"Belmakchouf" de Hannibal TV: Des stadistes protestent...

<img src=http://www.babnet.net/images/imgnews/souia.jpg width=100 align=left border=0>


Des internautes stadistes nous ont communiqu cette lettre de protestation suite l'mission Belmakchouf de Hannibal TV diffuse le 12 septembre 2005 :



"Comme chaque Mardi et linstar des amateurs du ballon rond , les internautes stadistes attendent avec impatience lmission Belmakchouf afin de sinformer sur la marche de leur club et tirer profit des commentaires aviss et instructifs des intervenants qualifis convis par la chane Hannibal.

...

Lors de lmission diffus le 12/09/2005, grande fut leur surprise.

Ils furent choqus par les approximations de certains intervenants qui tantt sarcastiques tantt suffisants assnent sans vergogne des analyses o le vrai est ml au vraisemblable qui le dispute au faux, au mensonger.

Oui le mensonger car le mensonge par omission, cest aussi du mensonge :


On a voqu l'incomptence de l'encadrement des jeunes et du directeur technique, faisant allusion des enfants du club, pour la plupart danciens joueurs internationaux, comme Ezzeddine Bezdah, Jamaleddine Naoui ou Wahid Hidoussi, mais on a omis (Pourquoi ?) d'voquer le principal obstacle qui empche la formation des jeunes de revenir ses heures de gloire au Stade Tunisien, savoir l'infrastructure. Le complexe du Stade tunisien (qui est depuis des annes "son complexe" au propre et au figur), avec un seul terrain exploitable en gazon naturel, et deux terrains en terre battue, ne peut en aucun cas reprsenter un espace appropri pour une association sportive cense attirer les jeunes de plusieurs quartiers populaires. Depuis des annes, l'tat du complexe sportif du Bardo n'a cess de se dtriorer, contrairement l'infrastructure sportive de la plupart, sinon tous "nos concurrents".


Nous aurions aim, par ex. que lon expliqut aux stadistes et lopinion ce quil est advenu des travaux de construction du complexe du Bardo dont l'achvement est toujours remis aux calendes bardolaises , les causes des retards pris pour son achvement, les questions de financement

Nous acceptons la critique qui doit demeurer une valuation objective.

Or les intervenants ne s'taient pas donn la peine de vrifier leurs informations et se sont contents de procder par affirmation sans tayer leurs arguments par des faits admis comme tels par tous ou du moins la majorit de lopinion sportive :


Depuis 1966, le ST na rien fait qui vaille la peine, se dbattant dans les profondeurs du classement, vitant chaque saison par miracle et dextrme justesse la relgation.


Les statistiques confirment-elles cette affirmation ?


Le bilan est trs mdiocre, affligeant selon les dires de nos journalistes distingus. N'est-ce pas ? C'est vident ! C'est l'vidence mme !

Ainsi l'un des journalistes a affirm " Dans les dernires annes le ST a vit le relgation au moins, au moins, au moins dix fois " en consultant les faits, nous trouvons que le ST na t class au-del de la 10me place que 3 fois en 49 exercices autant dire sa vie durant.

Les faits sont ttus et notre journaliste entend leur tordre le cou pour les besoins de sa dmonstration.


On discuta longuement pour savoir si le ST est petit ou grand . Un discours vain et sans objet, tous les clubs connaissent des hauts et des bas, un moment ou un autre de leur histoire. Il se trouve que notre club est au creux de la vague et connat des difficults. On en profite pour le minorer, le rabaisser, passer par pertes et profits luvre de ses enfants, les vivants comme les disparus, prendre ses supporters pour des attards rclamant chaque dbut de saison des titres et qui ont grand besoin de consulter des psy .


Le ST connat des difficults. Oh ! Le gros livre dbusqu par nos doctes journalistes ! La belle affaire, et ils brodent et ils brodent sur ce secret de polichinelle.

Le non dit, le sous entendu est que ce club nest pas sa vrai place, en dautres termes ce club doit disparatre et laisser le champ libre aux vrais grands clubs chers au cur de nos chotiers.


Dans leffectif actuel du ST, seuls deux joueurs trouvent grce leurs yeux et encore ! Quant lentraneur, cet illustre inconnu sans carte de visite auquel des dirigeants, dpasss par les vnements ont accord carte blanche , lui, il fait du nimporte quoi.


Cela nempche pas davancer, dans le mme propos que le jeu pratiqu par cette mme quipe stait amlior et que la seule chose ne pas faire actuellement est de remercier ce technicien.
Quelle science de la contradiction : affirmer une chose et son contraire dans la foule
Cette mission qui se veut cartes sur table ne fut qu'une somme de brves de comptoirs , dapproximations et de propos blessants qui napporte pas grand-chose au dbat sur le ST."

Les Internautes Stadistes





Classement des 5 premires quipes de 1955-56 jusqu'a 2003-04
















































































Nbre
saison D1
Matchs
jous
Matchs
Gagns
Matchs

nul
Match
Perdus
Buts pour Buts
contre
Points
EST 48 1188 651 351 186 1922 889 2796
CA 49 1212 592 396 224 1715 904 2693
ESS 47 1170 581 347 242 1730 999 2577
CSS 49 1212 470 397 345 1476 1257 2395

ST

49

1212

479

383

350

1539

1195

2388
CAB 47 1164 388 378 398 1208 1213 2139





Les points sont calculs
sur la base

:

1955-56
jusqu' 1985-86: 3-2-1


1986-87 jusqu'
1991-92: 4-2-1


1992-93 jusqu'
1994-95: 2-1-0


1995-96 jusqu'
2003-04: 3-1-0






    ڤڤ

Comments


0 de 0 commentaires pour l'article 3081


babnet
All Radio in One    
*.*.*