BAD :nouveau rapport sur les opportunits du gaz de schiste en Afrique dont la Tunisie

Vendredi 18 Octobre 2013



Vendredi 18 Octobre 2013
tap - ''Si les rserves en gaz de schiste de la Tunisie, comme d'ailleurs du Maroc, taient confirmes, leur donne nergtique en seraient considrablement modifies (baisse des importations de gaz, diversification des ressources en combustibles du secteur de l'lectricit ..), surtout qu'elles disposent de trs faibles rserves nationales de gaz conventionnel et la production y est limite", c'est ce qui ressort d'un rapport rendu public, ce 17 octobre 2013, par la Banque africaine de dveloppement (BAD) sur "les opportunits du gaz de schiste en Afrique".
Toutefois, le document de la BAD, pointe du doigt "une exprience trs limite de la gestion du secteur des hydrocarbures outre les difficults de gestion des risques environnementaux et la capacit en approvisonnement en eau".

Tunisie: le gaz de schiste pourrait remplacer le gaz conventionnel



D'aprs la Banque "les rserves de la Tunisie en gaz de schiste sont estims 61 000 milliards de pieds cubes et les rserves techniquement exploitables, 18 000 milliards.
Le pays pourrait remplacer le gaz import par une production locale moins chre, ce qui entrainerait une lgre hausse de la croissance, de la consommation d'nergie et des missions".
"Il sagit de volumes bien infrieurs ceux estims en Libye ou en Algrie, mais demeurent nanmoins bien suprieurs aux rserves prouves de gaz conventionnel qui slvent moins de 3 000 milliards de pieds cubes.
Les rserves estimes se situent dans le bassin de Ghadames et un premier puits a t for par fracturation en 2010". "La Tunisie produit un faible volume de gaz tout en en consumant plus, ce qui fait delle un importateur net".
Un dveloppement de la production locale profiterait, d'aprs la BAD "largement lconomie nationale.
Les gazoducs sont relis au rseau international et aux centres de demande nationaux". "Au milieu de lanne 2012, Shell a dpose une demande auprs du gouvernement en vue dobtenir un permis dexploration du gaz de schiste, qui est encore ltude". "Sous de nombreux aspects, la Tunisie est un pays particuliment attractif pour le dveloppement du gaz de schiste. Elle a fortement besoin de rserves de gaz supplmentaires et dispose dune exprience dans le domaine (tant lexportation que pour lapprovisionnement national) et dune partie des infrastructures requises".
Le rapport a indiqu que "le gouvernement dispose dune certaine exprience du gaz, mais pas lchelle de celle qui dcoulerait dune exploitation intgrale des rserves en gaz de schiste.
Les problmes environnementaux qui pourraient dcouler de la fracturation font dja lobjet de dbats tendus en Tunisie.
Des articles publi par les mdias ont soulev des craintes quant une possible pollution du systme dapprovisionnement en eau au niveau local, ainsi que sur le problme du manque deau.

Photo Archives

Shell a rpondu ces craintes dans "Tunisia Live, du 23 novembre 2012", en soulignant quelle adhrait "un ensemble de principes mondiaux dexploitation onshore qui fournissent un cadre l'eau, lair et la flore et la faune et respectent les communauts auprs desquelles elle opre .
La BAD a encore prcis que "le jour suivant, Tunisia Live signalait que lInternational Public Services Union assurait la coordination dune campagne nationale contre lextraction du gaz de schiste. Les commentaires laisss en ligne sur ces articles traduisent linquitude de lopinion publique. Beaucoup dentre eux ont exprim leur incapacit faire confiance une compagnie internationale dont le principal objectif est le profit, dautres ont condamn la fracturation en elle-mme comme mthode forcment nuisible, en particulier dans un pays confront au manque deau". "Dautres ont soulign le potentiel de cration demplois du secteur, et beaucoup ont indiqu la ncessit dun dbat public clair".

Manque d'exprience en matire d'exploitation du gaz


Dans son rapport la banque africaine a relev que "la Tunisie, le Maroc, la Mauritanie, l'Afrique du Sud prsentent un potentiel de production de gaz de schiste.
En Tunisie et au Maroc les rserves dtectes seraient suprieures leurs rserves actuelles de gaz conventionnels qui sont limits.
Ces pays n'ont pas d'expriences en matire d'exploitation et de maintien d'un secteur gazier une grande chelle ce qui constitue un nouveau dfi". Les auteurs de ce rapport estiment notamment que "l'exploitation et la production de gaz de schiste peuvent poser d'normes dfis environnementaux.
Entre autres, figurent notamment les importants volumes d'eau ncessaires l'extraction, la contamination de l'eau, l'intensification de l'activit sismique, le dgazage et le torchage des gaz associs".
Toujours selon les auteurs, "Etats et opinion publique doivent rflchir la meilleure faon de procder avant de s'engager plus avant dans le plein dveloppement du gaz de schiste".
L'objectif tant "de veiller ce que ces pays, anims par le souci de soutenir leur conomie, ne ngligent pas les mesures de protection de l'environnement pour se concentrer uniquement sur l'aspect de l'exploitation. Il en rsulterait des risques d'"incidents" environnementaux, tels que pnurie d'eau, pollution de l'eau ou vacuation de gaz grande chelle dans l'atmosphre, auxquels il est difficile de remdier une fois qu'ils se sont produits et ont attir l'attention du public et des autorits".

Nouvelles techniques, nouvelles perspectives conomiques


Malgr le srisques, la Banque Africaine de dveloppement a affirm tre encourage par les rsultats de cette tude, estimant "que les nouvelles techniques d'exploitation du gaz de schiste pourraient offrir la rgion des perspectives conomiques".
Kurt Lonsway, manager en charge de l'environnement et du changement climatique au sein du Dpartement de l'nergie, de l'environnement et du changement climatique de la Banque a prcis" nous ne soulignerons jamais assez la ncessit de combiner la production de gaz avec une bonne planification et une gestion durable de l'environnement .
Dans son avant-propos, Donald Kaberuka, prsident de la BAD, a soulign que la banque est tout dispose leur apporter son appui, ainsi qu' tout autre pays membre ou toute sous-rgion qui envisagerait l'exploitation du gaz de schiste.
De fait, les auteurs de l'tude prconisent que la BAD joue un rle d'intermdiaire impartial (honest broker) dans les annes venir.
La banque devra veiller ce que les pays potentiellement dots de rserves de gaz de schiste soient bien informs et ont accs des informations fiables quant aux effets ventuels sur l'environnement.
L'appui de la BAD pourra galement prendre la forme de prts d'assistance technique et, le cas chant, de financement d'infrastructures lies l'exploitation du gaz de schiste, tant donn que "nombre de pays africains regorgent de gisements de gaz de schiste potentiellement viables qui, s'ils taient exploits, pourraient conduire une baisse du cours du gaz, une plus large consommation de gaz naturel, la rduction des missions de gaz effet de serre en matire de production nergtique et des retombes conomiques substantielles





  
  
     
  
cadre-54bcdb63fab2b188f3205d909fac27ac-2013-10-18 09:58:10






14 de 14 commentaires pour l'article 72975

MokhtarAyeb  (Tunisia)  |Lundi 21 Octobre 2013 à 18h 42m |           
@Rabbymaanaa
1. Avant tout l'exploitation du gaz de schiste est une technologie et non un phnomne
2. Une centaine de puits de gaz de schiste consomment en 20 ans moins d'eau que ce que consomme le champ d'Elborma en seulement 2 mois
3. Actuellement des milliers de puits produisent du gaz de schiste aux États Unis et au Canada sans aucun effet prouv sur l'environnement, les quelques cas cits concernent des "erreurs graves" commises par des petites socits et tolres par des autorits locales et concernent le dversement des eaux produites dans les gouts, ce qui est strictement interdit en Tunisie mme pour les petites industries
4. La France a interdit la fracturation hydraulique utilise entre autres pour produire le gaz de schiste, et non le gaz de schiste et ceci pour protger et promouvoir son industrie nuclaire. En parallle elle se prpare en catimini pour le gaz de schiste en lanant djune tude d'valuation des rserves du pays en hydrocarbures, il s'agit en faite de gaz et huile de schiste car ses rserves en gaz et huile conventionnels sont bien connus et
exploits depuis longtemps
5. Si on commence l'exploration aujourd'hui, il n'y aura pas de production significative avant cinq ans. 6. De quel droit vous voulez condamner nos enfants vivre dans la ncessit, ou migrer comme vous et beaucoup d'autres sur ce site, le plus souvent en se jetant la mer dans les embarcations de la mort alors que notre sous sol contient des ressources vitales
7. Enfin, je le rpte une autre fois, d'aprs le journal "Le Monde" tous les pays europens champions mondiaux dans la protection de l'environnement ont autoris l'exploration du gaz de schiste: Sude, Norvge, Danemark, Allemagne.

Norchane  (Tunisia)  |Lundi 21 Octobre 2013 à 12h 01m |           
Justement au canada et certaines zones de l'amerique sont entrain de tout remettre en question a cause des mefaits sur les zones, j'ai vu des emissions la dessus

quant a la tunisie on ne peut pas prendre les risques pour te prouver qu'on a raison dans 20 ans

Rabbymaanaa  (United Arab Emirates)  |Dimanche 20 Octobre 2013 à 07h 01m |           
En france ils sont entrain de combattre ce phnomne et au canada aussi , il n'est pas question qu'on puisse extracter ce gas de schiste car il faut des quantits phnomnales d'eau pour le produire et a conduit la destruction totale de tout ce qui est environnement autour alors s'il vous plais laissez l'espoir aux gnrations futures au moins !!!

MokhtarAyeb  (Tunisia)  |Vendredi 18 Octobre 2013 à 18h 32m |           
@ Observateur
Apparemment vous tes trs mal inform sur le sujet et ce que vous avancez ne sont que les spculations des lobbies nuclaires, charbon et autres. Je dfie quiconque de pouvoir prouver ces mfaits ou d'avancer une seule tude de la part d'institut ou de vrais experts (non autoproclams sans connaissance ni exprience) le prouvant.
Vous tes au Canada au chaud en hiver et au froid en t grce entre autres au gaz du schiste et l'huile de schiste qui sont produits l-bas depuis des annes et vous profitez de la prosprit conomique du pays qui jouit pleinement de ses ressources naturelles et les exploite librement, alors que vous voulez imposer un moratoire contre les mmes ressources pour les exploiter en Tunisie.
Soyez au moins consquent avec vous mmes et quitter alors ce pays qui exploite non seulement le gaz de schiste mais aussi l'huile de schiste, qui selon vos dires "Empoisonne les rserves d'eau souterraines. il y va de votre sant, de celle de vos enfants et de vos arrire, arrire petits enfants ainsi que la vgtation, votre agriculture et votre cheptel"

Observateur  (Canada)  |Vendredi 18 Octobre 2013 à 17h 34m |           
ATTENTION MES CITOYENS! NE LAISSEZ ET NE PERMETTEZ JAMAIS À CES MULTINATIONALES VENIR EMPOISONNER VOS RÉSERVES D'EAU SOUTERRAINES POUR GÉNÉRER LES MILLIARDS DE PROFITS .IL Y VA DE VOTRE SANTÉ, DE CELLE DE VOS ENFANTS ET DE VOS ARRIÈRE, ARRIÈRE PETITS ENFANTS AINSI QUE LA VÉGÉTATION, VOTRE AGRICULTURE ET VOTRE CHEPTEL.

Norchane  (Tunisia)  |Vendredi 18 Octobre 2013 à 15h 51m |           
Les nabbara du site ne dutent pas des comptences tunisiennes et les nabbara avait conclu par dire
on laisse les comptences tunisiennes en dabat avec leut conscience et je rajoute patriotisme
si cela ennerve c'est qu'ilya un truc qui cloche quelque part

MokhtarAyeb  (Tunisia)  |Vendredi 18 Octobre 2013 à 14h 06m |           
"La Tunisie dispose d'une bonne exprience dans la production et l'exploitation du gaz", en voil les preuves:
1. Une dizaine de champs produisant du gaz en mer et terre
2. Prs de mille km de gazoduc principal de distribution, longeant la cote de Bizerte Jerba avec des ramifications dans plusieurs rgions dont le bassin minier de Gafsa
3. Des centaines de km de grosses conduites pour le transport du gaz des champs aux centres de traitement: Miskar et Hasdrubal Nagta, Elborma Gabs, etc.
4. Un rseau de distribution de gaz dans les principales ville et alimentant les industries les plus nergivores: cimenteries, briqueteries, ...
En fin, Brahim Gassas en sait surement quelque chose, et certainement beaucoup plus que les nabbara sur ce site, car l'un des champs gaziers est prs de Kbili, et le premier gazoduc important du pays Elborma-Gabs, passe par la rgion de Kbili

UlyssWarrior  (France)  |Vendredi 18 Octobre 2013 à 11h 51m |           
...." La Tunisie dispose d'une bonne exprience dans la production et l'exploitation du gaz"

demandez Brahim Bassass ......

Norchane  (Tunisia)  |Vendredi 18 Octobre 2013 à 10h 59m |           
Enfin de compte ce sont ceux qui savent parler et ceux qui ont l'info qui l'emporteront sur les autres
mais ca sera les patriotes qui auront raison meme perdants...

on laisse donc nos scientifics et nos ingenieurs dans un debat avec leur conscience.....

MokhtarAyeb  (Tunisia)  |Vendredi 18 Octobre 2013 à 10h 52m |           
Bon savoir:
1. D'aprs Le monde du 28 aout 2013:
- seuls deux pays dans le monde ont interdit l'exploitation du gaz de schiste: France et Bulgarie
- A cot de chez nous 11 pays europens l'Algrie ont autoris l'exploration du gaz de schiste, parmi ces pays figurent les champions mondiaux de la protection de l'environnement: Sude, Norvge, Danemark, Allemagne.
2. Les nergies renouvelables est un luxe que notre pays ne peut soffrir: le kwh produit avec l'nergie solaire cote plusieurs fois plus cher que le kwh produit par le gaz, et le kwh par le bio-fuel consomme des dizaines de fois plus d'eau que le kwh produit par le gaz de schiste
3. La Tunisie dispose d'une bonne exprience dans la production et l'exploitation du gaz et dispose d'un rseau dvelopp de distribution, ce qui rduirait les cots et les effets d'exploitation du gaz de schiste
4. Des millions de fracturations ont t oprs dans des puits ptroliers travers le monde (une dizaine en Tunisie) et des centaines de milliers de puits horizontaux ont t fors (au moins une dizaine en Tunisie) sans aucun effet nfaste prouv
5. En Tunisie, on injecte chaque jour des dizaines de milliers de mtres cubes d'eau dans des puits ptroliers, soit beaucoup plus que ce que consomme un puits de gaz de schiste durant toute sa vie sans que cela n'affecte nos ressources hydriques ou l'agriculture
6. En Tunisie chaque puits de ptrole produit une eau au moins aussi polluante que celle produite par un puits de gaz de schiste, en volume elle est de quelques centaines quelques milliers plus importante

Gabes  (France)  |Vendredi 18 Octobre 2013 à 09h 47m |           
Retenons lexprience de la pollution de Sfax et de Gabes
faisons le bilan conomique , sanitaire, cologique,...
le pays est rellement perdant

Norchane  (Tunisia)  |Vendredi 18 Octobre 2013 à 09h 25m |           
Les pays du golfs n'ont pas des terres fertiles comme chez nous ils n'ont rien a craindre pour leurs sahara
par ailleurs ces gens payent et ne reflechissent pas
quoi que ca peut se justifier pour eux car les ressources naturelles de petole s'epuiseront un jour et ils faudra qu'ils retrovent d'autres sources d'energie

quant a nous ,nos terres agricoles et nos terres fertiles , nos rivieres d'eu souterrains risquent fortement d'etre contamines et nous auront perdu l'avenir au profit des mutinationales celles ci n'ont qu'a plier bagages les seuls perdants ca sera nos generations futures

Norchane  (Tunisia)  |Vendredi 18 Octobre 2013 à 09h 20m |           
Pas de gaz de shist laissons d'abord les pays developpes le faire, ils sont deja embrouilles entres des avis opposes chez eux pourquoi le faire chez nous tant que ces contestes dans ces pays

optons d'abord pour les energies renouvelables, nous ne sommes memes pas un pays industrialises pour justifier une enorme consommation d'energie, quelles est donc cette sacree urgence et pourquoi cette insistance

decidemment ces pays occidentales ils font tout pour commencer auplus voites leurs projets d'exploitations chez nous

l

Expatjaloux  (United Arab Emirates)  |Vendredi 18 Octobre 2013 à 08h 56m |           
Les pays du Golfe sont entrain de preparer a exploiter le Gaz de chiste malgres le quantite considerables de gaz et brut naturels.En Amerique la production a fait de records et nous on ne doit pas suivre aveuglement la France , on doit bien etudier le pour et le contre surtout que le pays a besoin de ressources





WC 2018
  J -1
Groupe A
  Pts J G N P DB
RD congo 0 0 0 0 0 0
Egypte 0 0 0 0 0 0
Ouganda 0 0 0 0 0 0
Zimbabwey 0 0 0 0 0 0
Groupe B
  Pts J G N P DB
Burundi 0 0 0 0 0 0
Guinee 0 0 0 0 0 0
Magagascar 0 0 0 0 0 0
Nigeria 0 0 0 0 0 0
Groupe C
  Pts J G N P DB
Algerie 0 0 0 0 0 0
Kenya 0 0 0 0 0 0
Senegal 0 0 0 0 0 0
Tanzanie 0 0 0 0 0 0
Groupe D
  Pts J G N P DB
Cote d'ivoire 0 0 0 0 0 0
Maroc 0 0 0 0 0 0
Namibie 0 0 0 0 0 0
Afrique du Sud 0 0 0 0 0 0
Groupe E
  Pts J G N P DB
Angola 0 0 0 0 0 0
Mali 0 0 0 0 0 0
Mauritanie 0 0 0 0 0 0
Tunisie 0 0 0 0 0 0
Groupe F
  Pts J G N P DB
Benin 0 0 0 0 0 0
Cameroun 0 0 0 0 0 0
Ghana 0 0 0 0 0 0
Guinee-Bissau 0 0 0 0 0 0
Quarts de Finale
- - - - -
- - - - -
- - - - -
- - - - -
Demi Finale
- - - - -
- - - - -


En continu


20 2019 | 16 1440
21:08 19:43 16:12 12:28 04:59 03:03

34°
34° % 18 :
26°
4.6 /
:

34°-2643°-2632°-2339°-2435°-24




(133 561)
( 90 170) CAF
( 69 727)
( 66 507) ,
( 55 452)
( 54 544) :
( 49 002) ..
( 45 314)
( 43 279)
( 42 646)
( 39 652)
( 37 203) :
( 36 609) ѡ
( 35 330)
( 34 641) :
( 34 317)
( 34 145)
( 33 203) '' ''
( 32 754)



Derniers Commentaires