Régions

Le manque de moyens, à l'origine de la détérioration des services municipaux à Bizerte (responsable municipal)



Vendredi 22 Juin 2012

L'action municipale dans la région de Bizerte connaît plusieurs difficultés qui entravent les efforts de la municipalité dans les domaines de propreté et d'aménagement des plages, de la réhabilitation des marchés et de la lutte contre le phénomène de l'étal anarchique et les atteintes au domaine public.

Contacté par le correspondant de l'agence TAP dans la région, le président de la délégation spéciale de la municipalité de Bizerte, Mohamed Salah Flis a indiqué que la municipalité de Bizerte vit une situation difficile, en raison du manque de moyens disponibles et de la décision du gouvernement, le 5 juin courant, de transférer le corps des contrôleurs des règlements municipaux au ministère de l'Intérieur.

Cette décision a privé la municipalité de l'exercice de ses prérogatives en matière de contrôle et d'exécution de l'action municipale, et partant de sanctionner les contrevenants et de procéder au recouvrement de la fiscalité locale, a-t-il indiqué.


La prorogation de la mission de la délégation spéciale de la municipalité de Bizerte de trois mois, à partir du 12 avril dernier, et l'annonce de ladite décision après deux mois et demi du démarrage de la prorogation a eu un impact négatif sur la marche de l'action municipale et sur l'exécution des programmes à venir, a-t-il précisé.

Parmi les incidences de cette situation, figurent le décalage enregistré au niveau de la levée des ordures, la lutte contre les insectes et le retard dans le nettoyage des plages et la propagation du phénomène de l'étal anarchique et des atteintes contre le domaine public routier.

Les projets municipaux ont été également bloqués à cause de ce report, notamment le projet des marchés municipaux, dont la réalisation a été reportée en raison de la tergiversion des occupants des locaux commerciaux à payer leurs dettes dues à la municipalité, a-t-il précisé.

Ces dettes permettront de fournir de l'autofinancement à ce projet, dont le coût s'élève à 700 mille dinars.

"En dépit du flou qui plane sur sa situation, la délégation spéciale de la municipalité de Bizerte est déterminée à déployer des efforts en collaboration avec les composantes de la société civile afin de nettoyer la ville, de préserver l'esthétique urbaine en tant que ville touristique, et de lutter contre certaines incivilités" a- t-il précisé.


          Partager  Share on Google+  
  





0 de 0 commentaires pour l'article 51059









En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  
Tunis




Où nous suivre


Lyon: la 1ère rencontre des créateurs Tunisiens en Europe

CAN-2017 (qualifications) : le Liberia, autorisé à jouer à domicile, recevra la Tunisie à domicile

Ouverture des premières journées du cinéma à Kébili

Trois ans après, le rallye de Tunisie reprend du service

''La Rachidia à travers l'histoire'': Une exposition photographique rétrospective de 80 années

Handball CAN-2016 - La date de la compétition décalée de 10 jours

La Tunisie à l'honneur au ''Moussem de Tan Tan'' au Maroc

Octroi des prix du Concours national de la lecture, le 24 mai

Football: Mejdi Belhaj Ali dirigera US Monastir-AS Marsa

Tournoi de Roland Garros - Ons Jabeur éliminée au deuxième tour du tableau des qualifications

Election de la Fifa : Van Praag renonce à sa candidature et soutient le Prince Ali

Festival de Micro-théâtre et Micro-danse vendredi à l'Institut Cervantes

Hommage à la mémoire du premier saxophoniste Tunisien, Faycel Karoui

Les Rencontres Internationales de la Photographie de Ghar El Melh du 7 au 13 juin au Fort Lazaret

Ligue des champions d'Afrique - Stages de préparation d'Al Hilal et Al Merrikh à Tunis

المرصد السورى : تنظيم الدولة الاسلامية يسيطر على نصف الاراضي السورية

Nejib Belhedi veut battre son propre record mondial


Radio Babnet Live: 100% Tarab
NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires