Tunisie: Le Prsident de la Rpublique et les partis politiques...



Par : Khaled Frid BENSOLTANE

Les raisons ventuelles dune rupture avec une classe politique devenue non crdible :


Quand on propose au Chef de lEtat des candidatures fantaisistes au poste de chef du gouvernement , notamment le prsident de la fdration Tunisienne de Football, le prsident dun club sportif et dput qui a brill par ses absences lAssemble des Reprsentants du Peuple, des candidats sur qui psent des soupons de corruption, on peut donc comprendre la colre et lirritation du Prsident Kas SAEÎD devant ces candidatures farfelues.

On ne badine pas avec les responsabilits premires de lETAT, le chef du gouvernement mrite une considration particulire, assimiler sa fonction et ses comptences celles dun dirigeant sportif ou faire de lui un symbole de la corruption administrative et financire est inadmissible.

Autre raison de cette rupture avec la classe politique serait lactivit rduite des parlementaires, lentrave llection des membres la Cour Constitutionnelle et limage pour le moins dgradante du statut de dput au sein de lAssemble des Reprsentants du Peuple loccasion des sances plnires (disputes, perte de temps, occupation des espaces rservs la prsidence etc..)

Dans ces conditions, on peut comprendre aussi, labsence du Chef de lEtat lAssemble des Reprsentants du Peuple le jour du 25 juillet 2020, fte de la Rpublique, ces parlementaires auraient souill lespace souverain du peuple.

Autre vnement qui na pas chapp aux observateurs, le Chef de lEtat sest dplac SEUL au cimetire du Jellaz !!!!! pour rendre hommage Feu Bji CAID ESSEBSI et aux martyrs de la Rpublique.

Faire associer certains politicards ces crmonies, cest souiller la mmoire des Hommes de la Nation et cest peut tre ce message quil a voulu passer certains de nos hommes politiques qui ne mritent ni considration, ni honneur.

Commentaires


1 de 1 commentaires pour l'article 207935

RESA67  (France)  |Mardi 28 Juillet 2020 à 10h 43m |           
Vous avez bien analys la situation.
Le spectacle que donne le parlement et lincomptence de son prsident nous laissent pantois et tristes.
La Tunisie mrite mieux que ces arrivistes...