Ben Ali: "Nous ne tolrerons aucun abus, ni aucune falsification ou manipulation de la volont du peuple"

Dimanche 25 Octobre 2009



Dimanche 25 Octobre 2009
A l'occasion des lections prsidentielle et lgislatives, le prsident Zine El Abidine Ben Ali s'est adress, samedi, au peuple tunisien par une allocution dans laquelle il a exprim sa considration aux membres des listes candidates, de toutes sensibilits politiques, pour le comportement politique sens dont ils ont fait preuve durant la campagne lectorale.

Le Chef de l'Etat a fait observer que le rle de tous ceux parmi les membres des listes qui obtiendront les suffrages ne prendra pas fin avec l'achvement de la campagne lectorale mais se prolongera durant leur prochain mandat, en maintenant le contact permanent avec les citoyens de leurs rgions respectives, en les encadrant, en restant attentifs leurs proccupations, tout en tant soucieux de les transmettre.


Le Prsident Zine El Abidine Ben Ali a galement pass en revue, dans son allocution, les dispositions prises dans l'objectif de garantir la transparence et l'intgrit l'opration lectorale, et de faciliter la tche des observateurs au sein des diffrentes circonscriptions.

Le Prsident de la Rpublique a affirm que la Tunisie, Etat de droit et des institutions, poursuit sa progression sur la voie de la russite et de la distinction, fire de ses ralisations et de ses acquis, tout autant que de la lucidit et de la cohsion qui caractrisent son peuple, indiquant qu' l'heure o le peuple tunisien vit une ambiance lectorale de liesse incomparable, il existe une minorit infime de Tunisiens qui n'prouvent aucune gne s'en remettre l'tranger pour qurir le soutien de parties extrieures qu'ils incitent faire campagne contre leur propre pays et mettre en doute ses ralisations et acquis.

Voici le texte intgral de l'allocution du prsident de la Rpublique :

"Au Nom de Dieu, le Clment, le Misricordieux,

Citoyennes,

Citoyens,

Electrices et lecteurs se rendent aux bureaux de vote, demain, pour lire le Prsident de la Rpublique et les membres de la Chambre des Dputs, et exercer, ce faisant, un droit fondamental, en mme temps qu'un devoir national travers lequel s'illustrent la volont du peuple et sa libert de choix.

La campagne lectorale de la prsidentielle et des lgislatives sest droule dans le cadre de la loi et des principes dmocratiques, et dans un contexte civilisationnel qui a permis aux candidats de neuf partis politiques, outre les indpendants, de faire entendre leurs voix et de prsenter leurs programmes, travers, notamment, la radio et la tlvision, les tranches horaires ayant t rparties entre les diverses listes, conformment la loi.




Tout en exprimant mes remerciements tous les membres des listes candidates la Chambre des Dputs de tous les partis et de toute couleur politique, pour le comportement politique sens dont ils ont fait preuve durant la campagne lectorale et pour les efforts mritoires qu'ils ont dploys dans leurs rencontres avec leurs partisans et dans l'expression de leurs aspirations, dans toutes les circonscriptions auxquelles ils appartiennent, je tiens rappeler tous ceux parmi les membres des listes qui obtiendront les suffrages, que leur rle ne prendra pas fin avec l'achvement de la campagne lectorale mais se prolongera durant leur prochain mandat, en maintenant le contact permanent avec les citoyens de leurs rgions respectives, en les encadrant, en restant attentifs leurs proccupations, tout en tant soucieux de les transmettre et d'en assurer le suivi, en cas de besoin.

Dans le souci de garantir le respect de la volont des lectrices et des lecteurs, et la stricte application des dispositions de la loi, nous avons runi, travers les amendements apports au Code lectoral, toutes les conditions de transparence et d'intgrit l'opration lectorale.

L'administration a men bien la distribution des cartes d'lecteur, entame depuis des mois, et a assur leur remise leurs titulaires.

La loi permet galement tout lecteur n'ayant pas reu sa carte d'lecteur, de la retirer auprs de la commune dont il dpend, et cela mme au jour du vote.

Dans le but de faciliter la tche aux observateurs et tous ceux qui veulent suivre l'opration lectorale, le nombre des bureaux de vote a t rduit et les listes en lice ont eu la latitude de dsigner des observateurs au sein de ces bureaux, parmi les lecteurs inscrits, mme s'ils le sont dans une autre circonscription lectorale.

Nous avons donn des directives en vue de faciliter la tche aux observateurs et de leur permettre de suivre le droulement du scrutin, dans les meilleures conditions.

Nous avons donn tous ceux qui, parmi les reprsentants des pays frres et amis, en ont exprim le souhait, la possibilit de suivre ces lections.

Les bureaux de vote sont ouverts aux observateurs et aux journalistes, qu'ils soient tunisiens ou trangers, et cela sur la base des cartes d'accs qui leur ont t dlivres cette fin et des prrogatives accordes tout chef de bureau de vote, hors de toute autre intervention, sous quelque couvert que ce soit.

Nous avons cr un observatoire national des lections, qui regroupe des personnalits connues pour leur indpendance, afin de superviser et valuer les diverses tapes des lections.

Nous avons donn des instructions en vue d'assurer cet observatoire les conditions propices l'accomplissement au mieux de sa mission.

Je tiens souligner, en cette circonstance, qu' l'heure o le peuple tunisien vit au rythme de la campagne lectorale de la prsidentielle et des lgislatives, dans une ambiance de liesse incomparable, il existe une minorit infime de Tunisiens qui n'prouvent aucune gne, en ce moment prcis, s'en remettre l'tranger pour qurir le soutien de parties extrieures qu'ils incitent faire campagne contre leur propre pays et mettre en doute ses ralisations et acquis.

Ceux-l n'auront pas estim sa juste valeur leur devoir de fidlit l'honneur d'appartenir la Tunisie, cet honneur qui leur impose le devoir moral de biensance et de rserve face quiconque cherche nuire leur patrie.

Ils n'ont pas respect le caractre sacro-saint de la patrie ni son intgrit et ont pouss l'audace jusqu'au recours aux allgations mensongres et l'incitation une campagne dsespre auprs de certains journalistes trangers, pour mettre en doute les rsultats des lections avant mme le dpouillement des voix.

La volont de notre peuple est au-dessus de toute autre volont.

Le recours l'arbitrage des urnes et l'acceptation de leurs rsultats font partie de l'essence mme de la pratique dmocratique.

La Tunisie est un Etat de droit et des institutions ; la loi y est au-dessus de tous, et tous sont gaux devant la loi. Nous ne tolrerons aucun abus, ni aucune falsification ou manipulation de la volont du peuple.

Nous prendrons toutes les mesures que prvoit la loi l'encontre de semblable comportement, pour peu que la preuve en soit donne dans l'opration lectorale.

Dans le mme temps, la loi sera applique avec la mme rigueur contre quiconque mettra des accusations ou des doutes concernant l'intgrit de l'opration lectorale, sans fournir de preuves concrtes.

Citoyennes,

Citoyens,

La Tunisie, poursuit sa progression sur la voie de la russite et de la distinction, fire de ses ralisations et de ses acquis, tout autant que de la lucidit et de la cohsion qui caractrisent son peuple, pour aller de l'avant dans sa marche triomphale vers l'avenir, avec confiance et assurance.

Je suis persuad qu'au moment de vous rendre aux bureaux de vote et d'exercer votre droit de choisir, vous saurez, en toute libert et conviction, placer l'intrt de la Tunisie et son avenir au-dessus de toute autre considration, car la Tunisie aura toujours la primaut et la prennit, en toutes circonstances.

Vive la Tunisie !

Vive la Rpublique !

Merci de votre attention."



  
  
  
  
kiwi-d65631146921df3bf8e43030e574af33-2009-10-25 00:00:00






0 de 0 commentaires pour l'article 17864










En continu





(129 446)
( 57 043)
( 50 868) ''''
( 50 715)
( 48 600) :
( 46 780) 100
( 44 075)
( 41 986) : 40
( 41 356)
( 40 800) ...
( 39 669) :
( 38 977)
( 38 753)
( 37 093) :
( 36 982) ..
( 35 662) 201
( 34 030)
( 33 966) :
( 33 764)
( 33 046) :


Radio Babnet Live: 100% Tarab



Derniers Commentaires