Tunisie: Les plantes aromatiques et mdicinales - une filire porteuse

<img src=http://www.babnet.net/images/8/plantearomatique.jpg width=100 align=left border=0>


Tap - (Monia Rihane)

''Amlioration de la qualit et du positionnement des Plantes aromatiques et mdicinales" est l'intitul d'une tude ralise par l'Agence de promotion des investissements agricoles (APIA) afin d'tablir le diagnostic de la filire des plantes aromatiques et mdicinales (PAM), "une filire porteuse", selon M.Abdelmoumen Toukabri, administrateur gnral directeur du partenariat et de la qualit l'APIA.

...

L'tude effectue avec le concours d'un bureau tunisien de prestations de services se subdivise en quatre parties: les tendances du march mondial des PAM, le secteur des PAM en Tunisie, les exportations des produits PAM, le positionnement et orientations stratgiques de la filire.

L'objectif final est de mettre en place un plan d'action visant l'accroissement de la production, l'amlioration de la qualit et le renforcement du positionnement des PAM tunisiennes sur le march international et ce, l'tat frais, cultiv, sauvage, sch, transform en eaux florales ou huiles essentielles, a indiqu, TAP, M.Toukabri. "Cette filire innovante, forte valeur ajoute et mme de draner des capitaux tunisiens et trangers, demeure sous-exploite et marginalise, quoique des efforts considrables visant la promotion du secteur des PAM aient t dploys par l'APIA, quelques oprateurs privs convaincus des opportunits offertes par ce crneau, la recherche scientifique, la direction gnrale de la fort et quelques directions techniques du ministre de l'agriculture ainsi que les institutions charges de l'environnement" a-t-il ajout. En effet, un maillon trs important n'est pas visible sur l'chiquier du dveloppement des PAM, savoir "le lien entre l'institutionnel et le priv", a-t-il expliqu. La filire PAM se distingue, ce titre, des autres activits conomiques par la diversit des intervenants qui sont constitus des oprateurs conomiques (agriculteurs, ngociants, herboristes, conditionneurs, transformateurs, laboratoires pharmaceutiques, entreprises dans les parfums et le cosmtique, les exportateurs) et des structures de pilotage et de soutien (administrations centrales, structures d'tudes et de recherche, de formation, de vulgarisation, d'appui l'exportation, de normalisation, agences de promotion de l'investissement, organisations professionnelles."D'o l'impratif d'une meilleure coordination entre toutes ces parties prenantes en vue d'une vritable expansion de ce crneau", a soulign M.Toukabri.

Le secteur des PAM en Tunisie


Les PAM contribuent, en moyenne, hauteur de 0,8% la formation de la valeur de la production agricole, de 1% l'effort d'exportation, outre leur contribution l'emploi et ce, travers l'offre de 250 000 journes de travail par an, ce qui correspond 0,9% des journes de travail offert par le secteur agricole.
La superficie totale des PAM cultives en Tunisie est estime, en 2011, 4550 hectares (ha) rpartis en plantes mdicinales (1396 ha) et plantes aromatiques ou condiments (3154 ha).
La flore des PAM tunisiennes s'lve 2160 espces vasculaires, ce qui fait de la Tunisie "un vritable rservoir phytogntique", eu gard la nature tant mditerranenne que saharienne de la Tunisie, selon l'tude. Les superficies des plantes aromatiques ou condiments ont atteint 3154 ha en 2011 aprs s'tre tablies 1274 ha en 2002, soit une hausse de 147%. Les principales cultures pratiques sont la coriandre, le carvi, le cumin, le fenouil et la corrette avec une prpondrance pour les deux premiers (coriandre, carvi) qui occupent, eux seuls, 80% de la superficie totale emblave.
Les PAM biologiques occupaient 750 hectares, en 2007, pour passer, en 2011, 1000 ha, ralisant un accroissement de 33%.
Le romarin et le myrte constituent les seules espces spontanes exploites dans l'entreprise d'une manire organise pour l'extraction des huiles essentielles. Toutefois, la superficie exploitable de romarin n'est que de 160 000 ha alors que les nappes de romarin sont de l'ordre de 346 000 ha. Cette situation, prcise l'tude, est due au manque de main d'oeuvre disponible pour assurer la collecte des plantes et l'augmentation du prix d'exploitation des nappes proposs par l'administration aux producteurs.

Les exportations tunisiennes de PAM et d'HE


Les PAM tunisiennes sont coules sous les formes sche, frache, graines, huiles essentielles (HE) et eaux florales.
Les exportations des produits PAM ont t de l'ordre de 27, MDt en 2011, connaissant, selon l'tude, une volution significative sur la longue priode en raison d'une augmentation des prix et d'une certaine diversification de l'offre.
Les principaux produits exports sont le nroli, le romarin, l'HE d'orange, autres HE, les eaux de fleurs d'orangers, l'HE de myrte et les eaux de fleurs de rose.
Ces sept produits reprsentent 97,5% de l'ensemble du groupe.
Les principaux clients de la Tunisie sont la France, l'Espagne, l'Italie, le Royaume uni, l'Allemagne, les Etats unis d'Amrique et les pays maghrbins.
Les PAM tunisiennes sont expdies essentiellement aux laboratoires, aux fabricants de cosmtiques et l'agro- industrie ainsi qu'aux maghrbins du sud de la Mditerrane et ceux rsidents en Europe, pour ce qui est des condiments, prcise l'tude.
Les exportations d'HE, pour lesquelles la Tunisie est classe 32me au plan mondial, elles sont values environ 16 MDt, en 2011, et composes principalement de nroli, de romarin, d'HE d'orange, des autres HE, des eaux de fleurs d'orangers, d'HE de myrte et des eaux de fleurs de roses.
Ces exportations ont t ralises sur la France (67%), l'Espagne (7%) et le Royaume uni (6%).
Le nroli et le romarin sont les deux produits phares des PAM tunisiennes. Ainsi les exportations de nroli se sont leves, en 2011, 6,7 MDt en valeur et 1,6 tonne en volume.
Les principaux pays destinataires sont la France (68%), le Royaume uni (9%), la Suisse (7%) et l'Espagne (6%). Nanmoins, le Nroli tunisien est concurrenc par les nrolis marocain et gyptien "qui prsentent des caractristiques lgrement diffrentes en raison de la diffrence des climats", indique l'tude.
Pour ce qui est du romarin, dont la Tunisie est l'un des principaux producteurs, les exportations de ce produit se sont tablies, en 2011, 4MDt pour une quantit de 165 tonnes diriges vers la France (68%), le Royaume uni (9%), la Suisse (7%) et l'Espagne (6%), outre des exportations limites vers les USA, l'Allemagne et le Japon (1,5%). "Ces quantits peuvent tre augmentes en quantits et en valeur si une certaine synergie se cre entre promoteurs privs au niveau de la base et l'institutionnel, de manire intgrer la notion de filire laquelle adhrent tous les intervenants dans cette chane", a affirm M.Toukabri.

Les exportations des eaux de fleurs d'orangers et de rosiers ont atteint, en 2011, la valeur de 1,4MDt, enregistrant une augmentation continue sur la priode 2007-2011, notamment pour les eaux de fleurs d'orangers. Les exportations sont effectues dans leur quasi-totalit sur la France (97%).
Pour ce qui est des exportations de l'HE de myrte, celles-ci se sont "tablies, au cours de la mme priode, 478 MDt, reprsentant 3,5% des exportations de l'ensemble des huiles essentielles.
L'tude signale que la Tunisie, classe 37me exportateur mondial, connat une baisse de la valeur des exportations de ces produits et perd ainsi des parts de march.
Les exportations des plantes et parties de plantes (PpP), composes des graines, ppins et autres parties des plants sont estimes, en 2011, environ 6,3MDt, et ont connu, d'aprs l'tude, une nette rgression par rapport 2007, anne au cours de laquelle elles se sont leves 9,3 MDt.
Des produits complmentaires de PpP non disponibles localement ont t imports pour un montant de 200 mille dinars. Ils proviennent de l'Italie, de l'Allemagne, du Maroc et de la France.
Les changes de la Tunisie en condiments se caractrisent par une balance structurellement dficitaire.
En 2011, les exportations ont atteint 3,7 MDt un montant en augmentation continue sur la priode 2007- 2011.
Les importations se montaient 5MDt. Les exportations des produits PAM biologiques ont enregistr un accroissement notable en 2009 et 2011.
En valeur, ces exportations sont passes de 1MDt, en 2007, 5,5MDt, en 2011, ralisant une croissance annuelle moyenne de l'ordre de 100%.
L'objectif global fix par l'tude est donc d'atteindre, en 2018, des exportations d'un montant de 79,9MDt. Pour ce faire, la stratgie de renforcement du positionnement des produits PAM tunisiens ncessitera des actions axes sur "le dveloppement de la production des PAM", l'organisation et la promotion du secteur PAM en Tunisie" et "la protection de la biodiversit et durabilit du secteur PAM en Tunisie", souligne l'tude. Quant aux importations de PAM, elles ont atteint 7,3 MDt, en 2011, et ont progresss un rythme moins rapide que les exportations, d'o une amlioration du taux de couverture des changes en ces produits. Ces importations se distinguent par la diversit des fournisseurs (France, Espagne, Italie, Allemagne, Egypte, Syrie, Maroc, Chine, Inde et Indonsie).

Forces, faiblesses et perspectives des PAM


La demande sans cesse accrue des PAM pour des usages aromatique et alimentaire, cosmtique (y compris la parfumerie), pharmaceutique et mdicinal ainsi que comme composant pour la production de pesticides dans le monde ne peut qu'ouvrir de larges opportunits aux PAM tunisiennes.
La demande mondiale est concentre dans trois centres commerciaux principaux savoir l'Allemagne, les Etats unis d'Amrique et Hong Kong.
L'tude indique, ce titre, que le march des fines herbes atteindrait les 10,3 millions de tonnes en 2015 contre 9,2 millions de tonnes en 2010 et 7,9 mille tonnes en 2005.
Les huiles essentielles se caractrise, galement, par une demande dynamique et fort potentiel sur le march international. La demande mondiale en ces produits est estime 1,5 milliard de dollars.
Le march mondial des PAM est estim environ 64 milliards de dollars. Les PAM prsentent, selon l'tude, de plusieurs points forts mme de leur permettre de conqurir de nouveaux marchs. Il s'agit notamment du savoir-faire dans la distillation, sachant que la Tunisie compte 36 units de transformation, d'un cot de production comptitif sur les marchs extrieurs et d'une diversit des produits PAM.

Toutefois, la filire souffre de certaines failles, situes particulirement, au niveau des systmes d'exploitation qui doivent tre rviss, affirme l'tude, dans le cadre d'une stratgie nationale. En outre, la filire ne dispose d'aucune politique des prix, ni de veille technologique, conomique et environnementale, en plus de la prdominance des petits agriculteurs et la concentration des exportations sur des marchs qui connaissent une certaine stagnation. "Si ce secteur est promu de la manire la plus efficiente, les importations de la Tunisie en mdicaments et cosmtiques seraient rduites, outre l'expansion de la filire vu sa haute valeur ajoute", selon M.Toukabri. A cet effet, il prconise de mettre les technologies et la recherche la disposition de la filire, de dvelopper la formation des jeunes dans le domaine des PAM, moyennant l'introduction de modules appropris la gestion, la production et l'exploitation, la distillation et la valorisation par le packaging ainsi qu'aux procdures de certification. "Certains textes juridiques concernant le mode d'exploitation du couvert vgtal doivent tre revus pour prserver les ressources naturelles et la prennit de l'entreprise, outre le renforcement de l'encadrement des oprateurs", ajoute le responsable. Pour pallier les difficults et assurer l'essor de la filire PAM, un plan d'action s'talant sur la priode 2014-2018 sera prsent, prochainement, aux diffrentes parties concernes. Ce plan dont le cot est valu environ 60MDt est ax sur "l'amlioration des connaissances spcifiques aux PAM", "le dveloppement de la production des PAM, l'organiqation du secteur", "la promotion de la filre" et la biodiversite et durabilit du secteur PAM".






    ڤڤ

Comments


2 de 2 commentaires pour l'article 67255

MYRIAMAJERI  (Tunisia)  |Vendredi 18 Octobre 2013 à 13h 09m |           
Merci pour cet article que je trouve assez complet. j'aimerai savoir si vous pouvez me mettre en contact avec les organismes qui vont faire la formation (PAM /HE). Il se trouve que je suis une spcialiste des PAM et je voudrai contribuer l'laboration d'une structure qui grerait ce secteur , encore trs dsordonn , afin de mieux le dvelopper et l'exploiter d'une manire optimale . MERCI

Lasalafiste  (France)  |Dimanche 23 Juin 2013 à 14h 22m | Par           
Bravo et merci pour cet excellent article Monia


babnet
All Radio in One    
*.*.*