Etablissements de sant en Tunisie : Il faut agir vite et anticiper au maximum pour avoir un coup davance sur la maladie

Amine BEN GAMRA


Amine BEN GAMRA (*)

Lpidmie progresse rapidement sur notre territoire. Il faut prparer vite nos hpitaux et mettre tous les moyens ncessaires de toute nature pour faire face laggravation de la situation sanitaire.


Il faut prparer des tablissements de sant rpartis sur tout le territoire pour recevoir que des personnes atteintes du Covid-19.

Il faut se mettre en ordre de bataille avec l'instauration de tentes l'extrieur ct des urgences et un circuit isol de transfert des personnes atteintes du Covid-19, l'adaptation des respirateurs des blocs opratoires et une formation en acclr du personnel soignant.

La disponibilit des masques et des quipements de protection est une urgence absolue. Un seul hpital peut consommer un millier par jour pour protger son personnel et les malades qui y sont soigns. Cest une ressource essentielle en premire ligne face lpidmie, il faut mettre en place un stock stratgique par hpital destin recevoir des personnes atteintes du Covid-19. Des experts en hygine, en ingnierie biomdicale et logistique doivent tre mis la disposition de nos tablissements de sant.

Pour freiner le virus, il faut agir vite. Il faut prendre des dcisions rapidement pour renforcer nos hpitaux.

Il faut faire des renforcements au niveau des lits, au niveau de lquipement, au niveau du personnel sanitaire et ordonner des rquisitions de tout biens et services ncessaires afin de lutter contre la catastrophe sanitaire ,par exemple, utiliser des taxis et des htels pour le personnel soignant, rquisitionner du matriel mdical, des masques de protection pour les professionnels de sant ou certaines populations risque...
Si on parle dun certain pourcentage datteinte de la population, il faut penser quil y a un certain pourcentage datteinte du personnel. Il faut identifier les risques au niveau des hpitaux et les cartographis et mettre des procdures efficaces pour limiter les risques de contagion au niveau du personnel mdical.
Il faut aussi renforcer la capacit danalyse des tests de COVID-19.
Des mesures doivent tre prises urgemment pour permettre notamment au gouvernement d'effectuer des achats sans appel d'offre.
Tous nos hpitaux de secteur public et priv doivent coordonns et collabors pour faire face cette pidmie. Il faut librer des lits, librer des quipements. Et mme ajouter des lits.
Il faut aussi accorder au ministre de la Sant le pouvoir de rappeler des infirmires retraites en liminant des procdures administratives.
On a une espce de course contre la montre. Pour freiner le virus, il faut agir vite. Il faut prendre des dcisions rapidement. Cest pour cela quil faut mettre de ct les rgles ordinaires.

Il ny a pas de raison de paniquer. Ensemble on est capable de surmonter cette crise.

* Expert Comptable
Commissaire Aux Comptes
Membre de l'Ordre des Experts Comptable de Tunisie

Commentaires


0 de 0 commentaires pour l'article 200374