Il est temps d'offrir l'expertise tunisienne aux pays africains, afin que l'Afrique ait sa propre agence de notation de crdit.

<img src=http://www.babnet.net/images/2b/65e0a21c9c4044.73629112_kpfiglhonmjqe.jpg width=100 align=left border=0>



Amine BEN GAMRA (*)

Huit coups dEtat en trois ans : le bilan des bouleversements politiques a t charg ces dernires annes sur le continent, qui a vu le Gabon, le Niger, le Burkina Faso, le Soudan, la Guine et le Mali changer brutalement de rgime.
...


Maintenir des investissements et des programmes daide devient alors plus difficile, et plusieurs Etats dvelopps et institutions internationales ont prfr suspendre leurs aides dans certains pays touchs par des renversements de rgime.

Avec laccumulation de dettes des taux dintrt toujours plus hauts, les pays africains voient leur monnaie fluctuer dangereusement et linflation galope.

Limpact est dramatique pour les plus pauvres : explosion du cot des transports, de la nourriture, du logement, alors que les salaires stagnent.

Il est temps que lAfrique se dote de sa propre agence de notation de crdit. En effet, les agences de notation amricaines, dont les avis unilatraux et ngatifs psent sur les conomies du continent. Sur les trente-deux pays nots par Moodys, Fitch et Standard & Poors, trente sont classs dans la catgorie spculative. Ainsi les Big Three Moodys, Fitch et S&P valueraient avec un biais ngatif le risque crdit des conomies africaines, autrement dit leur capacit rembourser leurs dettes. Ce faisant, elles pousseraient les taux demprunt la hausse, au point parfois de leur fermer laccs au march.

Le conseil des gouverneurs de la Banque africaine de dveloppement (BAD) a appel, vendredi dernier 31 mai 2024 Nairobi (Kenya), la cration dune agence de notation africaine, pour une valuation juste et approprie des oprations souveraines et non souveraines au continent afin de permettre aux pays africains de bnficier davantage de financements pour leur dveloppement socioconomique.

Lobjectif principal de ce type dinstitution nest pas de concurrencer les agences de notation internationales, mais dinstaurer une nouvelle culture dvaluation qui prend en considration les diffrentes spcificits des conomies africaines , a indiqu le prsident du groupe de la BAD, Akinwumi Adesina, lors de la crmonie de clture des travaux des assembles annuelles 2024 de cette institution financire.

La cration dune agence de notation africaine permettra, travers sa nouvelle vision, dconomiser plus de 75 milliards de dollars dpenss au titre du service de la dette, un montant important qui devait tre destin aux projets de dveloppement en Afrique.
On estime, ce titre, quil est temps de mettre lexpertise tunisienne la disposition des pays africains afin que lAfrique dispose de sa propre agence de notation.

En effet, historiquement les Tunisiens ont t parmi les pionniers du secteur conomique africain en montrant leurs implications en matire de partenariat et dassistance. La Guine se souvient encore que cest la Banque centrale de Tunisie, la BCT, qui a contribu la cration de la Banque centrale de Guine.

* Amine BEN GAMRA
Expert Comptable
Commissaire Aux Comptes
Membre de l'Ordre des Experts Comptable de Tunisie



    ڤڤ

Comments


0 de 0 commentaires pour l'article 288747


babnet
All Radio in One    
*.*.*