La Marsa : Les lus indpendants sunissent, saccordent et signent.

Mardi 15 Mai 2018



Mardi 15 Mai 2018
Farouk Ben Ammar, Ph.d

Sous la pressante demande et dolances dune grande faction de la socit civile de la Marsa, de tous acabits, les 20 lus indpendants sur les 30 appels siger au futur conseil municipal, se sont rsolus sunir pour former une alliance, loin des bisbilles pr-lectorales.


Javais alors publi deux articles dans ce sens :
Municipales : Un "Gentlemen Agreement" entre Indpendants pour une coalition au sein des Conseils Municipaux serait un salut de la dmocratie

Municipales : La Marsa Change lance un appel aux indpendants pour faire front commun .


Le 14 Mai 2018 fut une date importante pour la Marsa et ne sera pas prte tre oublie de sittla runion eu lieu.

Puisque le conseil municipal nest pas encore investi de ses fonctions, la runion fut tenue huis clos entre les 20 lus.

Leur runion fut finalement couronne par le tant espr Gentlemen agreement , stipulant plusieurs points, dont essentiellement la rpartition des taches, le fonctionnement des diverses commissions, et finalement un consensus sur le futur maire.

Ainsi, les bases dune citadelle inexpugnable sont jetes loin des calculs politiques, et des garements des ambitions personnelles, le bien-tre des habitants de la Marsa prime.

Nonobstant cet accord, les 10 candidats issus des listes partisanes sont invits respecter le choix des candidats indpendants et de leurs lecteurs, et sont naturellement appels uvrer de concert pour la gestion des affaires courantes de la ville et participer activement la ralisation des projets arrts en commun accord et en toute transparence.

Non lexclusion est le motto et la devise du nouveau conseil

Et de finir, je dirais nos futurs conseillers : Travaillez en silence et Ralisez avec Fracas !


  
  
     
  
festival-e74f95eb1a17d0eb4acc8f1bea6e1f59-2018-05-15 18:12:30






2 de 2 commentaires pour l'article 161855

Mandhouj  (France)  |Jeudi 17 Mai 2018 à 10h 04m |           
L les choses avancent tout doucement, le tunisien attend cette entre de la dcentralisation..


- Les majorits vont se constituer,

- Les outils et espaces de la dmocratie participative seront mis en place, chaque commune sa propre vitesse,


- Dici la fin de lanne et aprs le vote du prochain budget de ltat et des nouveaux budgets locaux, les choses vont devenir plus claires pour les nouvelles majorits municipales et plus palpables aux citoyens,

- Ds le mois de juin, la passation du pouvoir, chaque commune doit tablir un tat de lieu des financements de la ville, ce qui est engag, ce qui reste,... le volet du personnel communal sera un grand dossier pour chaque nouvelle majorit.. mais aussi le volet des dlgations du service public, des intervenants extrieurs, lui aussi fera grand dbat.. Les volets des marchs publics, et de la commande publique vont prendre beaucoup dnergie
aux nouveaux responsables lu-es. chaque nouvelle majorit doit voir clair et mettre tout sur table, informer la population, se prserver des retombes de lancienne gestion.. les nouvelles majorits vont dcouvrir des airs noirs, des canaux de gestions, du moins comme si comme a, pour ne pas dire des lignes del fassed,


- Surement les nouvelles quipes feront des interventions/choix pour rectifier les tirs, engager autrement ce qui reste du budget, certaines ne vont pas hsiter, dautres seront plus contrains de finir lanne sur les agendas tracs par lancienne quipe qui occup lhtel de la ville, la mairie. Certaines nouvelles majorits seront peut-tre des majorits faibles, fautes de rassembler et de construire des larges alliances, du coup, elles
vont hsiter sur certains volets de laction communale, sur certains dossiers, a ne sera pas de la tarte, facile faire avec lhritage.. mais les nouveaux lu-es sen sortirons, je suis sr.


Cette priode dinstauration des nouvelles majorit, va demander plus plus defficacit post-lectorale de la part des listes et des partis.. Le niveau de lefficacit ce stade sera dterminant pour la suite. Constituer des majorits larges et solides a ne sera pas chose facile dans toutes les communes. Et la suite, cest tout un mandat.

Et bien on attendra pour voir, observer comment a va se dcliner ce passage la dcentralisation et la passation de pouvoir. Le pouvoir local est une chelle pertinente dans la vie des citoyennes et citoyens, et dans le dveloppement de la ville, cest le code des collectivits qui le dit, et les tunisiens lont rv, lont voulu, voil il est l. Crant les possibles alors !

Et un jour on parlera surement dun autre champ defficacit, celui de l'efficacit rciproque tat mairie, tat commune, et rciproquement.


En 2019 nous serons en prcampagne pour les prsidentielles et les lgislatives.. Juste le gouvernement ne doit pas oublier les communes, ni les laisser tomber. On verra le comportement du gouvernement lors de la prparation du budget 2019. Le travail de prparation sera lanc en plein t, cest la tradition ! Les ministres nont jamais des vacances, je penserai eux, elles !    .


Bon on arrte l, je suis dj en 2020 !


Bon mandat toutes ces nouvelles quipes.

PS : lexemple de la MARSA sera bien regard.. Toutes les russites !

Mandhouj  (France)  |Mercredi 16 Mai 2018 à 20h 44m |           
ۃ ۃ .. ی ۃ .. ۃ , ۃ .. ۃ ۃ , ی ۃ ..





En continu





( 76 308) :
( 75 599) '' ''
( 67 676) ɡ
( 66 015)
( 65 609) :
( 59 785)
( 57 941)
( 54 746) :
( 53 734) ..
( 52 525) ...
( 44 899)
( 44 125) :
( 43 431)
( 43 037) : ''''
( 42 271) :
( 41 497) :
( 41 365)
( 40 957) :
( 40 616)
( 39 109) ...




Radio Babnet Live: 100% Tarab



Derniers Commentaires