الحوار التونسي - الكشف عن لغز اختفاء مجوهرات بايات تونس... ووسيلة بورقيبة في قفص الاتهام

Vendredi 06 Octobre 2017



Vendredi 06 Octobre 2017
بــاب نــات - بث برنامج " ما لم يقل" على قناة الحوار التونسي تقريرا حول لغز اختفاء مجوهرات بايات " العائلة الحسينية.
وقال عدد من المؤرخين ان المجوهرات عبارة عن طواقم من الذهب المرصع بالماسب والأحجار الكريمة الاخرى.

وقدر عدد من المختصين قيمة المجوهرات بملايين الدينارات التي استولت عليها وسيلة بورقيبة.


كما عرض التقرير صورة فريدة من نوعها للباي محمد امين وزوجته "بالسفساري" أثناء طردهما من قصرهما, كما تحدثت حفيدة الباي سلوى باي عن استيلاء وزير الداخلية الاسبق الطيب المهيري على حذائها لانه ملك للشعب حسب قولها.

وقالت حفيدة الباي انها عانت الفقر والخصاصة وانه وصل بعائلة الباي " الى التسول في الشوارع".


Publié le:2017-10-06 14:20:13



  
  
  
  
rtt-46139606f2bec00bc63349bf387ecd11-2017-10-06 14:20:13





10 de 10 commentaires pour l'article 148743

Mah20  (Guadeloupe)  |Vendredi 06 Octobre 2017 à 15h 52m |           
Bien sûr que l histoire doit être revisitè pour apporter lumières et précisions ainsi que de rétablir la réalité des faits!
Mais il y a l HISTOIRE et la petite HIstoire ,celle des ragots,des anecdotes,celles des faits secondaires et annexes!
On soulève ce sujet dans le but inavoué de discréditer bourguiba! Meme si ce vol de bijoux est avéré,rien le permet de l imputer à bourguiba lui meme! Laissez cet homme dormir en paix et chaque fois que plane l ombre ou plutôt rejaillit la lumière éclatante de son héritage,liée cette fois ci à la loi sur l égalité de l héritage,on s efforce de noircir son œuvre!
Une chose est sûre,sans nécessairement être bourguibiste: le régime beylical ne pouvait pas être maintenu,un point c est tout! On ne fait pas du neuf avec du vieux,dans la perpective d une ère nouvelle,de l élaboration d un état moderne! Quitte à assumer les vicissitudes et les meandres de l'époque ! La responsabilité de la famille beylicale dans la situation de la Tunisie de l époque était écrasante! Si tous les beys eurent adoptes l attitude
de moncef bey,la tunisie aurait recouvre son indépendance bien plus tout et l état et les structures de la société tunisienne n aurait pas connu cet état de délabrement .....c est l essentiel à retenir!

Nasehlelleh  (Tunisia)  |Vendredi 06 Octobre 2017 à 14h 42m |           
السرقة والتحيل والمراوغة سمة التونسي منذ الازل فحتى جدتنا عليسة بدات حضارتها بالتحيل في اقتناء الارض في اسطورة جلد الثور

Azzah  (France)  |Vendredi 06 Octobre 2017 à 09h 52m |           
Correction.....

Quelle grossièreté de la part de cette jeune femme Rombourg, son mari français ne lui a il pas appris les bonnes manières ???? A quoi sert de se lier à quelqu'un dont le leitmotiv consiste à répéter que les musulmans, les arabes sont sans culture et qu'ils doivent tout à la civilisation française ? L'époux de cette jeune femme n'a-t-il pas vu combien sa jeune femme tunisienne est vraiment sans savoir-vivre, sans respect, sans humanité ? Ou
l'est-il lui-même au point de ne lui avoir pas appris les bonnes manières et le respect d'autrui, le sens de la compassion, l'humanité en somme, l'humanité qui est civilisation ? Qui
est le sauvage ?

Azzah  (France)  |Vendredi 06 Octobre 2017 à 09h 40m |           
"Le sujet de la famille beyicale reste un sujet tabou".

Exact.

Je crois que cela est dû au fait que les husseinites, malgré l'humiliation continue à laquelle ils ont fait face, cette famille est toujours restée en Tunisie, toujours soutenue par le tunisien simple, non pas parce qu'ils furent bey mais parce que le tunisien ne supporte pas l'injustice. C'est cela le tabou : qu'il y ait eu une telle injustice de la part d'un Bourguiba qui s'est imposé à nous en "combattant suprême" et qui tout le long
de son règne a méprisé, humilié le peuple tunisien, lui a menti, l'a éloigné de son pays (émigration forcée dès la fin des années 60), lui a interdit son histoire, sa langue et son islamité, un Bourguiba porté aux nues par ceux qui nous parlent aujourd'hui de droits de l'homme et de démocratie. Révéler ce scandale aujourd'hui souligne leur forfaiture, met au jour leur lien avec le mensonge, nous les montre tels qu'ils sont : anti-tunisiens
vendus à ceux à qui ils vendent le pays.

Le tabou est global, il regarde l'ensemble de ce qui fait que la Tunisie reste après une tentative de libération (2011), un pays soumis au mensonge, un pays dont l'authenticité lui reste interdite aujourd'hui par ceux qui sont censés protéger notre patrimoine.

Quelle grossièreté de la part de cette jeune femme Rombourg, son mari français ne lui a il pas appris les bonnes manières ???? A quoi sert de se lier à quelqu'un dont le leitmotiv consiste à répéter que les musulmans, les arabes sont sans culture et qu'ils doivent tout à la civilisation française ? L'époux de cette jeune femme n'a-t-il pas vu combien sa jeune femme tunisienne est vraiment sans savoir-vivre, sans respect, sans humanité ? Qui
est le sauvage ?

Azzah  (France)  |Vendredi 06 Octobre 2017 à 09h 10m |           
Ce que dit Salwa Bey est absolument exact.

Le peuple chuchotait du temps de Bourguiba, outré par son comportement à l'encontre de Lamine Bey qu'il avait fait sortir du palais pantouffles aux pieds, avait empêché de se vêtir correctementet de sa famille, choqué par le fait que l'histoire de notre pays soit piétiné, choqué par les vols du trésor national : les bijoux ont été distribués entre Wassila Ben Ammar, sa soeur Neyla et cette fameuse Saïda Sassi essentiellement (c'était des
Leila Trabesli avant la lettre et multiplié par trois); la fortune de Tarik Ben Ammar prend sa source à cet endroit. La famille Ben Ammar s'est enrichie en vidant le pays de son patrimoine, ces bijoux n'appartenaient pas seulement à la famille Husseinite, mais constituait le trésor de l'Etat tunisien.

Wassila avait déjà attiré sur elle beaucoup de mépris de la part du peuple tunisien : n'avait-elle pas exigé que Bourguiba éjecte sa femme Mathilde, la mère de son fils unique, pour prendre sa place ?

Récemment à Nice la salle de vente a refusé de mettre en vente une ceinture ornée d'un émeraude beylical, la presse française avait fait plusieurs articles à ce sujet, sans que personne dans nos consulats ou dans notre ambassade ne bouge d'un cheveu.

Cette histoire doit maintenant être prise en compte par l'Etat en premier lieu, par le Trésor national, par le Minsitère de la Culture et de la protection du patrimoine, car ces bijoux comme tout le patrimoine beylical appartient à notre histoire et notre histoire doit cesser de nous être interdite.

Bravo Salwa Bey pour votre témoignage, vous imposez que le peuple tunisien redevienne responsable de son histoire, et que ceux qui ont travesti notre histoire soient nommés, dénoncés : il n'y a pas que les Trabesli, les Ben Ammar ont précédé.


Mandhouj  (France)  |Vendredi 06 Octobre 2017 à 08h 55m |           
كما تدين تدان

Nous sommes devant une culture d’héritage des manières, à la tête de l'état ... la guerre contre el fased commence par là. La transparence dans l’écriture de l'histoire est une nécessite.. Si on veut que ça change !

Essoltan  (France)  |Vendredi 06 Octobre 2017 à 08h 47m |           
صارا أحنا في " الميردا " من وقت الباي وأنا راقد على وذنيا ...

Abid_Tounsi  (United States)  |Vendredi 06 Octobre 2017 à 08h 44m |           
لا يا سادة يا مادة... بورقيبة لم يسرق و لو مليما واحدا:
و لو سرقت وسيلة مجوهرات البايات
و لو استولى على أملاك البايات و لم يعلم إلى اليوم أين مصيرها
و لو استحوز على كل شيء باسم الدوله، و هو المؤمن بأنه هو الدولة
و لو صرف مئات المليارات في أعياد ميلاده و عيد الماجدة الموروث إلى اليوم
و لو جعل من عيد ميلاده عيدا و طنيا تقف له عجلة البلاد و اقتصادها و إداراتها و ...
و لو أخذ كل ما يريد ..... لكن باسم الدولة
و لو
و لو
.
.
.
بورقيبة لم يسرق، و لم يخرب البلاد و لم يكن عميلا يحارب الدين على جميع مستوياته...

Hechmi  (Tunisia)  |Vendredi 06 Octobre 2017 à 08h 34m |           
حرم الباي من أبسط حقوقه في الدواء فسلط عليه الرئيس المخلوع فنفاه وحرم عليه زيارة المقربين منه والدواء صدق رسول الله كما تدين تدان

Zeitounien  (Tunisia)  |Vendredi 06 Octobre 2017 à 08h 23m |           
أبو رقيبة مجرم من مجرمي حقوق الإنسان. لقد منع الباي من أبسط حقوقه التي منها خاصة حق العلاج.





En continu









Radio Babnet Live: 100% Tarab



Derniers Commentaires