C Presse

LIBERTÉ D’EXPRESSION : Le Parti Pirate Tunisien appelle à la mobilisation



Mardi 03 Juillet 2012

Communiqué de Presse - Après l’étouffement des journalistes et des médias avec, entre autres, la non application des décrets-lois 115-2011 et 116-2012 concernant la presse et l’audiovisuel, Après la condamnation inique de Jabeur El-Mejri et de Ghazi El-Beji à 7 ans et demi d’emprisonnement pour avoir diffusé des caricatures du prophète sur internet, Après les saccages commis par des casseurs en réaction à une exposition d’art et alors que des responsables de ces violences ont été arrêtés puis libérés alors que les autorités publiques
pointaient la responsabilité des artistes, dont certains sont obligés aujourd’hui de se cacher et de renoncer, par peur de répression, à exercer leur art, Avec l’arrestation du rappeur Phénix et du réalisateur Tarek Herichi qui suit celle des rappeurs Emino, Weld El 15, Madou LC et Volcano il y a quelques mois Le gouvernement tunisien a décidé de mettre au pas, la presse, les caricaturistes, les
peintres, les musiciens et l’ensemble des artistes de la Tunisie.
La police tunisienne n’hésite pas soit à laisser faire, comme pour les violences organisées et
planifiées suite à l’exposition du Printemps des Arts, soit à agir avec zèle contre les rappeurs
aujourd’hui.

La Justice tunisienne ne se saisit pas elle-même face à aux saccages en diligentant des enquêtes sur la responsabilité, notamment, des cadres des forces de police, prévenues des
risques de débordement. La Justice tunisienne condamne à des peines disproportionnées des internautes afin de satisfaire aux exigences du gouvernement en matière d’ordre moral.
Le gouvernement a décidé de porter atteinte à la Liberté d'expression et aux droits fondamentaux en utilisant, comme du temps de la dictature de Ben Ali, les services de Police
et ceux de la Justice pour parvenir à ses fins. La Présidence de la République a décidé de garder le silence ou de réagir tardivement et mollement avec la complicité de la Présidence de l’Assemblée Nationale Constitutionnelle dans l’inaction se rendant ainsi complices du climat de peur et de violence propice à un coup d'état.
La Révolution Tunisienne n’a pas été une révolution de salon organisée à Londres, à Paris ou à Tunis. Ce sont bien les jeunes des quartiers populaires soutenus par les
cyberactivistes, dont ceux du Parti Pirate et de Takriz, qui ont permis au peuple tunisien de se débarrasser du RCD, de Ben Ali et de sa mafia. Cette jeunesse tunisienne est aujourd’hui sanctionnée dans l’exercice de ses droits et de ses libertés au nom de l’ordre moral.

Le Parti Pirate Tunisien exige :
● La libération immédiate des rappeurs et des artistes emprisonnés et condamnés pour avoir exprimer leurs idées ou exercer leurs arts,
● L’annulation immédiate des condamnations des internautes pour avoir diffuser des caricatures,
● L’arrêt immédiat des pressions faites sur les journalistes et plus généralement des médias et l’application de la réglementation encadrant la presse afin qu’ils puissent exercer sans contrainte leur métier,
● La création d’une commission d’enquête parlementaire sur les responsabilités des saccages qui ont eu lieu après l’exposition du Printemps des Arts.

PRESIDENT DU PARTI PIRATE TUNISIEN

KCHOUK SLEHEDDINE
          Partager  Share on Google+  
  





2 de 2 commentaires pour l'article 51494

Citoyen_Libre  (Tunisia)  |Mercredi 04 Juillet 2012 à 10h 44m |           
والله لم اسمع بهؤلاء الفنانين والصحافيين من قبل ولم اسمع ان صحيفة قد صودرت من الاكشاك او منع صدورها او اغلقت قناة اوسجن صحافي لانه انتقد او سب الحزب الحاكم او الرئيس او غير ذلك بعد الثورة . الشعب التونسي لم يقم بثورة ليسب الرسول (ص( اويعتدي على المقدسات او غيرها، حتى وان كانت الحكومة مكونة من اغلبية لائكية او ملحدة. لان الحرية تقف عند حرية الغير وعلى الحكومة ان تصون هذا المبدا بالقانون.
الرجاء من هذه الاحزاب المحترمة والمناضلة ان تهتم بمشاكل الشعب الحقيقية وهي الفقر والتهميش والبطالة والجهل واعادة الكرامة للتونسيين جميعا وان تضع جانبا المشاكل المفتعلة والغير نافعة للبلاد

Lechef  (Tunisia)  |Mardi 03 Juillet 2012 à 20h 46m |           
A mr pirate , si vous revenez sur la définition même de l'art qui est censé créer en toute personne un sentiment de bonheur avec la respiration de quelques bouffées d'oxygène émanent de l'art ,vous constatez que les actes énumérés sortent de ce cadre et au lieu d'appeler à la fraternité et à la tolérance , crée la haine entre les individus de la même nation .
donc , l'art doit être utilisé par les vrais artistes et non par des amateurs qui confondent art et '' tbalbiz'' . vous voyez que l'existence de ''z'' dans ce terme est signe de mauvais et à éviter.









En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  
Tunis




Où nous suivre


Mondial-2022: le premier stade du tournoi réceptionné d'ici 2016

Liberia-Tunisie: Methnaini interdit par son club de rejoindre la sélection

''Carthage fin de règne'' d'Arthur Perset à l'IFT du 9 au 30 septembre

5ème Rencontre internationale de la céramique d'art, du 2 au 12 septembre

Club Africain - Réunion avec Abdelmoumen Djabou, Nouioui clubiste pour trois années

''Violences'' de Fadhel Jaibi au Piccolo Teatro à Milan, les 4 et 5 septembre 2015

Championnat espagnol : le marocain Hachim Mastour engagé au FC Malaga pour deux ans

Le logo des JO2020 de Tokyo retiré en raison d'une polémique entourant son graphiste

إسبانيا.. قتلى وجرحى بانفجار في مصنع للألعاب النارية
 (1 )
''FC Valence est un bon choix'' (Aymen ABdennour)
 (2 )
Espérance de Tunis - Cinq séances d'entraînement et un match amical au programme

Classement ATP: Malek Jaziri gagne 7 places (81e)

Afrobasket-2015 : Habib Essid remet le trophée à l'équipe du Nigéria

المنتخب النيجري يتوج بكاس امم افريقيا لكرة السلة افروبسكيت تونس 2015

السعودية: 10 قتلى و259 مصابًا في حريق ’أرامكو’ في السعودية

AfroBasket-2015: La Tunisie 3e

France - Bordeaux: Wahbi Khazri buteur contre Nantes (2-0)


Radio Babnet Live: 100% Tarab
NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires