Tunisie: Quelques éclaircissements » pour notre histoire...

Lundi 20 Mars 2017



Lundi 20 Mars 2017
Leith Lakhoua

Je ne peux évoquer la fête de l'indépendance sans évoquer pour l'histoire le témoignage accablant et historique du militant Hammadi Ghares, a 84 ans, il a tenu a apporter quelques « éclaircissements » d'une histoire oubliée ou plutôt falsifiée.


En écrivant son histoire Bourguiba a omit de mentionner qu'il avait piégé la résistance tunisienne à livrer leurs armes aux français, ces derniers ont après cela intensifié sans moral ni pudeur leurs frappes contre cette résistance désarmée et démunie faisant des centaines de mort c'était la période 1952-1954,nos pensées de considération et de respect envers ces martys et tous ceux qui ont refusé de s'incliner au scenario bourguibien, nos pensées envers feu Ali Ben Ismail et Mokhtar Attia assassinés pour avoir refusé de dénoncer la résistance qui a demeuré secrète a Bourguiba et a ses amis français .

Je préfère me contenter de ce laps d'histoire pré-indépendance si on peut lui donner cette appellation d'"indépendance" car et si ce récit se confirme, il s'agirait bien d'un accord d'intérêt commun entre Bourguiba et la France et non d'une vraie indépendance, les contrats d'exploitation de nos ressources naturelles par la France a des prix dérisoires presque symbolique jusqu'a nos jours constituent la preuve irréfutable a ceci.
Par respect a nos valeureux martyrs et aux futures générations, j’exhorte nos historiens a se documenter honnêtement et consciencieusement sur les véritables faits de cette époque et à rectifier l’histoire, notre histoire.




Publié le:2017-03-20 15:59:13



  
  
  
  
festival-2239fe53ac5ee19568017ba81612e35d-2017-03-20 15:59:13





2 de 2 commentaires pour l'article 140159

Mah20  (France)  |Mercredi 22 Mars 2017 à 04h 45m |           
Encore du n'importe quoi!
Je suis curieux de savoir quels étaient les fameuses ressources naturelles bradées à la France?
Rapportez moi également le cas de pays totalement indépendant , et qui se déterminent librement sans aucun compte à rendre à qui que ce soit!meme les USA dépendent actuellement ....des fonds financiers chinois et cette dernière citée , du marché américain pour l écoulement d un volume impressionnant de produits industriels!..
Quant au sacrifice des fellaghas ou plus exactement de la remise de leurs armes aux autorités de l époque, je pose juste une question:la Tunisie aurait elle été indépendante sans cette épisode? Ou quel tribut supplémentaire aurait elle payè dans le cas d un maintien de fellaghas armès! Tout en sachant que la paix et l aboutissements de certains combats nécessitent sacrifices et compromis....
les regrets et frustrations à légitimité discutable se nourrissent souvent d aigreur sentimentale et de nostalgie subjective....

Machmoumelfol  (Tunisia)  |Lundi 20 Mars 2017 à 16h 26m | Par           
صرخة في بئر





En continu









Radio Babnet Live: 100% Tarab



Derniers Commentaires