Les changes Chine-Afrique dpasseraient 50 milliards de dollars en 2006

Samedi 04 Novembre 2006



Samedi 04 Novembre 2006
APA-Pkin (Chine) Les changes commerciaux entre la Chine et lAfrique estims 12 millions de dollars en 1956 se sont rapidement envols hauteur de 10 milliards de dollars en 2000 et pourraient, selon les prvisions des experts, dpasser la barre des 50 milliards en 2006.

Sexprimant lors dun point de presse en marge de la 3e dition du sommet sino-africain qui souvre samedi Pkin, M. Zhou Yabin, haut responsable au ministre du commerce de la Rpublique Populaire de Chine a donn quelques chiffres.


Au cours du premier semestre de cette anne, a-t-il indiqu, cet gard, les changes commerciaux sino-africains svaluaient 25,6 milliards de dollars, soit une augmentation de 41%, par apport la mme priode, en 2005.

Les exportations chinoises vers les pays africains slevaient 11 milliards de dollars au cours du premier semestre de cette anne, soit une augmentation de 30% depuis un an, tandis que les importations sestimaient 14,6 milliards, soit une hausse de 51%.

La Chine a galement accord une aide financire 53 pays africains par la mise en place de 720 projets dans ces pays dans le domaine de lagriculture, la pche, lnergie, le transport, la tlphonie, lhydraulique.

Interrogs par APA, certains diplomates africains prsents au sommet de Pkin se sont cependant inquits de ce que le flux des produits manufacturs bon march, de la Chine vers lAfrique, paralyse lindustrie locale.

"Il ny a pas de vritable investissement dans le continent africain capable de crer des emplois ou de promouvoir le transfert de technologies", ont-ils soulign.

Ces soi-disant investissements chinois sur le continent, dplorent les Africains, concernent seulement les socits commerciales qui napportent pas de valeur ajoute dans lconomie locale.

Ce son plutt les firmes exportatrices de produits chinois bon march qui tirent des bnfices de ces changes.

Lconomie chinoise est en plein panouissement pour la quatrime anne conscutive avec un PNB annuel de plus de 10%, et a un fort besoin de carburant et de minerais, matires premires disponibles en Afrique.

Au cours de ces dernires annes, plusieurs cadres occidentaux ont commenc mettre en garde contre ce quils appellent la croisade chinoise en Afrique .

Ces derniers constatent que la Chine sdentarise son immense population, explore de nouveaux marchs productifs et btit son conomie sur la base du carburant et des minerais.

Dans une interview accorde la semaine dernire au journal franais Les Echos , le prsident de la Banque Mondiale, Paul Wolfowitz a dclar que les banques chinoises ne se souciaient pas de respect les droits humains et les normes environnementales, en tablissant en Afrique.

Nous nacceptons pas de telles critiques , a dclar Zhai Jun, conseiller technique au ministre des affaires trangres, lors dune confrence de presse tenue la semaine dernire Pkin.

Quand nous dveloppons des relations commerciales et conomiques avec les pays africains, nous estimons que cela peut contribuer au dveloppement conomique local et amliorer les conditions de vie des populations en leur apportant des bnfices tangibles , a estim Jun.

Selon le diplomate chinois, son pays croit qu aucun gouvernement ne devrait singrer dans les questions de droits humains et les affaires internes dun autre pays .

Le 3e Forum sino-africain sur la Coopration (FOCAC) se tient du 4 au 5 novembre la capitale chinoise o sont attendues quelque 1700 dlgus reprsentant 48 pays africains.

En prlude ce conclave, une rencontre officielle a eu lieu mercredi 1er et jeudi 2 novembre, suivie dune runion ministrielle vendredi.

Le forum sur la Coopration Sino-africaine (CACF) a t conjointement propos et mis sur pied en 2000 par la Chine et quelques pays africains, sur la base dune ngociation quitable, dune plus grande comprhension, dun plus grand consensus, du renforcement de lamiti et de la promotion de la coopration .

Cette coopration vise sadapter au changement de la situation internationale et aux exigences de la mondialisation de lconomie. Elle entend cibler le co-dveloppement, indiquent ses thoriciens.


  
  
     
  
cadre-d563cb0699fbe7bc92d64815915918cd-2006-11-04 00:00:00






0 de 0 commentaires pour l'article 9175






Présidentielles 2019
Législatives 2019
En continu


22 2019 | 23 1441
19:45 18:19 15:40 12:19 06:07 04:40

31°
32° % 55 :
25°
4.6 /
:

32°-2529°-2328°-2231°-2127°-21




(198 420) :
(145 403) :
(124 989) ''
(117 757) :
(114 014) :
(109 560)
( 77 901) ''
( 65 168) ''''
( 65 071)
( 64 515)
( 64 101) :
( 63 984) :
( 61 931)
( 57 154)
( 52 514) :
( 52 499)
( 51 993) :
( 51 845)
( 51 670) :
( 51 471)



Derniers Commentaires