Tunisie: Les habitants des zones limitrophes aux décharges ménagères protestent devant l'ANC

Mardi 21 Mai 2013



Mardi 21 Mai 2013
Plusieurs habitants des zones limitrophes aux décharges contrôlées dans les gouvernorats de Tunis et Nabeul ont observé mardi matin un sit-in devant le siège de l'Assemblée nationale constituante (ANC). "Ce mouvement de protestation a été organisé pour réclamer l'exécution des accords relatifs au réaménagement de ces dépotoirs afin de limiter leurs effets nuisibles pour la santé et l'environnement", ont indiqué des protestataires à la correspondante de l'Agence TAP.

Le président de l'Association "SOS environnement", Morched Garbouj, a indiqué que ce "mouvement vise à dénoncer la politique d'atermoiement dans la réalisation des promesses relatives à l'aménagement de ces décharges dont celle de Nkhila, dans la délégation de Menzel Bouzelfa (gouvernorat de Nabeul)".


Selon les accords, a-t-il précisé "cette décharge ménagère devrait être aménagée dans un délai ne dépassant pas les 6 mois mais les travaux demeurent bloqués". "Il était plutôt raisonnable de réaménager les anciennes décharges que de réfléchir à la création de nouveaux dépotoirs" a-t-il estimé. "Selon une décision du ministère de l'environnement et de l'agence nationale de gestion des déchets (Anged) 10 décharges ménagères seront créées en 2013 moyennant une enveloppe de 100 millions de dinars", a précisé le président de l'association. Il a appelé à ce propos à "allouer une partie de ladite somme pour réaliser des travaux de réaménagement des dépotoirs existants".

Des protestataires des localités de Nkhila, ainsi que de celle de Attar (gouvernorat de Tunis) ont évoqué les odeurs nauséabondes émanant des décharges contrôlées à proximité de leurs lieux d'habitation et rappelé leurs effets nuisibles notamment avec les problèmes des allergies et des maladies respiratoires et ophtalmiques.
Ils ont, dans ce sens, menacé d'organiser d'autres mouvements de protestation en cas de non satisfaction de leur demande.

Les décharges ménagères de Nkhila, Borj Chekir/Attar (le seul dépotoir contrôlé dans le grand Tunis) et Oued Laya /Naker (gouvernorat de Sousse) ont une énorme capacité évaluée à 6 mille tonnes d'ordures par jour.




  
  
     
  
cadre-0cd7e85038c9060a668e05e26c0854b4-2013-05-21 15:40:39






4 de 4 commentaires pour l'article 65540

Ronin  (Tunisia)  |Mardi 21 Mai 2013 à 19h 30m |           
Ces gens souffrent vraiment. rendez-vous près d'une décharge de déchets et vous allez tout comprendre. la situation est tout simplement insoutenable et les odeurs sont insupportables.

Ha2a2b  (France)  |Mardi 21 Mai 2013 à 16h 55m |           
Quant on cour derrière le pouvoir il faut assumer ou laisser les autres gouverner.

Olgar  (Tunisia)  |Mardi 21 Mai 2013 à 16h 25m |           
Ces gens là ont habité ces lieux et squatté des territoires destinés aux zones industrielles lors de leurs mouvements d'exode rural. s'il est vrai que
les plans d'aménagement de territoire qui ont toujours suivi et non précédé les implantations urbaines laissent à désirer, il s'avère désolant que les habitants sont eux mêmes de grands producteurs de déchets.le problème est énorme et implique le citoyen et le promoteur( projets de traitement de déchets) et l'etat (essayer de loger ces populations), car on ne va quand même pas exporter nos déchets mais plutôt les traiter, recycler et en
diminuer le volume par un effort citoyen.

Nabbar33  (France)  |Mardi 21 Mai 2013 à 16h 01m |           
ايا اللي عندو مشكلة
و لو من عهد عليسة يجيبها اليوم
يا حكومة
قاتلينك قاتلينك
مرة كمية مرة شراب
مرة ارهاب مرة اضراب





En continu


الاثنين 21 جانفي 2019 | 15 جمادي الأول 1440
العشاءالمغربالعصرالظهرالشروقالفجر
18:59 17:34 15:12 12:37 07:28 05:58

16°
14° % 55 :الرطــوبة
تونــس
5.7 كم/س
:الــرياح

الاثنينالثلاثاءالأربعاءالخميسالجمعة
14°-914°-313°-310°-612°-9













Derniers Commentaires