Le Parlement europen vote la rforme de la Carte bleue des migrants qualifis et des rfugis



AA - Paris / Fatih KARAKAYA -

- Des critres moins stricts pour les candidats et les employeurs ont t adopts.


Les eurodputs ont adopt, mercredi, la rforme de la directive relative la "Carte bleue" europenne qui vise faciliter lemploi de ressortissants hautement qualifis issus de pays tiers, a annonc le Parlement europen sur son site.

La rforme a t adopte par 556 voix pour, 105 contre et 31 abstentions. Il devra dsormais tre approuv par le Conseil et publi au Journal officiel de lUE avant de pouvoir entrer en vigueur. Les États membres disposeront alors d'une priode de deux ans pour mettre leur lgislations nationales en conformit avec la directive , explique le communiqu de presse.

En ralit la Carte bleue , lquivalent de Greend card amricain existe depuis 2009 et dfinit les conditions d'entre et de sjour que les ressortissants de pays tiers (et les membres de leur famille) doivent remplir pour occuper un emploi hautement qualifi dans les États membres de lUE .

Mais comme lexplique le parlement, les conditions ntaient pas attractives et les personnes qualifies prfraient dautres pays notamment les Etats-Unis.

Seules 36 806 Cartes bleues ont t mises en 2019 dans l'UE dont la plupart par l'Allemagne , prcise le communiqu.

Des critres moins stricts pour les candidats et les employeurs

Afin de remdier ce problme et attirer plus de monde, le parlement a donc dcid de rformer le dispositif. Ainsi, les candidats devront prsenter un contrat de travail ou une offre d'emploi ferme d'une dure minimale de six mois au lieu de 12 mois .

En outre, le seuil salarial pour les demandeurs a t rduit au moins 100% mais pas plus de 160% du salaire annuel brut moyen dans l'État membre contre 150% actuellement, sans limite suprieure , dcrit encore le parlement europen.

Lautre changement important concerne dsormais les rfugis.

En effet, comme lannonce le parlement, les bnficiaires d'une protection internationale, tels que les rfugis, pourront demander une Carte bleue dans dautres États membres que celui o ils ont reu l'asile ou un autre statut de protection .

De mme, le parlement facilite la reconnaissance de qualification en cas dexpriences professionnelles pertinentes .

Davantage de droits pour les bnficiaires et leurs familles

Dans la lgislation prcdente, un dtenteur de la Carte bleue ne pouvait pas se dplacer dans un autre Etat que dans lequel il travaillait.

Dsormais, les dputs autorisent les dtenteurs d'une Carte bleue europenne pouvoir se dplacer plus facilement dun État membre lautre aprs une priode initiale de 12 mois dans le premier État membre .

Surtout, la rforme va permettre aux nouveaux htes de runir plus rapidement les membres de leur famille grce des procdures de regroupement plus rapides tout en facilitant l'accs au march du travail pour les membres de leur famille qui les accompagnent .

Aprs le vote en plnire, le rapporteur Javier Moreno Sánchez (S&D, ES) a affirm: "Nous devons faire notre maximum pour amliorer la migration lgale en Europe et, surtout, faciliter l'arrive de travailleurs qualifis qui contribuent au dveloppement de notre continent. Un rgime plus attractif et viable apporte une relle valeur ajoute aux rgimes nationaux existants. À l'avenir, nous avons l'intention d'aller plus loin pour que les travailleurs occupant des emplois moyennement ou faiblement rmunrs puissent contribuer positivement notre socit, de la mme manire que les titulaires de la carte bleue."

Commentaires


0 de 0 commentaires pour l'article 232526