Culture

Tunisie: Tabarka Latino Days, du 28 au 30 juin 2012



Mercredi 27 Juin 2012
Après le succès des précédentes éditions, le festival ''Tabarka Latino Days'', connu auparavant par ''Salsa Festival", aura lieu, cette année du 28 au 30 juin 2012, dans la ville du corail Tabarka.

Durant trois jours, les amateurs de la salsa pourront assister à des concerts et divers spectacles nocturnes avec la participation d'artistes confirmés et des DJ's internationaux.

Pour les jeunes débutants, ils auront la possibilité de suivre des cours de danse latine et de salsa (mérengué, cha cha, samba, bachata, forro...).

Une parade de danse sera présentée, le 28 juin, en fin d'après-midi, dans les rues de la ville de Tabarka.


L'ouverture sera marquée le soir par un spectacle de danse latine et une soirée dansante ouverte au public.

Le groupe Bloque 53 (Cuba-Espagne), composé d'Andreu Canadell (Piano), Joaquin Artega (timbales), Simon Delgado (Basse), Marcel Pascual (vibraphone) et Damien Alonso et Freddy Ramos au chant, fera escale le 29 juin.

Ces musiciens se sont rencontrés, dans la capitale Catalane (Espagne), en 2006.

Tous jouaient dans des groupes différents, mais avaient le même désir inconscient de revenir aux racines et à l'esprit de la salsa ''Brava''.

Sur scène, ils présenteront quelques-unes des compositions de leur célèbre disque ''La ruta de la salsa'', sorti en octobre 2009.

Le chanteur de salsa Yuri Buenaventura de son vrai nom Yuri Bedoya (Colombie), se produira lors de la cérémonie de clôture.

Il a pris le pseudonyme de Buenaventura, grand port sur la côte pacifique de Colombie, endroit resté proche de ses racines africaines où on joue un tambour, ''le cununo'' qu'on retrouve quasi-identique au Mali.

L'artiste surfe sur la vague latino en Europe, ce qui lui vaut un succès rapide.

Artiste majeur de la musique salsa et des rythmes des Caraibes, il interprète un répertoire varié entre salsa, son boléro, latin-jazz, cumbia et danzon et évoque dans ses chansons l'abolition de l'esclavage et l'émancipation du peuple noir.

Avec ses albums ''Yo soy'' (2000) et ''Universal'' (2009), il ranime la musique latino-américaine.

          Partager  Share on Google+      





0 de 0 commentaires pour l'article 51223



Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4711.28
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires