Maintenance en cours : des perturbations prvoir sur le site Babnet durant les prochaines 24h
Tribune

TUNISIE : Ltat durgence, pour paver le chemin de la dictature !



Mercredi 06 Juin 2012
Par Farouk Ben Ammar, Ph.D*

En Mars 2012, dans une dclaration lagence Reuters, le ministre conseiller auprs du chef du gouvernement provisoire, annonait, sous la pression de la socit civile et de la communaut internationale, que les premires lections lgislatives post-rvolution devraient se drouler le 20 mars 2013 : Date fatidique pour la Troka.

Une date qui nest pas encore certaine, parce que tributaire de lavancement des travaux de lAssemble Nationale Constituante dans la rdaction de la nouvelle constitution, i.e., ces lections peuvent tre reportes sine die.

Lagence Reuters rapporte : Il existe un accord tacite entre les partis de la Troka pour tablir une feuille de route pour les lections afin de rassurer lopinion publique, les investisseurs nationaux et trangers et les touristes . Je dois avouer que depuis, je dors comme un loir !


Mais une question simpose : la Troka veut-elle de ces lections ?

Avant de prsenter ma petite analyse, je prsente ici-bas, pour le profane, dune faon simple ce quest un État dUrgence et ce quest un État de Sige et leur impact sur le processus de dmocratisation.

LETAT D'URGENCE :
Cest la mise en suspension de lÉtat de droit, soit en cas dvnements prsentant, par leur nature et leur gravit, le caractre de calamit publique. Les principes constitutionnels qui le fondent et le distinguent et les mcanismes et exigences du contrle juridictionnel sont mis lcart.
Cest le dsquilibre revendiqu au profit de la sauvegarde de lordre public.

LETAT DE SIÈGE :
Ne peut tre dclar quen cas de pril imminent rsultant dune guerre trangre ou dune insurrection arme.
In fin, lEtat dUrgence se distingue de lEtat de Sige seulement par le maintien des pouvoirs de police entre les mains des autorits civiles. Pour le reste, L'Etat dUrgence est plus grave que lEtat de Sige.


"...En somme, des lections peuvent se drouler en État de Sige, comme celle du 23 octobre 2011, mais celle prvue le 20 Mars 2013 pour les lgislatives peuvent tre reportes aux calendes grecques si l'Etat d'Urgence est dcrt..."

A lapproche des lections lgislatives, nous avons tous et toutes remarqu une certaine effervescence dans les activits du gouvernement provisoire, des activits effet tapageur, pour ne pas dire provocateurs, et une reprise plus franche que prvu des actes dlibrs de violences caractre religieux et ainsi que des meutes et des guguerres tribales, sous le regard impassible du ministre charg de la suret et de la scurit des citoyens. Mme la police se trouve, malgr elle, conforte de rester sur la touche.

Cette soudaine rsurgence du tribalisme et du rgionalisme nest pas fortuite, mais provoque, par des forces obscures, pour causer linstabilit dans le pays et un prtexte pour obliger le gouvernement provisoire dcrter lEtat dUrgence : Une manipulation dont on connait les consquences et dont lhistoire contemporaine pullule.

C'est le rsultat des derniers soubresauts, sans succs, du gouvernement provisoire qui tente de faire des prouesses conomiques et socitales dans lespoir de conserver son socle lectoral qui est entrain de fondre comme neige au soleil, et ce selon les derniers sondages ! Les perspectives pour les prochains mois ne sont gure enthousiasmantes.

La meilleure solution, pour les partis dominants et quelques autres de l'opposition consiste en le report, voire l'annulation des lections et obtenir un moratoire pour rassembler leurs rangs et gagner une opinion publique furibonde et des lecteurs aussi dus que trahis par une image esquinte, un bilan reint et des promesses envoles le tout aggrav par la drive extrmiste qui nen finit pas de rebattre les cartes de la campagne lectorale.

Un moyen dy arriver constitutionnellement cest via linstauration dun État de Sige; Pour ce faire, il faut rassembler les ingrdients et prparer lenvironnement politique et socio-conomique qui se dgrade journellement. Hlas, les ds sont jets, le processus est lanc, mais on peut y mettre fin, si bonne volont il y a !


Quelques Exemples dans le Monde



L'ALGÉRIE
En 1991, le courant islamiste a cherch tout prix l'preuve de force qui mnerait l'annulation ou le report des lections, qu'il savait ne plus pouvoir remporter. Une vue court terme. Mais plus long terme, les perspectives peuvent rester favorables au processus de dmocratisation du pays.
Les meutes provoques par les islamistes Alger ont contraint le pouvoir faire intervenir l'arme.
Ainsi, la capitale algrienne s'est rveille un matin sous un Etat de Sige dcrt par le prsident, qui a par ailleurs accept la dmission du gouvernement et dcid le report des lections lgislatives prvues en juin 1991 : La tactique des islamistes a russi, le prsident sest fait avoir comme un dilettante. Les islamiste eurent le moratoire qui leur tait vital pour rassembler leurs rangs et remporter les lections. Ils obtinrent 188 siges sur 231, soit prs de 82 % : Un plan qui a bien russi, alors !

LINDE
La priode stalant de Juin 1975 Mars 1977 fut la priode de 21 mois pendant laquelle le prsident, sur recommandation du premier ministre, proclama l'Etat d'Urgence en Inde, suspendant ainsi les liberts publiques et les lections. Il s'agit de la priode la plus controverse de l'histoire moderne de l'Inde.
Conformment la Constitution, l'Etat d'Urgence fut prolong tous les six mois par le prsident toujours sur proposition du premier ministre, jusqu' sa dcision de tenir des lections en 1977 !
Hlas le premier ministre perd les lections, victime des scissions au sein de son parti dont il a t exclu en 1969 et suite la contestation internationale sur le prolongement injustifi de lEtat dUrgence : Le moratoire ntait pas suffisant comme dans le cas de lAlgrie, a ne marche pas tous les coups !

LA SYRIE
L'tat d'urgence est dclar en Syrie depuis 1963, anne de la prise du pouvoir par le "parti", et depuis la Syrie n'a plus connu d'lections dmocratiques. Auparavant, des lections dmocratiques avaient t organises en 1943, en 1949, en 1954, en 1957 et en 1961.
Les responsables au pouvoir sont pour la plupart issus d'une minorit religieuse qui dtient la majorit les 2/3 des siges dans le parlement, le reste des siges est occup par des dputs indpendants.

L'ÉGYPTE
Ltat d'urgence a t instaur depuis 1981, suite lassassinat tant controvers du prsident d'alors. Ltat durgence restreignait fortement les liberts individuelles et publiques au nom de la scurit du pays et ce pendant plus de trente ans, et ne fut lev quaprs la rvolution de janvier 2011. Les lections taient soit reportes soit truqus, les contestations sonnaient creux.

LA TUNISIE
Afin de prserver la scurit des personnes et des biens contre les meutes , lex-prsident dcrta l'Etat d'Urgence, tardivement heureusement, dans l'ensemble du territoire de la Rpublique. Tout rassemblement de plus de trois personnes est interdit sur l'ensemble du territoire de la Rpublique, dans les rues et les places publiques. Mais linsurrection qui ntait pas sur le recul, lemporta sous lil bienveillant de larme : Les militaires en furent rcompenss aprs le 14 janvier.


Mais les mouvances politique au pouvoir ou de l'opposition oseraient-ils utiliser ce fin stratge bien rod ? On ne manquerait pas de le savoir de sitt !
Pour viter une telle tragdie, laissez la Troka accomplir ses missions aussi provisoires soient-elles, et laissons les urnes dcider !

Au demeurant, larme demeure le seul salut de la dmocratie en Tunisie, et ne devrait en aucun cas acquiescer la dclaration dun État dUrgence qui ne jouerait qu'au profit d'une dictature, dont personne ne veut, mme pas la Troka, et occire toute vellit de mettre le pays dans la voie d'une authentique reforme dmocratique et de prserver le peu qui nous reste : NOTRE DIGNITÉ ACQUISE EN PAYANT UN LOURD TRIBUT : LE SANG DE NOS MARTYRS !

QUE LA MAIN DE DIEU PRÉSIDE AUX DESTINÉES DE LA TUNISIE





          Partager  Share on Google+      
Melhem Barakat   Hamama Bidha




Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims

35 de 35 commentaires pour l'article 50282

Baraka  (Canada)  |Mercredi 13 Juin 2012 à 04h 13m||           
Si raouf, serait-il possible de prciser votre prophtie? le diagramme d'ishikaoua qui met en relief la relation causes effet ne part pas d'une hypothse connue l'avance.

   (Tunisia)  |Jeudi 07 Juin 2012 à 14h 21m||           
Oui et surtout la nouvelle dictature made in ugtt.

   (Tunisia)  |Jeudi 07 Juin 2012 à 14h 05m||           

conclusion de apposition


l'attitude des politiciens (de la particratie dbutante...) invite inexorablement une reprise en main, par "les forces publiques"
des reines du pays.

et ce n'est pas la socit civile qui trouvera redire sur un tel coup d'tat ...

est-ce l, le but recherch?

Tunisianfier  (France)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 23h 25m||           
@ jawhar (france)...

... ... ... ... .. ...
... ... ....

Oceanus  (Spain)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 23h 01m||           
Les vrais ennemis de la tunisie c est les tunisiens.

Baraka  (Canada)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 22h 12m||           
Monsieur raouf ben ammar attire les soupons en dvoilant par lui-mme et de jour en jour sa dsaffection aigue pour le permier gouvernement lu et lgitime . lauteur prcise bien sa pense, son idologie par des propos diffamatoires et accusateurs dans son article daujourdhui et ceux publis antrieurement dans tribune de babnet (tunisie: est-ce le crpuscule de la troka sur fond a teinte conomique ? 23 mai 2012; tunisie: une automobile
100% tunisienne, est-ce une utopie industrielle ? 4 mai 2012). lanalyse de tous ses articles porte croire quil a, jespre que je me trompe, une forte nostalgie au pass et des fortes similitudes avec les comportements de maya jribi, chokri belad et essebssi de plus, sa proximit avec lidologue de ben ali moncer rouissi, de slim tlatli, un ex-minitre benaliste interdit aujourdhui de quitter la tunisie et de aziz miled. pour quelquun
qui se dit originaire dune famille dopposant par rapport qui?, cest un peu paradoxal. enfin, je me demande pourquoi lauteur ne sidentifie pas en tant que central director at ministry of employment tunisia since 2007 to present pour un fonctionnaire de haut rang dans le gouvernement actuel vous navez pas sous-estimer la maturit et lintelligence du peuple tunisien. loin d'tre naf et objectif, l'auteur agit de faon
anti-dmocratique et surtout sournoise.je l'invite aussi ne pas pratiquer joseph goebbels plus
le mensonge est gros plus les gens y croient. le peuple tunisien voit toute la zizanie que m.ben ammar souhaites semer. il doit s'expliquer pour ses accusations et se propos fallacieux.

Vieux960  (France)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 18h 53m||           
@riadh78
bien dit trs bon article, chapeau a l'auteur.

   (Tunisia)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 18h 51m||           
@ observer : vous tes d'une lchet et d'une impolitesse lgendaire, dr ben ammar a sa thse de ph.d. rpertori par la nasa. de trs rares tunisiens ont eu cet honneur.

osez encore mettre en doute ses diplmes, et admettez que vous n'avez rien compris de l'article c'est plus honnte.

un pays qui ne respecte plus ses hommes de sciences ne mrite pas d'exister.

Observer  (Tunisia)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 18h 38m||           
Analyse qui passe cot de la plaque!
il passe du coq l'ane sans aucune preuve.
le ph.d qu'il prtend dtenir ne peut tre qu'un diplome sold.

JAWHAR  (France)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 16h 50m||           
Bravo et merci pour l'article.
j'tais sur que les nahdhaouistes salafistes ne comprendront pas l'article !
par ce que ce n'est pas boulbeba !! quel niveau !

PARISIEN  (France)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 16h 16m||           
@temple
4 fautes dans deux lignes seulement !!.. c'est trop non ? surtout pour un "donneur de leon"

(j'ai marqu par * tes fautes)

je voudrais dire ce "parisien" qu'il est en train de* de se* "se mler les pinceaux".* et qu il ferait mieux de soigner sa grammaire et *orthographe

.....

PARISIEN  (France)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 16h 02m||           
@riadh78 & @temple
*je n'ai jamais prtendu avoir la vrit absolue, c'est vrai que j'ai lu brivement l'article mais c'est vrai aussi que cette analyse prsente des contradictions et elle est parfois ambigue. l'auteur fait illusion parfois la troika en tant que acteur principal dans les vnements pour justifier une nouvelle dictature, puis il se contradise en la prsentant comme victime d'un complot dont les acteurs sont inconnus ..

*forces obscurantistes: c'est un mot employ trs souvent pour dsigner les salafistes, et dans le contexte politique actuel ce mot ne peut pas supporter un autre sens ..
*je suis pas un politicien ni expert go-politique, loin de l ... j'essay juste de comprendre les vnement partir de plusieurs angles avec un oeil critique tout en employant mon effort personnel et sans prter les cerveaux des autres ....mais quoi qu'il en soit ..si on me prouve le contraire, je change sans hsitation mon avis sur cette analyse tout en prsentant mes exuses profondes l'auteur (que je lui adresse par l'occasion tous mes
respects) .. je dfends des ides et non pas des personnes donc je n'ai aucun complexe en ce sens

@temple
peux tu pointer avec plus de prcision mes erreurs ?... a m'aiderai plus faire attention la prochaine fois et merci

FaroukBenAmmar  (Tunisia)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 15h 27m||           
@ ballouchi : avec des gens comme vous, je suis sur que la tunisie va bien ! merci

Kimoo  (France)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 15h 08m||           
Vive larmee et dehore les salafistes

Ballouchi  (France)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 14h 58m||           
Article par excellence, bravo l'auteur et flicitation merci.

FaroukBenAmmar  (Tunisia)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 14h 35m||           
@ tunisiendu78 : tout fait !

TunisienDU78  (France)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 14h 27m||           
En parlant de force obscure il doit parler des service secret exterieur qui foute le bordel le mossad et active en tunisie et a infiltre des groupe salafiste afin de les surveiller et de les manipuler a foutre la merde et bien sur avec l'aide de la cia ces un secret pour personne tout et fait pour faire foire ce qui se passe en tunisie et en egypte pour dissuade dotre pays de la faire personne veut que les pays arabes et musulman soit
democratique sa fait peur au etat unis et israel car qui dit pays arabe et musulman democratique di ossi changement de mentalite raprochement de ces pays voir alliance ce que veulent evite les americain et israel les dictature les arrange il savent tres bien que moubarak et ben ali etait movais me des lor ou leur interet son garentie et que il obeisse regarde hugo chavez les americain le suporte pas et veulent le faire tomber prk parce que il et
honnete et laisse pas les multinationale americaine se goinfre avec son petrole il le dit le petrole ne pas a lui ce a son peuple il a fait beaucoup de chose dans son pays pour son peuple et pourtant les etat unis veulent sa tete ce parce que il leur tient tete il prefere un dictateur qui les laissera vide le sous sol et tant pis si le peuple se fait masacret

Observateurneutre  (Saudi Arabia)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 14h 18m||           
****************

   (Tunisia)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 13h 42m||           
Un grand bravo a si ben ammar : un article d'une sagesse sans faille. des critiques sans importance tmoignant de la navet de certains lecteurs.

cet article met en garde la troka et avise le peuple contre ce qui peut arriver : vivement l'arme qui ne cderait jamais des menaces pour participer un tel complot conte la tunisie.

par ailleurs, m farouk est vraiment un authentique patriote, qui n'a pas peur de dire ce qu'il pense et sa famille est compos d'illustre grand hommes et de femmes qui ont tout fait pour la tunisie, et surtout dans l'opposition.

donc arrtez de l'attaquer, dieu vous en punira, et soyez plus critique et plus patriote : la tunisie et dessus tout.

mme le bonhomme de la voiture 100% tunisienne l'attaque : car l'article de si farouk a dmontr ce grand mensonge.

   (France)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 13h 35m||           
D'emble,votre analyse ne tient pas la route car elle est trop oriente et d'autre part,elle est tenante
(comme mille fois rabche)de la thorie du complot !
si on rsume vtre pense,je cite:"des forces obscures"seraient luvre.....alors que ces forces ne sont nullement "obscures",puisqu'il s'agit des salafistes qui oprent en toute impunit et au grand jour ! d'autre part,et je vous cite encore,ces fameux
:"tribalisme et rgionalisme"ne sont rien d'autre que des demandes,o combien justifies,de justice
sociale ! enfin et pour finir,vous demandez de:"laisser travailler la troka",si cette fameuse "troka",travaillait dans le bon sens et dans lintrt
de la nation toute entire,on pourrait souscrire vtre demande,mais ce n'est malheureusement pas le cas,loin s'en faut !
et pour finir vraiment,dieu n'a rien faire l dedans !


Temple  (France)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 13h 32m||           
Je voudrais dire ce "parisien" qu'il est en train de de se "se mler les pinceaux". et qu(il ferait mieux de soigner sa grammaire et orthographe.

SABRI  (Tunisia)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 13h 23m|Par |           
Les lectures les plus pessimistes de la conjoncture actuelle auront au moins le privilge de nous rveiller, et nous aider pargner le pire. Un article bien toff, qui va surement tre utile tout le monde, y compris ceux au pouvoir !
Ceci dit, j'accorde assez de crdit quelqu'un comme M. Hamadi Jebali, qui, fort de sa foi, ne mentirait surement pas ce point.
J'ose croire que les gens qui composent la TROIKA n'ont pas la vie facile, et ne doivent en aucun cas faire perdurer leur propre souffrance... Inchallah !

Riadh78  (France)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 12h 21m||           
@parisien

"dire que les "obscurantistes" ou la troika sont l'origine des conflits tribaux "


pourquoi vous commenter cet artcile alors que vous ne l'avez pas lu ou pas compris ? l'auteur ne dis absolument pas cela (il dis a peu prs meme le contraire sur le refus de la troka sur l'etat d'urgence) et vous vous nous ecrivez une demi page ennerv pour parler dans le vide... et aprs on se demande pourquoi il faut 6 mois pour ecrire une page du destour...


PARISIEN  (France)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 11h 39m||           
A court d'arguments et dans l'incapacit de justifier ses contradictions flagrantes, l'auteur fait appel de scours son cv pour faire avaler aux lecteurs une analyse trs naive et superficielle digne d'un amateur politique frapp d'elzheimer ...
ce que fait l'auteur montre encore le niveau de certains autoproclams "lite" qui pensent avec arrogance que les tunisiens ne sont qu'un troupeau des "moutons de panurge" qui suivent instinctivement ceux qui ont un cv imprssionnant sans se poser des questions ...
je rappelle encore cet auteur qu'un article pertinent, claire et justifi et sans arrires penses ..n'a pas besoin de l'identit de son auteur pour tre convainquant et salu par les lecteurs et les exemples ne manquent pas sur ce site mme ...
dire que les "obscurantistes" ou la troika sont l'origine des conflits tribaux c'est insulter l'intelligence des tunisiens qui n'ont pas encore oubli les troubles tribaux les plus sanguinaires qui ont eu lieu gafsa en pleine gouvernance d'essebssi et faisant un blian lourd entre morts et blesss sous la silence des forces de l'odre ..
croyez moi monsieur, avec tous mes respects votre cv , j'ai piti pour vous et vos semblables qui font les cirques ces derniers jours tout en amusant une grande majorit des tunisiens .. j'ai piti pour vous car vous tes privs d'un don de dieu qui est : la voie de la raison

MSHben1  (Tunisia)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 10h 31m||           
L'auteur de cet article est un bluffeur qui ne de dit pas les ralits .il a prsum que le rgionlisme est provoqu par l'obscurantisme et il veut dire par les islamistes " nahdha " ou " salafistes " mais c'est pas vrai , le rgionalisme est du une vaigtaine d'anns d'ignorance suivi par le gouvernement d'elmakhlou ben ali et de la pesse tunisienne ignorante et les mdia aussi puisque ils n'ont jamais essay d'ouvrir les yeux et
les esprits des citoyens .

Ngolo  (Tunisia)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 09h 59m||           
De quel droit supprimez vous mon message?
********************

Ibnourochd  (Tunisia)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 09h 58m||           
C'est un scnario raliste - les dictatures commencent par faire peur aux peuples d'abord
par les rumeurs, elles emploient ensuite la milice pour terroriser l'opposition (c'est ce qu'on vit depuis des mois en tunisie) - l'opposition et/ou l'ugtt ripostera sans doute la violence de la milice d'ennahdha et leurs jumeaux la salafia, le prtexte idal pour le gouvernement provisoire de suspendre les liberts et les chances lectorales pour installer un provisoire qui dure - les exemples ne manquent pas; surtout en pays arabes.

Baraka  (Canada)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 03h 51m||           
@ fadi trabelsi et freddy au canada.
chers compatriotes, je suis de votre avis et il faut dmasquer les contre-rvolutionnaires partout et surtout l o personne ne pense les trouver. ils cherchent paralyser la transition dmocratique pour retrouver les privilges dun pass rvolu. m. farouk ben ammar se flatte avec son phd obtenu depuis plus que 20 ans.il a le droit de se flatter, mais depuis 1992, son cv ne dmontre aucune production scientifique dans ce domaine qui volue
la vitesse de la lumire et de celle de le mcanique et du transfert de la chaleur. que fait-il comme directeur gnral au ministre de lemploi et de la formation professinnelle? il est plus utile chez le promoteur de la premire voiture tunisienne, nest-ce pas. son intention, loin dtre nave est fallacieuse mais aussi sournoise.

Freddy  (Canada)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 02h 24m||           
Ce monsieur a toujours essay d'impressionner les lecteurs par l'exposition de son cv, qui pense-t-il pourrait camoufler la navet de son analyse et la malice de ses objectifs. hlas, des ph.d il y en a des tonnes, comme des patates, ces temps-ci et malheureusement ne sont plus indicateur de quelque sagesse ou justesse que ce soit! tu as le droit de t'exprimer mais tu te trompes de lecteurs!

   (Canada)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 02h 21m||           
@baraka:

cher compatriote, j ai eu le meme sentiement que toi et je pose bq des questions deja...surout celui sur la voiture.

Baraka  (Canada)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 01h 13m||           
Monsieur raouf ben ammar attire les soupons en dvoilant par lui-mme et de jour en jour sa dsaffection aigue pour le permier gouvernement lu et lgitime . lauteur prcise bien sa pense, son idologie par des propos diffamatoires et accusateurs dans son article daujourdhui et ceux publis antrieurement dans tribune de babnet (tunisie: est-ce le crpuscule de la troka sur fond a teinte conomique ? 23 mai 2012; tunisie: une automobile
100% tunisienne, est-ce une utopie industrielle ? 4 mai 2012). lanalyse de tous ses articles porte croire quil a, jespre que je me trompe, une forte nostalgie au pass et des fortes similitudes avec les comportements de maya jribi, chokri belad et essebssi de plus, sa proximit avec lidologue de ben ali moncer rouissi, de slim tlatli, un ex-minitre benaliste interdit aujourdhui de quitter la tunisie et de aziz miled. pour quelquun
qui se dit originaire dune famille dopposant par rapport qui?, cest un peu paradoxal. enfin, je me demande pourquoi lauteur ne sidentifie pas en tant que central director at ministry of employment tunisia since 2007 to present pour un fonctionnaire de haut rang dans le gouvernement actuel vous navez pas sous-estimer la maturit et lintelligence du peuple tunisien. je vous invite aussi ne pas pratiquer joseph goebbels plus
le mensonge est gros plus les gens y croient.

   (Tunisia)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 01h 04m||           


   (Tunisia)  |Mercredi 06 Juin 2012 à 00h 34m||           
Il y a des malades qui s'ignorent et ont besoin de faire appel un ambulance pour les emmener aux urgences

OmarUSA  (United States)  |Mardi 05 Juin 2012 à 23h 54m||           
@ngolo,
laisse les gens s'exprimer et occupe toi de tes affaires. evidemment, aucun respect pour les scientifiques monsieur le salafiste

Ngolo  (Tunisia)  |Mardi 05 Juin 2012 à 23h 20m||           
***********************



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4556.99
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires