Régions

Des experts s'opposent au projet de la zone industrielle d'El Azib



Mercredi 12 Septembre 2012

Des experts de l'Agence nationale de la protection de l'environnement (ANPE)et des représentants d'associations environnementales dans le gouvernorat de Bizerte ont exprimé leur refus du projet de zone industrielle à El Azib, de la délégation de Menzel Jemil, en raison de ses impacts éventuels sur l'environnement dans la région.

Ils ont mis en cause, lors d'une rencontre tenue, mardi, à Bizerte, sous la présidence de Mme Mamiya El Banna, ministre de l'environnement, la fragilité de la région qui se situe au niveau du lac de Bizerte, avertissant de l'incompatibilité du projet d'assainissement de lac, avec la nature de la zone qui sera réalisée prochainement.

Le pôle de développement de Bizerte compte aménager une zone industrielle sur une superficie de 112 hectares à EL Azib, qui se situera au niveau de la route nationale n°8 reliant Tunis et Bizerte, avec son grand lac.


M Kamel Belkahia , PDG de la société du "pôle de développement" a indiqué que les terrains à aménager, dans la zone industrielle, ont déjà été acquis en coordination avec les différentes parties concernées dont notamment les structures de ministère de l'environnement.

Le ministère ayant donné son accord préalable à la société, un décret présidentiel a pu être promulgué pour le changement de la vocation agricole des terrains et le démarrage de leur aménagement progressif.

"Une autorisation a même, été octroyée à une société internationale spécialisée dans la fabrication des stylos, en vue d'implanter un usine qui embauchera, dans une première étape, 270 personnes".

Il a précisé que « la société a choisi de ne pas toucher a une bande de littoral d'une profondeur de 100 mètres à partir des berges du lac, sur une superficie de 30 ha », exprimant la volonté de la société de mettre en application les recommandations du ministère de l'Environnement.

Le PDG de la société a rappelé, d'un autre côté, l'importance de la zone industrielle qui assurera d'ici 2020, jusqu'à 7 mille postes de travail au profit des jeunes de la région, dont 30% seront destinés aux diplômés du supérieur.

La ministre de l'Environnement, Mamiya El Banna, a affirmé, à cette occasion, le souci de son département de réhabiliter le lac de Bizerte, à travers l'identification des sources de la pollution, dans le but de préparer le terrain au projet d'assainissement, avant la fin de 2013.

Elle a fait savoir que "le ministère n'a pas encore annoncé de refus définitif du projet de l'aménagement de la zone industrielle, à El Azib", appellant à renforcer le dialogue avec "les instances concernées au ministère de l'Environnement et la société du Pole de développement de Bizerte".


          Partager  Share on Google+      
Makawi   Ya Msalini





1 de 1 commentaires pour l'article 54145

GueblaouiM  (Tunisia)  |Mercredi 12 Septembre 2012 à 15h 41m||           
Ces experts ont ils présenté des solutions de recharge pour l'emploi des jeunes de la régions, ou bien s'opposent-ils juste pour le plaisir s'opposer , ils sont experts , alors qu'ils se magnent et être logiques , dans chaque projet , il y a des risques , ils des inconvénients et des avantages mais qu'ils s'expriment clairement sans fioritures ni des considérations et des analyses tellement floues qu'on s'y
perd



Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4684.04
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires