Mesures de sécurités renforcées aux pays bas en prévision de la sortie du premier film anti coran

Lundi 14 Janvier 2008



Lundi 14 Janvier 2008
La police néerlandaise va renforcer les mesures de sécurité et de surveillance en raison d'un risque de possible attentats , à la sortie du premier film anti Coran prévu la fin du mois courant a rapporté le quotidien Saoudien ‘’Al watan’’ dans son édition de dimanche.
En plus de problèmes de sécurité ce film pourrait également déclencher des réactions néerlandophobes dans les pays musulmans a rapporté le correspondant d’ ‘’Al Watan’’ à La Haye .

Selon le telegraph, l’auteur du film anti Coran, Le député néerlandais Geert Wilders, chef du parti d’extrême droite PVV, envisage de diffuser gratuitement son film sur le site internet YouTube.

Wilders a négocié la diffusion de son film à la télévision, mais les pourparlers se sont avérés difficiles. La diffusion du film lors des temps d’antenne réservés aux partis politiques semble également en passe d’échouer. “Si ce n’est pas possible, j’inviterai toute la presse à venir voir le film à La Haye et je le mettrai sur YouTube”, a dit le député au Telegraaf.

Le projet de Wilders suscite la polémique depuis plusieurs semaines aux Pays-Bas. Le député a déjà expliqué à la presse que son film était destiné à démontrer que le Coran était “un livre fasciste”.
Les trois ministères concernés - affaires étrangères, justice et intérieur - en discutent avec Wilders. Le coordinateur national pour le terrorisme, Tjibbe Joustra, est impliqué dans les entretiens. Un porte-parole de la Justice fait savoir que ‘le gouvernement met tout en œuvre pour se préparer à une discussion subite et violente à l’intérieur comme à l’extérieur’.

Wilders est connu pour ses prises de position virulentes contre l’Islam. Au parlement, il a à plusieurs reprises demandé l’interdiction du Coran et l’arrêt de l’immigration de musulmans.
Wilders a déclaré dans le passé que les musulmans devraient déchirer la moitié du Coran s’ils voulaient rester aux Pays-Bas.
Le leader du PVV a reçu plusieurs menaces de mort et vit sous protection rapprochée depuis novembre 2004, lorsque le cinéaste Theo van Gogh avait été assassiné par un islamiste radical après la sortie du film “Submission”.


Publié le:2008-01-14 00:00:00



  
  
  
  
festival-3b153deb151b7e60c393f84d196425a7-2008-01-14 00:00:00





0 de 0 commentaires pour l'article 12371





En continu









Radio Babnet Live: 100% Tarab



Derniers Commentaires