Culture

Clture de l'atelier international sur la diversit culturelle (Connexions)

Samedi 08 Septembre 2012

Le ministre de la culture Mehdi Mabrouk a mis l'accent sur la ncessit d'inscrire les droits culturels et la libert d'expression et de cration dans la Constitution, faisant remarquer que la culture tunisienne connat un tournant important qui exige de rompre avec ''l'tatisation culturelle'' et de choisir une approche base sur le partenariat et la valorisation des ressources dont regorgent toutes les rgions du pays.

Prsidant la clture de l'atelier international sur la diversit culturelle organis durant trois jours Dar Sbastien, au Centre culturel international de Hammamet, il a affirm que le changement dmocratique ncessite une conviction profonde quant au pluralisme culturel.

Il a ajout que la Tunisie a besoin de repenser le secteur culturel et de dpasser l'erreur qui consistait dvaluer la culture des rgions, et ce, en rhabilitant la culture rgionale et celle des minorits, au niveau du patrimoine relatif l'habit, l'art culinaire et au dialecte.


Le ministre a fait observer qu'il est ncessaire de faire face aux dfis inhrents aux droits de l'individu et ceux des groupes, ainsi qu' l'ouverture sur les valeurs universelles.

Dans sa rponse aux interventions des participants la table ronde organise la fin de cette rencontre, il a insist sur l'importance d'adopter une approche qui prend en compte le respect de la culture rgionale, de manire ce qu'elle soit place sur le mme pied d'galit avec celle du ''centre'' .

Au sujet des menaces qui psent sur les intellectuels, il a affirm que le ministre a exprim plusieurs reprises sa condamnation de toutes les formes de violence contre les crateurs, estimant que le salafisme reprsente l'un des dangers pouvant nuire notre rvolution, ritrant, par ailleurs, le soutien de principe du ministre la libert d'expression.

Il a, cependant, estim qu'il ne faut pas exagrer ce qui se passe en Tunisie, ajoutant que mme si le processus de transition dmocratique souffre de quelques hsitations, cela ne veut pas dire qu'on va revenir en arrire.

Les paricipants cet atelier international organis dans le cadre de la coopration tuniso-allemande, en prsence d'acteurs culturels venus de 30 pays, ont mis l'accent sur l'importance de la valorisation des spcificits locales dans l'enrichissmement du produit touristique et la promotion du tourisme culturel au service du dveloppement global.

L'ambassadeur d'Allemagne en Tunisie a, de son cot, indiqu que la Tunisie bnficie d'une grande richesse culturelle qu'il faut valoriser davantage au service du dpeloppement humain, de manire faire de la rvolution du printemps arabe une rvolution culturelle ouverte toutes les formes d'expression et de cration.

          Partager  Share on Google+      
Suite aux régles du silence électoral fixées par la HAICA/ISIE, Babnet informe ses lecteurs que ces régles s'appliquent également aux commentaires sur les articles.





0 de 0 commentaires pour l'article 54040



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  
Tunis

NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires