Tunisie- UE: Des actions pilotes pour rduire les pertes d'eau partir des conduites

Lundi 25 Novembre 2013



Lundi 25 Novembre 2013
Lecture 2 min, 38 sec

tap - Cinq projets pilotes ont t entrepris par les oprateurs de distribution de l'eau dans des pays mditerranens, Tunisie, Jordanie, Italie, chypre, Egypte, dans le cadre du projet "Acquaknight", un projet financ par l'Union europenne, qui promeut des solutions avances pour rduire les pertes de l'eau en Mditerrane, o les ressources se font de plus en plus rares en raison du climat, de la demande croissante et de l'activit conomique.
Le projet, qui a dbut en 2011 arrivera terme fin 2014 et ses rsultats vont tre dvoils, dans le cadre d'un meeting qui regroupera, au mois de dcembre prochain, les 9 partenaires.
Lassad Guermazi, chef de service la Direction centrale des conomies de l'eau au sein de la SONEDE, a expliqu la TAP que ce projet s'inscrit dans le cadre de la rduction de la perte d'eau dans les rseaux de distribution.
Concrtement, il consiste changer et promouvoir de bonnes pratiques pour rduire les pertes d'eau dans les rseaux de distribution qui s'lvent plus de 30% dans de nombreuses villes de la Mditerrane. "En Tunisie, l'action a permis, d'obtenir des rsultats concluants en matire de ce qu'on appelle pertes commerciales dans la zone slectionne par la SONEDE, soit la zone de Gammarth", a dclar M.Guermazi. "On a procd l'isolation de la conduite d'eau d'une zone test de 59 abonns pour pouvoir cerner et dtecter les fuites et les pertes d'eau", a-t-il expliqu. "Ensuite on a procd l'installation d'quipements fiables tels que les dbitmtres, moyens de comptage efficaces, des rgulateurs de pression et des compteurs neufs pour pouvoir calculer et faire la comparaison entre la quantit d'eau mobilise dans le rservoir de la SONEDE et celle distribue", a-t-il dvelopp.

D'aprs le responsable, ces dmarches ont permis de rduire le taux des pertes une moyenne de 13% aprs l'installation de compteurs de classe de prcision trs efficace.
Pour la phase de rduction de perte sur les rseaux de distribution, M.Guermazi a indiqu qu'elle est encore en cours. Elle consiste quiper le rservoir d'un moyen de comptage efficace pour calculer la diffrence entre les quantits mobilises par la SONEDE et celles distribues et consommes par les abonns. "On va procder un calcul des fuites en tenant compte des pics de consommation, des priodes de consommation minimum (la nuit), des grands consommateurs (htels, boulangeries on va procder un calcul part ) et aussi de ce qu'on appelle les consommations lgitimes (consommations exceptionnelles)", a-t-il dvelopp. Il a voqu une tape ultrieure qui consiste installer des appareils qui dtectent les fuites par le son.
Sur la possibilit d'tendre et de gnraliser ces actions pilotes, le responsable a relev qu'il n'est pas envisageable d'implmenter tout de suite le projet dans d'autres zones, car, il faut d'abord prendre en considration le cot investir pour l'quipement du rseau et d'autres effets secondaires tels que la baisse de la pression et ce qui en pourraient dcouler comme rclamations.




  
  
  

cadre-fbb002e7d8870702be1792a71bfeefd5-2013-11-25 12:59:03






0 de 0 commentaires pour l'article 75322







En continu


21 2020 | 27 1441
19:34 18:07 15:38 12:40 07:01 05:35

11°
18° % 81 :
2.1 /
:

18°-817°-818°-719°-721°-7




(105 740)
( 87 094)
( 52 967) ... :
( 52 683) ...
( 50 202) :
( 49 676)
( 48 397) : .
( 48 305) :
( 47 679) :
( 44 120)
( 43 824) : ..
( 43 631)
( 43 567) ...
( 43 361)
( 41 935) :
( 38 945)
( 37 776) :
( 34 467)
( 32 613) :
( 31 803) :



Derniers Commentaires