Régions

Tunisie: Il est ''difficile de maîtriser la meute des chiens errants'' dans le gouvernorat de l'Ariana



Lundi 23 Septembre 2013
© babnet.net
Le directeur régional de la santé du gouvernorat de l'Ariana, Mohamed Oueslati a affirmé qu'il "n'existe pas de chiffres réels sur le nombre des chiens errants, de même qu'il est difficile de maîtriser, actuellement ce fléau dans la région". Il a ajouté que les services de santé du gouvernorat "ont découvert quatre cas secourus et qu'on n'a enregistré aucun décès".
Au cours d'une réunion organisée, lundi, au siège du gouvernorat de l'Ariana, autour de la question de la lutte contre les chiens errants en milieux urbain et rural, le responsable régional a considéré que "personne n'est hors d'atteinte de la maladie de la rage et qu'il est nécessaire de mettre en place une stratégie de travail cohérente pour le Grand Tunis, pour faire face à ce fléau, afin de protéger la santé publique".
De son côté, le commissaire régional de l'agriculture, Mohamed Nasri, a enregistré la réduction du nombre des chiens vaccinés dont le nombre est passé de 11 mille en 2012 à 7 mille en 2013, dans le gouvernorat. Il a, dans ce sens, souligné qu'environ 4 mille chiens errants existent, en particulier, dans les zones de Raoued, la Soukra et l'Ariana, ce qui constitue une menace pour la sécurité du citoyen.
En raison de la gravité de ce phénomène sur la santé du citoyen, le gouverneur de l'Ariana, Baha Eddine Bakkari, a annoncé la formation d'une brigade régionale pour la lutte contre les chiens errants et les sangliers. Elle doit opérer en parallèle avec les autorités sécuritaires pour détecter et tuer les chiens errants, en particulier dans les zones où s'accumulent les déchets et les chantiers, en particulier à Dar Fadhal, dans la délégation de la Soukra, à Riadh El Andalous, à la cité Ennasr et à Raoued, en parallèle avec des campagnes de sensibilisation pour inciter les citoyens et les agriculteurs à vacciner leurs animaux domestiques.
Par ailleurs, les municipalités de la région poursuivent la lutte contre les chiens errants et celle de l'Ariana a pu tuer 214 chiens errants, jusqu'au 22 septembre 2013.
Pour sa part, la municipalité de Kalaat El Andalous a tué 36 chiens errants, alors que la cellule de vigilance du commissariat régional de l'agriculture a réalisé des campagnes de sensibilisation pour la vaccination des chiens, surtout ceux des agriculteurs et des rivés, dans les différentes zones du gouvernorat.





Publié le:2013-09-23 16:19:05


cadre-3d7e93cbd0e0fae5aa84e8c26374d290-2013-09-23 16:19:05

  
  
  
  





4 de 4 commentaires pour l'article 71702

Meinfreiheit  (Oman)  |Lundi 23 Septembre 2013 à 22h 01m |           
وينو الباجي و لد السبسي هو موش موجود في الصورة ....؟؟؟

Wildtounis  (Tunisia)  |Lundi 23 Septembre 2013 à 19h 25m |           
حتى الكلاب السائبة ما نجمتوش تتحكموا فيها ؟؟؟
مـبتدؤكم فــشــل و خـبركم فــشــل فلا غرابة إذا، فالشيء من مأتاه لا يستغرب !!!

Norchane  (Tunisia)  |Lundi 23 Septembre 2013 à 16h 42m |           
Est il possible de se vacciner nous meme contre la rage et ainsi on est tranquils

Mandhouj  (France)  |Lundi 23 Septembre 2013 à 16h 30m | Par           
Il faut regarder la région de bardo aussi, pas que les quartiers populaires!!!!!!
Et surtout faire un système de filet pour attraper beaucoup au même temps.

Et puis pour être plus sérieux, il faut une unité spéciale, pour ce fléau.
Ben Ali harab.
Mandhouj Tarek.




En continu
Indicateurs Banque Centrale


  






Radio Babnet Live: 100% Tarab
NOS PARTENAIRES


Derniers Commentaires