Régions

Un responsable judiciaire dément l'émission d'un mandat d'amener à l'encontre du syndicaliste Adnène Hajji

Lundi 18 Juin 2012

Le procureur de la République près du tribunal de première instance de Gafsa Moheddine Al- Hani a démenti, lundi, la convocation ou l'émission d'un mandat d'amener à l'encontre du syndicaliste Adnène Hajji.
Joint par téléphone, M.Al-Hani a expliqué que "l'enquête lancée contre Hajji n'est qu'à son début et que le plaignant Samir Sassi n'a pas encore été auditionné". Il a, également, expliqué que "Adnène Hajji s'est rendu, spontanément, lundi matin, au bureau d'enquête au tribunal sans pour autant avoir été convoqué par le juge d'enquête.

L'Agence TAP a contacté Moheddine Al-Hani qui a confirmé s'être rendu aujourd'hui en compagnie d'un nombre d'avocats au bureau d'enquête du tribunal de première instance de Gafsa pour faire ses aveux, mais il a été informé que le dossier d'enquête n'est pas encore prêt et qu'il sera convoqué en coordination avec ses avocats pour écouter ses aveux après audition du plaignant.

Il convient de rappeler que le ministère public au tribunal de première instance de Gafsa avait décidé d'ouvrir une enquête judiciaire contre le syndicaliste Adnène Hajji "pour crimes d'incitation des gens à s'armer les uns contre les autres et à provoquer le désordre et le meurtre sur le territoire tunisien".


Cette décision intervient à la suite du dépôt, le 18 mai dernier, d'une plainte par l'avocat Boubaker Ben Ali, représentant son client Samir Sassi, originaire de la ville d'El-Ksar du gouvernorat de Gafsa.





Publié le:

kiwi-ed485f32c49395e138282af2565b44be-2012-06-18 14:39:03

    
     Share on Google+    
    
    





0 de 0 commentaires pour l'article 50834









En continu
Indicateurs Banque Centrale


  
Tunis




Où nous suivre



Radio Babnet Live: 100% Tarab
NOS PARTENAIRES


Derniers Commentaires