La Déclaration pour la paix et la cessation des guerres (DPCW), comme fondement juridique à la paix !




Communiqué de Presse - L’organisation Heavenly Culture, World Peace, Restoration of Light (HWPL) enregistrée auprès des Nations Unies a tenu le 14 mars 2022 la 6e commémoration de la Déclaration pour la paix et la cessation des guerres (DPCW). Cet événement qui s’est tenu autour du thème « Institutionnalisation de la paix : Construire un fondement juridique pour la paix durable » a rassemblé 5 000 participants de la France, l'Allemagne, le Royaume-Uni, le Maroc, la Tunisie, pour en citer quelques-uns.



Proclamée en 2016, la DPCW est une déclaration qui propose avec 10 articles et 38 alinéas, des actions pour prévenir les conflits, les résoudre et maintenir la paix mondiale. Ce document suggère que la promotion de la paix mondiale soit un pilier pour construire un monde durable à laisser en héritage aux générations futures.



Lors de cet événement de nombreux invités d’honneur experts dans le domaine du droit international, de l'éducation, ainsi que des leaders religieux sont intervenus pour mettre en avant la nécessité de « construire une base juridique pour une paix durable ». Dans son discours Mme Anna Cervenakova, membre du comité du droit international pour la paix d’HWPL, a mentionné : « Dans la crise mondiale en cours, les gouvernements se demandent quel type d'action serait la meilleure action à entreprendre pour surmonter la crise d'urgence. La nécessité du développement humain, en surmontant l'urgence en santé publique, le changement climatique, le déclin économique, les restrictions aux droits de l’homme, nous pousse à savoir comment ces problématiques sont résolues par les institutions des gouvernements. C’est ainsi qu’une grande partie du travail incombe aux gouvernements. Alors, il est important de savoir quelles sont les priorités de leur programme institutionnel. »
..



Apportant une réponse aux menaces courantes des conflits religieux, l'imam Moulana Shafiek Nolan de Westridge en Afrique du Sud a déclaré : « La DPCW souligne l'importance de la paix entre les religions et la cessation des conflits religieux. Le dialogue mensuel sur les Écritures organisé par HWPL vise particulièrement à créer une plate-forme pour briser les malentendus sur les Écritures et les pratiques religieuses, reflétant les valeurs exprimées dans la DPCW. »


En concluant l'événement, le président Man Hee Lee d’HWPL a déclaré que les guerres et les conflits continuent de se produire parce que « des guerres peuvent être déclenchées si cela est prétendument nécessaire selon le droit international en vigueur, c'est pourquoi cela ne peut pas mettre fin à la guerre ». Il a souligné que tous les membres du village planétaire doivent être unis en tant que messagers de paix pour créer un droit international pour la paix.



Commentaires


0 de 0 commentaires pour l'article 242972