Thalathoun (trente) de Fadhel Jaziri clture les JCC 2008

Samedi 01 Novembre 2008



Samedi 01 Novembre 2008
Le film Thalathoun de Fadhel Jaziri qui na pas t retenu pour la comptition officielle, aura lhonneur ce soir de clturer la 22me dition des Journes Cinmatographiques de Carthage au Thtre de la Ville de Tunis.

Dans ce film, le ralisateur retrace le parcours des rformateurs clbres de lpoque qui la Tunisie daujourdhui doit sa prosprit.




TRENTE , de Fadhel Jaziri



Par Mohamed Naceur SARDI: D'habitude, un critique parle d'un film aprs sa sortie et non avant sa ralisation. Seulement, pour le film de Fadhel Jaziri, son premier en solitaire, les perspectives qu'il fait miroiter dans le contexte actuel, brumeux et incertain, du cinma tunisien, font de cette uvre la paille de foin qu'on se sent oblig d'agripper, avec le vague espoir qu'elle sera la locomotive qui tirera la production local vers des jours meilleurs.



Mit sur son trente et un, et dans un lieu insouponn pour prsenter un film (l'amphithtre de la Socit Tunisienne de l'Electricit et du Gaz, fournisseur des locaux de tournage), Fadhel Jaziri,cet agitateur de la culture depuis plus de trente ans, n'arrive pas cacher son motion quant il commence parler de son film, Trente (Thalathoun), sous toutes les coutures.
Revisitant l'Histoire de la Tunisie de 1924 1935, Thalathoun a pour ambition de mettre en avant la pense et les liens qui ont exist, ou qui auraient pu exister, entre cinq hommes dont l'influence t, elle l'est encore, prpondrante sur le devenir de la Tunisie moderne. On parle ici de Tahar Hadded, Belgacem Chebbi, Mohamed Ali hammi, Ali Douagi et Habib Bourguiba.
Ces hommes, par leurs luttes, par leurs visions avant-gardistes et par leurs contestations et leurs transgressions de l'ordre tabli et de la culture dominante, ont permis leur pays d'tre en diapason avec certains concepts de modernit; alors qu'ils furent marginaliss et honnis, voire bannis, leur poque, aussi bien par le colonisateur que par leurs concitoyens.
Hadded, militant des droits de l'homme et auteur de l'crit Notre femme dans la chari' et la socit , prcurseur de la code de la femme; Hammi, fondateur de la premire organisation syndicale autochtone; Belgacem Chebbi, pote romantique et auteur d'une approche nouvelle, trs conteste, de la posie arabe classique et du rle de la posie en gnral ; Ali Douagi, nouvelliste et essayiste appartenant au groupe contestataire et fondateur d'un des rares mouvements culturels tunisiens, le groupe Taht Essour ; Habib Bourguiba, militant politique visionnaire et imbib des valeurs de la France moderne, et futur premier prsident de la Tunisie indpendante; ce sont les principaux protagonistes du futur film de Fadhel Jaziri. Ceci est dj un dfi, car parl au mme temps de tant de personnalits aussi importantes dans la pense collective tunisienne, est un travail colossal et prilleux.



L'autre dfi de ce film est d'ordre technique et financier. Un budget de plus deux millions de dinars, 211 comdiens, 500 figurants,un dcor rig en studio (la grande partie du film est tourne dans un dcor construit par 80 dcorateurs dans une centrale lectrique dsaffecte), un tournage en cinmascope pour la premire fois en Tunisie, un story-board de 2400 planches dont la qualit permet une dition (prvue) en BD, un making off tourn par deux camras, Trente est en train de faire clater les limites des moyens de la production cinmatographique tunisienne et d'explorer des nouveaux horizons qu'on croyait, jusqu' ces jours, inabordables.

Le dernier dfi est de travailler sur un scnario, crit en collaboration avec la romancire Aroussia Nallouti, qui a pour ambition de projeter une lueur d'espoir sur une actualit, locale et internationale, de plus en plus intolrante, pour ne pas dire ractionnaire et morbide; ceci, en projetant sur cette actualit, la lutte, la persverance et le militantisme d'une bande de jeunes intellectuels l'esprit clair et frus de justice et de libert , dans un contexte d'injustice, de fermeture sur soi mme et de rejet de l'opinion diffrente et de renouveau, que sont les annes trente en Tunisie.

Le tournage, qui a commenc le 25 septembre 2007, va durer 10 semaines. La post-production sera totalement prise en charge par les nouveaux laboratoires de Gammarth (LTC Mditerrane Tunisie).
Source : www.cinematunisien.com

Mohamed Naceur SARDI N en 1958 Gafsa, est un critique de cinma, Secrtaire Gnral de L'Association Tunisienne pour la Promotion de la Critique Cinmatographique (ATPCC)




  
  
     
  
festival-54d0ad877584296abb129e2e4f60ee67-2008-11-01 00:00:00






1 de 1 commentaires pour l'article 14353

Damien  (damsdessin@free.r)  |Samedi 01 Novembre 2008 à 19h 34m |           
J'ai hate de voir ce storyboard de 2400 pages! Etant storyboarder moi mme, je pense qu'il est necessaire d'apprcier le travail des autres.





En continu
  •  Hier 23:02
  •  Hier 22:01 : 25352
  •  Hier 21:27
  •  Hier 21:23
  •  Hier 21:18
  •  Hier 21:11
  •  Hier 21:10
  •  Hier 20:32 10
  •  Hier 20:25
  •  Hier 20:17
  •  Hier 20:15
  •  Hier 20:12 :
  •  Hier 19:40 :
  •  Hier 19:26 :
  •  Hier 19:03 20 20
  •  Hier 18:59
  •  Hier 18:56
  •  Hier 18:44
  •  Hier 18:37 : 4000
  •  Hier 18:36 20 2018
  •  Hier 18:32
  •  Hier 18:24
  •  Hier 18:08
  •  Hier 18:05 :
  •  Hier 18:04 200
  •  Hier 17:55 : 23
  •  Hier 16:40
  •  Hier 16:38 :
  •  Hier 16:35 150
  •  Hier 16:32 :
  •  Hier 16:22
  •  Hier 16:20
  •  Hier 16:12 STEG 800
  •  Hier 16:04 : 2700
  •  Hier 15:28 '' 30 /
  •  Hier 15:28 :
  •  Hier 15:15 ..
  •  Hier 15:04 :
  •  Hier 14:57
  •  Hier 14:32
  •  Hier 14:30 ...
  •  Hier 14:20 ..
  •  Hier 14:18
  •  Hier 13:24 30 ..
  •  Hier 13:07 2200
  •  Hier 13:05 25
  •  Hier 12:52
  •  Hier 12:38
  •  Hier 11:45 : 5
  •  Hier 11:37 ! ''
  •  Hier 11:32
  •  Hier 11:29 :
  •  Hier 11:26
  •  Hier 11:24
  •  Hier 11:22
  •  Hier 10:31
  •  Hier 09:59
  •  Hier 09:41 ...
  •  Hier 09:35 600
  •  Hier 09:30

17 2018 | 9 1440
18:36 17:11 14:49 12:11 06:58 05:29

15°
19° % 87 :
13°
1.5 /
:

19°-1318°-819°-620°-820°-13


( 76 051)
( 74 534)
( 64 761) : ''''
( 57 629)
( 56 187) ''
( 53 999) :
( 53 466) :
( 49 550) :
( 47 099) :
( 43 071)
( 42 256) :
( 41 525)
( 41 444)
( 41 236) 13
( 41 214)
( 38 036) : !
( 36 938) :
( 36 609) :
( 36 052) :
( 33 940)













Derniers Commentaires