Babnet

Décès d'Ali Sriti l'un des luthistes les plus éminents en Tunisie et dans le monde arabe



Samedi 07 Avril 2007
L'artiste Ali Sriti, figure de proue de la musique tunisienne, s'est éteint jeudi 5 avril 2007.
Le défunt était l'un des plus grands luthistes à l'échelle de la Tunisie et du monde arabe et un excellent enseignant du chant et des Mouachahats.
Ali Sriti a été, sur plus d'un demi-siècle, le témoin du mouvement de renaissance musicale en Tunisie. Dans sa jeunesse, il a pu connaître et fréquenter des musiciens alors célèbres: luthistes, joueurs de rebeb, violonistes, pianistes et chanteurs.


A onze ans, Ali Sriti, se produit en public pour chanter, en s'accompagnant du luth, le célèbre qacid (poème) de Chawki, ya Chira'an mis en musique par Mohamed Abdelwahab.

En I935, il rejoint la fameuse association musicale La Rachidia, étudiant parallèlement le solfège avec Fernand Depa, directeur de l'Orchestre Symphonique de Tunis. En 1936, il entre comme luthiste dans la troupe de Mohamed Triki, et suit à la Khaldounia, en l937, les cours du grand Maître syrien Ali Darwiche qui complétera sa formation en tawachihs, adwars, et pièces instrumentales arabes et turques.


Dès l 937, Ali Sriti voyage en France, pour participer aux concerts organisés au Centre islamique de la Mosquée de Paris, au sein d'un orchestre cotnposé de musiciens turcs. Dès lors, i1 passe la plupart de son temps à Paris, participant à la vie musicale de la communauté arabe vivant dans la capitale française, tissant des liens d'amitié et de travail avec des artistes du Maghreb et d'Orient.
Durant la Seconde Guerre, il rentre à Tunis pour fonder la troupe musicale Chabab el Fann où travailleront des musiciens, devenus plus tard célèbres, cotntne Kaddour Srarfi, Ibrahin Salai" Salah Mahdi et d'autres.

A son retour définitif de Paris en 1957, Ali Sriti est chargé de former trois troupes musicales pour la Maison de la Radio Nationale Tunisienne. C'est pour lui l'occasion de renouer avec la réalité de la musique dans le pays. Il travaille pendant longtemps, Comme responsable musical à la Radio, parallèlement à sa carrière d'enseignant au Conservatoire National de Musique. Au début des années quatre-vingts, il quitte la.Radio pour se consacrer aux activités artistiques et pédagogiques, dans le cadre de cercles musicaux qu'il continue à tenir, chez lui, et dans les cours d'initiation et de perfectionnement dans divers instruments (luth, violon, qanun ) qu'il dirige. Il est incontestable que cet effort pédagogique a porté ses fruits, puisque de grands noms de la musique en .Tunisie, chanteurs et musiciens, ont été ses disciples. Citons parmi eux les luthistes Anouar Brahem, Mohamed Majri, Mohamed Zine et Abidine ; les chanteurs, Noureddine Béji, Lotfi Bouchnak et d'autres, qui, à son contact, ont fait l'apprentissage des meilleures traditions de la musique arabe.

Un grand concert-hommage organisé en décembre 1993, repris en mars 1994, a été dédié par le Centre des Musiques Arabes et Méditerranéennes au Maître Ali Sriti auquel ont participé d’excellents musiciens, dont son ancien élève, Anouar Brahem, aujourd'hui, musicien et compositeur connu, et Sonia M’barek, une des meilleures représentantes actuelles du chant arabe.

Bien qu’ayant été au contact de divers styles de jeu en honneur dans le Maghreb et au Moyen-Orient et malgré un long apprentissage aux côtés de musiciens turcs, l’art d’Ali Sriti appartient aux traditions orientale sarabes du luth, et est fortement imprégné du tarab des maîtres égyptiens. (orientalement.com)


          Partager  Share on Google+  
  





0 de 0 commentaires pour l'article 1177




En continu
.
  
Tunis




Où nous suivre


Jeux africains 2015: la Tunisie représentée par 109 athlètes en 15 disciplines

JM-2021 : ''l'Algérie n'a dépensé que 100.000 euros pour la promotion de la candidature d'Oran'' (COA)

La municipalité de Sfax explique les raisons de l'échec de son dossier de candidature aux JM-2021

Institut Goethe Tunis : une nouvelle maison et pleins de nouveaux projets citoyens

Liberia-Tunisie: la dernière séance d'entrainement déplacée à l'annexe du stade de Radès

Le CA Bizertin engage le milieu de terrain d'Hoffeinham, Ahmed Sassi

1ers Jeux méditerranéens de plage - beach handball: la Tunisie en finale
 (1 )
باريس : ثمانية قتلى في حريق هو الأخطر في باريس منذ 2005
 (1 )
Mondial-2022: le premier stade du tournoi réceptionné d'ici 2016

Liberia-Tunisie: Methnaini interdit par son club de rejoindre la sélection

''Carthage fin de règne'' d'Arthur Perset à l'IFT du 9 au 30 septembre

5ème Rencontre internationale de la céramique d'art, du 2 au 12 septembre

Club Africain - Réunion avec Abdelmoumen Djabou, Nouioui clubiste pour trois années

''Violences'' de Fadhel Jaibi au Piccolo Teatro à Milan, les 4 et 5 septembre 2015

فيديو اليوم: مواطن فلسطيني لديه 40 طفل من 3 نساء ويعد بالمزيد
 (8 )
Championnat espagnol : le marocain Hachim Mastour engagé au FC Malaga pour deux ans

Le logo des JO2020 de Tokyo retiré en raison d'une polémique entourant son graphiste


Radio Babnet Live: 100% Tarab
NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires