Babnet

Dlilek Mlak : Le gagnant des 300 MD



Jeudi 23 Mars 2006
Mohamed mabrouk de Gabes a décroché la somme de 300 000d, (à partager avec le gagnant du SMS) dans l’émission Dlilek Mlak diffusée hier soir (22 mars 2006).

Mohamed Mabrouk de Gabes est né en 1987, étudiant en ISG, l’émission diffusée hier soir a été enregistrée début janvier 2006.



Dlilek Mlek dont le concept est crée par Endemol sous le nom de Deal or no deal, est diffusée dans de nombreux pays à travers le monde.


En Tunisie et après une cinq mois de transmission, le bilan du jeu confirme son succès D’après les analyses de mediascan, il est le programme le plus regardé sur la TV7 (janvier 2006).

En France, A prendre ou à laisser a rassemblé sur TF1 en moyenne plus de 5 millions de téléspectateurs pour quelques 30% de part de marché.

Dans les sept autres pays qui diffusent le jeu, les audiences sont assez conséquentes. Aux Pays-Bas, où le jeu a été lancé pour la première fois, la chaîne Nederland 2 a vu ses audiences doubler et augmenter encore lors de la seconde saison du jeu. Le programme a d’ailleurs reçu un « Academy award ». Une troisième saison vient d’être commandée par la chaîne.

Deal or no Deal est donc devenu un des jeux phare de l’industrie télévisuelle. Et les dirigeants d’Endemol ne souhaitent pas en rester là, ils s’apprêtent déjà à lancer le programme dans d’autres pays, en Turquie sur ATV et dans le Moyen-Orient par le réseau MBC.

Le principe du jeu est extrêmement simple : une question générale est posée aux candidats: celui qui répond le plus vite est sélectionné. Chaque candidat représente une région. Chacun d’entre eux possède une boite avec une certaine somme d'argent à l'intérieur ou une connerie, genre bibelot.... La personne sélectionnée va à côté de Sami Fehri avec sa boîte pour devenir le personnage central de l’émission. Il ne sait absolument pas ce qu'il y a dans sa boite ou celle des autres candidats. Par conséquent, il élimine les boites au hasards jusqu'à la fin ou il lui reste sa boite et celle d'un candidat... A lui de choisir entre l'une des deux boites et de repartir avec de l’argent ou un bibelot. La solution alternative consiste à faire appel à un banquier. Celui-ci passe de temps à autre des coups de fil pour proposer des sommes, constamment refusé par le candidat.

Sonia S – Babnet
          Partager  Share on Google+      
Om Kalthoum   Ansek




Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés

0 de 0 commentaires pour l'article 7979



Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 0
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires