Politique

Samedi 19 Octobre 2013
" " .
ɡ .



Credits Jawhara FM

ǡ " " .




          Partager  Share on Google+      





16 de 16 commentaires pour l'article 73061

3IBROUD  (Tunisia)  |Dimanche 20 Octobre 2013 à 16h 37m||           
L'arme, la police, la protection civile et la douane sont des corps militaires (conformes aux exigences de l'arme) armes qui assurent la scurit dans le pays. Ils sont structurs, hirarchiss et commands par ordres des dirigeants, selon les circonstances. La discipline est donc le matre-mot qui assure le maintien du systme. Ces corps possdent des moyens de transport spciaux et peuvent faire usage de diffrents moyens de rpression,
dans des cas, pour assurer la paix sociale. Cette dfinition peut sembler gauche pour certains, mais
j'en retiens :
- corps militaire ;
- hirarchisation ;
- structure ;
- ordre ;
-discipline ;
- arme ;
- moyens spciaux.
Par contre, le syndicat prvoit :
- des revendications de toutes sortes
- la luttes contre le patronat ;
- le droit de grve.
Dans un pays sous dvelopp ? comme la Tunisie qui est encore loin dtre un pays dmocratique par le niveau de ses indicateurs de dveloppement humain (idh), il est hors de question de permettre ces corps de saffilier aux syndicats. Leurs missions sont tout fait incompatibles avec les contestations ; elles tirent leur essence de la discipline et elles sont bases sur l'ordre et la raction l'ordre, c'est--dire excution immdiate et
obissance, avec un garde--vous, s'il le faut.

Avant le 14 janvier 2011, la police, pour ne pas dire tous les agents du MI, formaient une corporation (dans le sens anglais du mot) ; ses membres passaient au dessus des citoyens, comme des supermen. Leur coalition indfectible tait la botte de zaba pour craser le peuple. Si les agents de police ont aval la couleuvre avec bji caid sebsi, Chef du Gouvernement prcdent, qui les a qualifis de "singes", comment ragissent-ils face trois
Prsidents, lors de funrailles. Il faut savoir les limites de la libert et des obligations professionnelles.
http://www.babnet.net/rttdetail-59915.asp

Elmehdi  (Tunisia)  |Dimanche 20 Octobre 2013 à 00h 04m||           
... ... .... 10 4 1969, : !

Fauxrire  (Tunisia)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 16h 36m||           
@The Mirror

Ton idole tait ministre et tout le monde connait sa performance. En plus il a frquent l'cole des psychopathes (le CPR). Malla Homme tu recommandes notre Cher Pays!!!!!

Libre  (France)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 16h 32m||           
Monsieur le ministre girouette
nettoies cette ecurie avec un produit assez fort sinon degages et tout de suite
les policiers ne doivent pas avoir un syndicat
ils doivent fermer leurs gueules et appliquer les ordres surtout s'ils sont des cretins
meme si vous les expulser de ce metier respectable on a plein des jeunes qui peuvent compenser tout manque en 6 mois
la police est un metier humain pas pour les cretins et les hamirs et les mwabens qui defendent leurs semblables mais pas leur pays

Swigiill  (Tunisia)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 15h 58m||           

..

..



:

100

: ..

TheMirror  (Tunisia)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 15h 55m||           
Toujours clair, toujours audacieux, toujours HOMME ce Mohamed Abbou.
Nous avons besoin de plusieurs Mohamed Abbou dans ce pays.

3IBROUD  (Tunisia)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 15h 39m||           
Lettre ouverte Messisieurs les Ministres de la Justice et de l'Intrieur

Messieurs les Ministres,

Je vous prie de bien vouloir prendre les mesures ncessaires contre ces personnes qui risquent de porter atteinte la souverainet de lEtat. Je vous propose de les juger selon les articles ci-dessous du code pnal.

Article 72 : Est puni de mort l'attentat ayant pour but de changer la forme du gouvernement ou d'exciter les habitants s'armer les uns contre les autres ou de porter le dsordre, le meurtre et le pillage sur le territoire tunisien.
Article 73 : Quiconque, la suite de troubles, a accept de se substituer aux autorits rgulirement constitues, est puni de travaux forcs perptuit et d'une amende de 720 000 francs (lire millimes).


Source : Code Pnal, Editions Bouslama, Tunis, 104 pages en Franais, 337 pages en Arabe, 1976, page 32-33.

Tunisia  (France)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 15h 32m||           
! .

SILENT_PEOPLE  (Tunisia)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 15h 03m||           

Dagbaji  (Tunisia)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 14h 33m||           



Swigiill  (Tunisia)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 14h 13m||           

‫ ݡ !‬

Fethiml2  (Tunisia)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 14h 12m|Par |           
14

Kairouan  (Qatar)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 14h 11m||           

Freiland  (France)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 13h 56m|Par |           
C'est quoi ton problme, de parler toujours la place des autres, bizarre se Mr?
Vous n'avez rien faire d'autres, que de vous imissez dans tous ce qui ne vous regarde pas? C'est un monde!
Vous cherchez Elfetna toujours o qoui? Allah Yahdi!

Elwatane  (France)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 13h 53m||           

Mandhouj  (France)  |Samedi 19 Octobre 2013 à 13h 51m|Par |           
Nous sommes d'accord.
Pour cela, ces actes doivent tre svrement punis.
Ben Ali harab
Mandhouj Tarek



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 0
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires