Tunisie : Décision judiciaire de libérer le candidat à la présidence, Nabil Karoui

Photo Yassine Gaidi /AA


AA - Tunis/Yosra Ouanes - Un tribunal tunisien a décidé, mercredi, de libérer le candidat au deuxième tour de la présidentielle, Nabil Karoui, détenu depuis un mois et demi dans le cadre d'une affaire de corruption, selon une source de l'équipe de sa campagne électorale.


Dans une déclaration accordée à Anadolu, la source a indiqué que "la Cour de cassation de Tunis a décidé, mercredi, de libérer le candidat du parti "Au cœur de la Tunisie", sans préciser s'il a été effectivement libéré ou s'il existe d'autres mesures à prendre avant sa libération.


Aucune déclaration officielle n'a été faite à ce propos jusqu'à 16h15 GMT.



Nabil Karoui, candidat du parti "Au cœur de la Tunisie", a été arrêté le 23 août sur la base d'une plainte déposée contre lui par une ONG locale (I Watch) l'accusant de "corruption", ce qu'il continue à nier par la voix de son avocat.
L'instance Supérieure Indépendante pour les Élections (ISIE) avait annoncé, le 17 septembre, que le candidat indépendant Kaïs Saïed, professeur de droit constitutionnel, s'était qualifié pour le second tour de l'élection présidentielle avec 18,4% des voix, suivi de Nabil Karoui avec 15,58% des voix.

Commentaires


0 de 0 commentaires pour l'article 190693