Régions

Solutions d'urgence pour faire face aux interruptions de l'alimentation en eau potable dans le gouvernorat de Gafsa



Mardi 10 Juillet 2012
© babnet.net
Des solutions d'urgence ont été prises pour faire face aux interruptions de l'alimentation de plusieurs zones du gouvernorat de Gafsa en eau potable, a affirmé le gouverneur de la région, Brahim Hemdaoui.

Les régions les plus touchées sont, en particulier, El Guettar, Medhilla et Oum Larayes où les citoyens souffrent le martyre, depuis des semaines, avec la chaleur qui sévit dans la région.

El Guettar où l'eau a manqué durant quatre journées successives, à la suite de la baisse du volume des eaux de la nappe hydraulique de la zone d'El Artas.

Pour y remédier, la décision a été prise pour fournir 400 m3 d'eau par jour.


A cet effet, un accord a été établi avec l'Association de l'eau des oasis de la région pour le réexamen du calendrier de cette association , surtout durant les périodes de pointe de la consommation d'eau potable, sachant, pourtant, que le manque enregistré dans cette zone est entre 600 et 700 m3 par jour.

Pour la délégation de Medhilla et, en particulier, la zone d'Essakay et les cités hautes situés à la limite du réseau de distribution d'eau potable, le gouverneur de Gafsa espère que les travaux d'aménagement d'un puits d'eau douce soient achevés avant le début de la semaine prochaine.

L'eau de ce puits qui "aurait due être utilisée pour l'irrigation" servira à augmenter le volume de l'eau potable dans cette délégation.

L'agence de la Société d'exploitation et de distribution de l'eau (SONEDE) d'El Guettar a été, en outre, chargée de louer des citernes tractées pour le transport de l'eau potable aux habitants des deux délégations, au cas où on enregistre des perturbations ou des coupures d'eau.

La Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) prend en charge le paiement de la location de ces citernes et le transport de l'eau.

Le chef du district de la SONEDE de Gafsa avait expliqué, précédemment, à la correspondante de l'agence TAP dans la région que "la solution radicale se situe au niveau de l'accélération de l'achèvement des travaux de forage et d'équipement du puits El Artas 3 qui est en cours de réalisation, afin de pallier les insuffisances en eau potable dans les délégations d'El Guettar et de Medhilla".

D'autre part le manque d'alimentation en eau potable sévit dans une grande partie des quartier de la ville d'Oum Larayes, où des coupures d'eau de plusieurs heures sont enregistrées chaque jour, la suite de la baisse l'interruption du pompage de l'eau du puits couvert 3, ainsi qu'en raison de la baisse de la moyenne de pompage dans le puits situé dans la zone de Tabdit, à cause de la vétusté d'une partie de ses équipements.

Pour y remédier, des travaux sont en cours pour le remplacer une pompe et une partie de la canalisation du puits de Tabdit, ce qui "permettra d'améliorer le volume des quantités d'eau potable réservées à la ville", selon les déclarations du gouverneur.






          Partager  Share on Google+      





0 de 0 commentaires pour l'article 51754



Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4711.28
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires