhasi le premier ministre et Nouri Bousahmin président du congrès nationale et
commandant suprême des armées. Le nom de "Fajr libya" n'est pas le nom d'une milice mais d'une opération militaire qui visait à libérer l’aéroport de tripoli de la horde des "Zentan" qui ont fait régner la terreur à la capital et qui fomentait un coup d'état avec le général putshiste Khalifa Haftar. L'opération Fajr libya" s'est désormais transformée en "shourouk libya " afin de libérer les champs et ports pétroliers des mains de la
milice "EL HAdhran" un repris de justice d'origine tchadienne qui a fait main basse sur tous les ports et champs pétrolier de l'Est libyen.
Concernant les 22 tués(18 en réalité) Gardes de la centrale électrique de Syrte et appartenant au bataillon Aljalit , cela reste un mystère et ressemble plus à un règlement de compte entre tribus.car la ville à depuis la chute du régime de kaddafi est restée loin des tumultes.
Je vous dit cela car, ce soir? 200 voitures armées de l'armée tchadienne ont franchit la frontière afin de prêter main forte à la milice d'Elhadhrane avec bien évidemment la bénédiction de la France (qui dit Tchad dit france, "elle n'est jamais très loin"), cette armée tchadienne , j'ai bien peur qu'elle devienne "l'armée libyenne demain sur votre journal".