Tunisie : Rached Ghannouchi reconduit la tte du Parlement



AA - Tunis -

- Lors de la session sans dbat ddie au vote de retrait de confiance suite la motion dpose son encontre par quatre blocs parlementaires



Les dputs tunisiens ont reconduit, jeudi, Rached Ghannouchi la tte du Parlement, lors dune session plnire sans dbat ddie au vote de retrait de confiance suite la motion dpose son encontre par quatre blocs parlementaires.
Alors que la plnire a t tenue avec la participation de 133 lus, la motion de retrait de confiance a obtenu 97 voix pour, 16 voix contre et 18 votes annuls, outre deux votes blancs. Ainsi, Ghannouchi demeura en fonction pour le reste de la lgislature (2020 - 2024).

Prvu partir de 9h heure locale (UTC+1), lopration de vote na t entame qu partir de 10h35 aprs que la session ait t leve en raison de lchange dhostilit entre les dputs sur la mthode de distribution des bulletins de vote et le recours ou non lisoloir.
Ces vnements surviennent sur fond d'change daccusations entre le chef du bloc parlementaire dEnnahdha, Noureddine Bhiri, et la prsidente du Parti Destourien Libre (PDL), Abir Moussi.
Pour Bhiri, des pressions et de largent sale ont t dploys par les Emirats arabes unis inciter les dputs adopter la motion de retrait de confiance.

De son ct, Moussi a accus Ennahdha de saccaparer toutes les institutions de lEtat. Vous pensez que le mouvement peut rater l'occasion de nous condamner en cas de financement illgale en provenance de l'tranger ?, sest-elle, ainsi, interroge.
En effet, le 16 juillet, quatre blocs avaient annonc, lors d'une confrence de presse, qu'une motion de retrait de confiance Ghannouchi ait t dpose au bureau du Parlement, aprs avoir rassembl le nombre requis de signatures (73 signatures).

Les quatre blocs avaient expliqu cette mesure comme tant "due aux dcisions unilatrales prises par Rached Ghannouchi sans consulter le bureau du Parlement (sa plus haute instance), ainsi qu' ces dclarations relatives aux relations trangres de la Tunisie qui vont lencontre de l'orientation de la diplomatie tunisienne".
Les blocs ayant initialement exprim leur rejet de la motion de retrait de confiance sont : Ennahdha (54 siges), la Coalition Al-Karama (19 siges), Au Cur de la Tunisie (27 siges), et le bloc du futur (9 siges).

Dans une prcdente dclaration l'Agence Anadolu, le chef du bureau politique du mouvement Ennahdha, et son dput au Parlement, Noureddine Arbawi, avait dcrit la prsentation de la motion de retrait de confiance comme un show qui n'a aucune perspective et qui ne sera pas adopt.

Pour sa part, le prsident du Parlement sest auparavant dit convaincu que ce sera un renouvellement de confiance mon gard en tant que prsident du Parlement et je serai nouveau reconduit dans mes fonctions.

"Je ne suis pas arriv sur un tank la prsidence du Parlement, mais aprs des lections, et je ne suis pas gn par (une motion) de retrait de confiance, c'est pourquoi nous avons accept ce renouvellement de la confiance", avait-il assur dans un communiqu de presse.

Commentaires


0 de 0 commentaires pour l'article 208150