Algrie: trois ex-ministres appellent larme engager un dialogue national

Samedi 18 Mai 2019



Samedi 18 Mai 2019
AA - Alger/Tarik Zaidi - Trois ex-ministres algriens ont appel samedi larme engager un dialogue avec les reprsentants du mouvement populaire qui conteste le systme en place, les partis politiques et la socit.

Cet appel a t lanc par Ahmed Taleb Ibrahimi, ancien ministre des Affaires trangres (1982-1988) et ancien candidat la prsidentielle de 1999, Rachid Benyelles, gnral la retraite, et ancien ministre des Transports (1988) et Ali Yahia Abdenour, ancien ministre (entre 1965-1968) et fondateur de la ligue algrienne des droits de lHomme, dans un communiqu conjoint publi samedi et consult par Anadolu.


Les signataires appellent dans le texte le commandement de l'ANP (arme nationale populaire) "nouer un dialogue franc et honnte avec des figures reprsentatives du mouvement citoyen (), des partis et des forces sociales qui le soutiennent, afin de trouver au plus vite, une solution politique consensuelle en mesure de rpondre aux aspirations populaires lgitimes qui s'expriment quotidiennement depuis bientt trois mois".

Depuis la dmission d'Abdelaziz Bouteflika le 02 avril dernier, sous la pression populaire et celle de larme, Ahmed Gaid Salah, chef dEtat-major est devenu lHomme fort du pouvoir.

Cet appel intervient au lendemain de nouvelles manifestations populaires massives dans plusieurs wilayas du pays, rclamant un changement radical du systme et lorganisation dune courte priode de transition.

"Aprs avoir obtenu la dmission force du prsident candidat moribond (Abdelaziz Bouteflika, ndlr), les manifestants () exigent maintenant l'instauration d'un Etat de droit et d'une vritable dmocratie, en passant pralablement par une priode de transition de courte dure, conduite par des hommes et des femmes n'ayant jamais appartenu au systme profondment corrompu des vingt dernires annes", prconisent les trois signataires.

Et de souligner que "cette priode est ncessaire pour mettre en place les mcanismes et dispositions permettant au peuple souverain d'exprimer librement et dmocratiquement son choix travers les urnes, - un processus qui va dans le sens de l'histoire, et que rien, ni personne ne saurait arrter ".

Cet appel intervient alors que lAlgrie est confronte une impasse politique, le rgime saccrochant organiser des lections le 04 juillet prochain rejete massivement par les Algriens.

Manifestant chaque vendredi depuis le 22 fvrier, ces derniers rclament le changement du systme et le dpart de toutes les figures qui lincarnent dont lactuel chef dEtat intrimaire, Abdelkader Bensalah et le Premier Ministre, Nouredine Bedoui.

"Porteuse de graves dangers dans une situation rgionale tendue, la situation de blocage laquelle nous assistons par le maintien de la date du 4 juillet ne pourra que retarder l'avnement inluctable d'une nouvelle Rpublique", mettent en garde les signataires.


  
  
     
  
festival-cdf4dff80dffcb60fa542f64551dd3c3-2019-05-18 17:44:30






0 de 0 commentaires pour l'article 182552






Présidentielles 2019
Législatives 2019
En continu


18 2019 | 19 1441
19:08 17:41 15:13 12:11 06:29 05:03

27°
30° % 44 :
20°
1.5 /
:

30°-2031°-2031°-2230°-2128°-21




(276 105)
(186 539) ..
(127 892) 2019 :
(116 022)
( 90 874) ..
( 89 580)
( 86 193) :
( 85 238)
( 67 491)
( 66 567)
( 65 995)
( 64 364) : '
( 60 630)
( 60 609)
( 56 762) ''
( 56 575) :
( 54 131)
( 54 107) :
( 53 818) ''''





Derniers Commentaires