Ariana | Beja | Ben Arous | Bizerte | Gabes | Gafsa | Jendouba | Kasserine | Kairouan | Kef | Kebili | Mahdia | Manouba | Medenine | Monastir | Nabeul1 | Nabeul2 | Sfax1 | Sfax2 | Siliana | Sousse | Sidi Bouzid | Tataouine | Tunis 1 | Tunis2 | Tozeur | Zaghouan | Allemagne | France1 | France2 | Italie | USA | Pays Arabe |
Culture

Tunisie: Le Fonds Panafricain pour le Cinma et l'Audiovisuel... un rve qui se concrtise

Lundi 19 Novembre 2012
Un certain nombre d'experts ans en Droit de diffrentes nationalits se sont runis lundi Tunis, en marge de la 24me session des Journes Cinmatographiques de Carthage (JCC) sur le thme "Le Fonds Panafricain pour le Cinma et l'Audiovisuel (FPCA)" afin de fixer le cadre lgislatif et institutionnel du Fonds.
Les experts se sont attachs au cours d'une confrence fixer les bases et les principes de projet qui reprsente un rve pour les professionnels du secteur et qui vise garantir "la transparence" rclame par les intervenants et le coordinateur gnral du conseil d'orientation du FPCA, Ferid Boughedir.

M.Boughdir qui a soulign que cette transparence constitue la cl de tout travail srieux et crdible, a ajout qu'il tait "naturel que la Tunisie accueille le sige de cet organisme et qu'il est l'un des premiers soutenir ce projet et ses initiateurs". Il a rappel, dans ce contexte, le rle actif dans ce domaine du fondateur des journes cinmatographiques de Carthage, Tahar Chriaa depuis 1966.

Le ministre de la culture, Mehdi Mabrouk a dclar que la Tunisie soutient ce projet car elle est l'un des pays qui ont contribu l'mergence du cinma africain avec les JCC en 1966 et l'universit africaine des cinastes en 1970. Il a galement relev que ce projet se fonde sur des valeurs nobles qui consacrent la solidarit entre pays du Sud.
Le ministre a affirm que parmi les principaux soutiens ce projet, on compte M.Abdou Diouf, secrtaire gnral de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) ajoutant que l'OIF avait fait l'tude de faisabilit de ce projet et permis l'organisation des ateliers.


Le reprsentant de l'Organisation onusienne pour l'ducation, la science et la culture (UNESCO), Mr Vincenzo Fazzino a soulign, pour sa part, que l'UNESCO considre le cinma comme un lment important dans la conscration de la diversit culturelle et l'instauration de la paix ajoutant qu'il encouragera les instances conomiques internationales soutenir ce fonds.

Mme Habiba Mejri, reprsentante de l'Union africaine (UA) a pour sa part transmis un message de l'UA dans lequel elle affirme que l'intgration culturelle est l'objectif continental de l'organisation.

Mme Mejri a exprim le soutien de l'organisation africaine cette initiative qui contribuera mieux faire connatre et diffuser le produit audiovisuel.

M.Boughdir a mis l'accent, d'autre part, sur l'importance du rle de ce nouveau mcanisme en matire de distribution, estimant que le soutien financier est le meilleur moyen pour promouvoir le cinma africain et arabe. Il a cit ce propos le cas de l'Allemagne qui ne soutient pas la production cinmatographique et ne produit que 5 films par an. Ce pays, a-t-il fait remarquer, reste domin 95 pour cent par la production hollywoodienne, alors que la production en France, qui bnficie d'un fonds de soutien produits, atteint les 200 de films par an.

Le fonds, annonc lors du festival de Cannes en 2010, devrait permettre d'impulser la coopration Sud-Sud et permettre de compter sur les capacits propres en matire de production audio-visuelle.

          Partager  Share on Google+      





0 de 0 commentaires pour l'article 56899



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4816.56
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires