La Marsa: Les Abus et les Ravages des Socits de Fourrire Prives

Jeudi 12 Octobre 2017



Jeudi 12 Octobre 2017
En fvrier 2014, j'avais publi un article intitul Monsieur le ministre de l'intrieur, les socits de fourrire : un flau national !


Alors, deux socits prives de fourrire automobile svissaient la Marsa, et il s'est avr qu'une des socits dlivrait des reus falsifis appartenant une autre socit qui oprait dans une autre ville du grand Tunis : Une criante affaire de fraude fiscale.


Les autorits d'alors avaient ragi, et n'ont pas renouvel le contrat de la socit aux pratiques frauduleuses, sans toutefois engager des poursuites judiciaires son encontre !

Ne disposant pas de camions-fourrire quips, la municipalit de la Marsa avait eu recours aux services de la fourrire automobile de la municipalit de Tunis...Tout allait pour le mieux !

Bref, deux annes de paix et de quitude pour les habitants de la Marsa et ses milliers de visiteurs, qui pouvaient stationner leurs vhicules tout en vitant les stationnements gnants, abusifs ou dangereux.


Les Abus des Socits de Fourrire Prives
Aujourd'hui, soit 3 ans et demi plus tard, je dois, derechef, embrayer sur le mme sujet, car les abus et les ravages des socits de fourrire ont pris une ampleur frlant le seuil du tolrable mettant bout de nerfs plusieurs automobilistes outrs et impuissants.

En effet, sur les principales avenues de la Marsa, le citoyen ne peut plus stationner sa voiture, ni gauche ni droite. Dsormais les bordures de toutes les chausses sont peintes en rouge et blanc au grand dam des automobilistes !

Ainsi, 7 jours sur 7, 2 ou 3 camions-fourrire, appartenant une socit prive, sillonnent, sans rpit, les grandes avenues, et les ruelles les jouxtant, et levant toutes les automobiles pour les mettre en fourrire, incommodant ainsi toute une population.

Et ce bien que l'crasante majorit des automobiles stationnes ne gnaient aucunement la circulation...faut voir pour y croire !

Et d'ajouter, invoquant des raisons de RENTABILITÉ , ladite socit prive a demand aux autorits locales d'interdire le stationnement dans plus de zones. Mme des ruelles peu frquentes n'ont pas chapp aux pinceaux des agents de la municipalit !

Les services municipaux semblent, ainsi, avoir accd aux desiderata de la socit de fourrire, de quoi lever un sourcil !

LA PUISSANCE PUBLIQUE NE DOIT JAMAIS ÊTRE MISE À PROFIT DE LA VANITÉ DE TELLES SOCIÉTES PRIVÉES.

Aujourd'hui, plusieurs citoyens avouent prfrer se rendre au centre ville en taxi pour 2 dinars que d'tre obligs de s'acquitter de 35 - 40 TND pour rcuprer leurs automobiles, souvent abmes lors du remorquage : Pare-chocs, Pneus, etc...

Quant aux citoyens et visiteurs affluant de tout le Grand Tunis, une bonne majorit vite de se rendre la Marsa :

2 glaces et 2 casse-croutes, pour mes 2 enfants, me coutent 70 Dinars la Marsa cause de la fourrire, je ny viens plus, on ne veut plus de nous fulmine un fonctionnaire rsidant lAriana, agac et dpit.


Des Retombes Ngatives sur les Commerces et l'Économie Locale
Je reprends ici l'anecdote du grant d'un grand magasin, qui avoua que la municipalit lui proposa de louer, au prix fort, l'espace devant son commerce pour que ses clients puissent faire leurs courses en toute quitude...glissant avoir refus de cder ce qu'il considrait comme du chantage.

Il affirma que depuis que la municipalit a plant des plaques interdisant le stationnement dans la ruelle longeant son magasin, son chiffre d'affaire accusa une baisse assez consquente, l'amenant rduire son effectif...c'tait en 2014. Depuis les choses ont empir, et les exemples sont aussi varis que multiples et en particulier les commerce de bouche.

JE LANCE, DE NOUVEAU, UN APPEL AUX AUTORITÉS, POUR PRENDRE FAIT ET CAUSE CONTRE CE FLÉAU QUI ESSAIME DANS PLUSIEURS VILLES TUNISIENNES ET METTRE FIN À DES ABUS INTOLÉRABLES QUI RENDENT LA VIE IMPOSSIBLE AUX HABITANTS DE LA MARSA ET A SES MILLIERS DE VISITEURS.

TOUT EN RAPPELANT QU'ON NE DOIT PAS LÉGIFÉRER SUR LA BASE DU PIRE, CAR NOTRE SOCIÉTÉ ARRIVERA BIEN UN JOUR AU STADE DE SINSCRIRE DANS LA CITOYENNETÉ.


  
  
  
  
festival-252cb40328ff487bdbc7b0bcd8eaec50-2017-10-12 12:31:55






1 de 1 commentaires pour l'article 149089

Kiproko  (Tunisia)  |Jeudi 12 Octobre 2017 à 13h 50m |           
Franchement , c'est intolrable et je suis certains qu'il y a qq chose qui cloche , mais il faut voir le bon cot des choses : votre franais est hallucinant , ce soir je me rendrai el marsa et je stationnerais dans l'un de ces stationnements et je souhaite de tout mon cur
qu'ils me "chinglent" car a sera la dernire fois qu'il le fassent..promis





En continu





(134 811)
( 84 232) :
( 75 669)
( 72 547) :
( 68 255) ''''
( 65 210) :
( 62 987)
( 62 792)
( 61 439) :
( 59 452) :
( 54 223) ͻ
( 53 520) ...
( 49 404) :
( 48 159) 100
( 46 486)
( 45 716) :
( 45 544) ..
( 45 473)
( 45 077) ..
( 43 582) 3




Radio Babnet Live: 100% Tarab



Derniers Commentaires