Economie

Tunisie: La dette publique est soutenable moyen terme (Ministre de l'investissement)

Vendredi 29 Juin 2012
babnet.net
Le Gouvernement s'est assur lors de l'laboration de la Loi de Finances complmentaire de 2012, de "la soutenabilit de la dette publique moyen terme, en veillant ce que son ratio se maintienne des niveaux tolrables" a prcis, vendredi dans un communiqu, le Ministre de l'Investissement et de la coopration Internationale.

La loi de finances prvoit, de fait, un taux d'endettement de 47% pour l'anne en cours.

A ce jour, l'endettement extrieur de la Tunisie se situe, d'aprs ce ministre "un niveau acceptable pour une conomie mergente comme la Tunisie et se constitue principalement de prts multilatraux et bilatraux contracts essentiellement, pour le financement de projets de dveloppement".

"Les dcaissements des fonds au profit de ces projets se font selon les rgles et procdures d'acquisition des biens et services, telles que dfinies par la rglementation tunisienne et les procdures des bailleurs de fonds.


Les dits projets font l'objet d'une supervision priodique, d'un audit annuel par des auditeurs indpendants et d'une valuation lors de l'laboration des rapports d'achvement y affrents". Et de rappeler que "la Tunisie a respect depuis des dcennies, et continue le faire, ses engagements financiers internationaux et n'a jamais procd au rchelonnement de sa dette mme dans les situations les plus difficiles".

En outre, le Gouvernement "continue d'honorer les engagements de l'Etat et jouit de la confiance de ses partenaires de dveloppement qui oeuvrent faciliter le financement de la transition conomique et sociale de la Tunisie, en accordant des dons, des prts des taux prfrentiels et des garanties d'accs au march financier international".

Il s'est engag " mener court terme des rformes conomiques et sociales profondes et compte sur ses partenaires de dveloppements pour l'aboutissement de ce processus de rformes.

La Tunisie tient renforcer davantage ses relations de coopration avec les institutions et organisations internationales et avec les pays frres et amis, tout en respectant ses engagements antrieurs".

En de rappeler qu'en vue d'atteindre ses objectifs de dveloppement, "le Gouvernement a engag une politique macro conomique de relance qui repose sur le principe d'un dficit budgtaire cycliquement soutenable et la viabilit de la dette publique".

Le dficit budgtaire prvu par la loi de finances, a t fix 6,6% du PIB, en 2012.

Le prsident Marzouki avait refus le 27 juin de signer deux projets de loi, relatifs l'amendement de l'accord de cration du FMI (Fond montaire international) et l'autorisation de l'augmentation de la part de la Tunisie dans ce fond.

Il a mme demand, dans un communiqu le report de la signature de ces projets jusqu' l'examen du projet de loi prsent par un groupe de constituants, sur l'organisation d'une opration d'audit des dettes de la Tunisie, contractes auprs des institutions internationales de crdits et des pays trangers.



          Partager  Share on Google+      





0 de 0 commentaires pour l'article 51341



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4607.16
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires