Régions

Tunisie: Des prisonniers politiques demandent l'application du dcret-loi relatif l'amnistie lgislative gnrale



Vendredi 22 Juin 2012

Un nombre important de prisonniers politiques et de membres de leurs familles a observ, vendredi, un sit-in devant le sige du gouvernorat de Bja, pour demander l'application du dcret-loi sur l'amnistie lgislative gnrale.

Les participants au mouvement ont dnonc la "poursuite de la politique de marginalisation et d'oubli".

Ils ont demand l'application de l'article 2 du dcret-loi sur l'amnistie lgislative gnrale, promulgu en fvrier 2011 et qui voque l'alignement des anciens prisonniers et des licencis rtablis dans leur travail, des compensations financires pour la priode de rupture de travail, l'actualisation des salaires et des ddommagements pour les tudiants et les lves ayant rompu leurs tudes parce qu'ils taient en prison, ainsi que la rhabilitation matrielle et morale de cette catgorie.


Aprs le sit-in, l'association "Dignit pour le prisonnier politique" de Bja a rendu public un communiqu adrss au chef du gouvernement dans lequel, elle appelle l'acclration de l'application du dcret-loi et la tenue d'une runion avec le gouverneur de Bja, Naceur Temimi, pour l'examen des tapes pouvant tre parcourues pour accorder leurs droits, aux anciens prisonniers politiques.

Le prsident de cette association, Jamel Abdennaceur Sayari a voqu la correspondante de l'agence TAP Bja "les grandes souffrances des familles des prisonniers politiques et des martyrs qui ne possdent mme pas un carnet de soins".

Il a ajout que "le gouvernement n'a fait aucun pas positif concernant ce dossier", demandant l'application du dcret-loi qu'il considre comme "le fruit du militantisme du peuple".

En outre, le prsident de l'association a dnonc les critiques de diffrentes parties contre ce dcret-loi, soulignant que la revendication des anciens prisonniers politiques "ne vise pas acculer le gouvernement, mais seulement demander des solutions urgentes cette catgorie qui a souffert durant des dcennies".

Le gouverneur de Bja a considr, pour sa part, que "l'amnistie lgislative gnrale concerne toutes les parties politiques qui avaient souffert de la rpression, sous l'ancien rgime".

Il a affirm qu'il va "oeuvrer pour faire parvenir leurs revendications au gouvernement, afin qu'ils ne tombent pas dans l'oubli, aprs avoir subi l'injustice, sous l'ancien rgime".


          Partager  Share on Google+      
Asmahan   Jenina




Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims

0 de 0 commentaires pour l'article 51047



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4535.57
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires