Culture

Marcel Khalifa : La musique du chanteur de la paix allie de la posie du pote de la rsistance



Dimanche 15 Juillet 2012
Une soire mmorable au cours de laquelle la musique du chanteur de la paix, Marcel Khalifa, a t l'allie de la posie de Mahmoud Darwich, pote de la rsistance et lors de laquelle l'artiste a chant la patrie, la paix, la libert et les martyrs.

Marcel Khalifa, venu se produire dans le cadre de la 48me dition du festival international de Carthage, a interprt en compagnie de la troupe El Mayadin, devant un public nombreux venu envahir les gradins de l'Amphithtre de Carthage, ses plus belles chansons sur la nation arabe et la libert pendant plus de deux heures.

Khalifa que l'UNESCO (organisation des nations unies pour l'ducation, la science et la culture) a nomm, artiste de la paix, a commenc par jouer sur son luth pour s'arrter quelques instants afin d'en ajuster les cordes avant d'interprter avec Omaima El Khalil, son accompagnatrice, de longue date, les chansons "Rakhouet Arab" et "Kamanjiet" qu'elle chanta avec brio.

Khalifa a interprt plusieurs chansons, telles que "Rita", "Montaceb el Kamati Amchi" et "EL Boundoukia" qui ont remu le public avide d'art engag et suscit ses longs applaudissements accompagns de slogans appelant la libert et la paix.


Le chanteur de la paix a ensuite demand aux spectateurs d'couter attentivement un nouveau pome intitul "Mohamed" et qu'Oumaima El Khalil a chant, l'adresse de tous les enfants et prisonniers du monde.

Le spectacle a atteint son apothose avec la prsentation de la chanson, dont les mots sont crits par le regrett pote Darwich "Taalim Houria".

Un pome ddi par le pote de la rsistance et le passionn de la Palestine, sa mre, et chant par l'artiste d'origine grecque Yola Kyriakous, pouse de Marcel Khalifa.

Les spectateurs sont entrs en harmonie avec la chanson "Ya Bahria", la clture du spectacle, un moment durant lequel les applaudissements n'ont pas cess pour saluer la troupe musicale dont les instrumentalistes ont pu tenir, chacun son tour, le rle de maestro en jouant de leur instrument de musique, dans un solo refltant leurs sentiments et savoir-faire.

Marcel Khalifa a confi, l'agence TAP, que la musique est un remde aux maux de la vie et grce la musique la colre se transforme en sourire, la laideur en beaut et la vie devient attrayante en hissant au plus haut niveau la valeur des questions justes et nobles appelant la libert de la vie".

Il convient de rappeler que la 48me dition du festival de Carthage se poursuit jusqu'au 15 aot 2012.


          Partager  Share on Google+      
Om Kalthoum   Hob Eeh





1 de 1 commentaires pour l'article 51948

Hombre  (Tunisia)  |Lundi 16 Juillet 2012 à 12h 33m||           
Entre temps il a chang son avis sur les tunisiens !
un artiste engag ? bof!



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4684.04
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires