Ariana | Beja | Ben Arous | Bizerte | Gabes | Gafsa | Jendouba | Kasserine | Kairouan | Kef | Kebili | Mahdia | Manouba | Medenine | Monastir | Nabeul1 | Nabeul2 | Sfax1 | Sfax2 | Siliana | Sousse | Sidi Bouzid | Tataouine | Tunis 1 | Tunis2 | Tozeur | Zaghouan | Allemagne | France1 | France2 | Italie | USA | Pays Arabe |
Economie

Tunisie: La finance alternative au service des projets innovants

Jeudi 26 Avril 2012

''Les mcanismes de financement actuels sont plus adapts une conomie traditionnelle qu' une conomie du savoir'' a dclar M.Mustapha Boubaya, consultant et expert en innovation. Intervenant l'occasion d'un sminaire sur "la finance alternative: pratiques et perspectives au service de l'innovation", tenu, jeudi, Gammarth (banlieur Nord), M.
Boubaya a avanc qu'il y a des instruments pertinents de financement mais que ceux-ci ne sont pas ddis spcifiquement l'innovation. Il a fait savoir que les fonds publics, crs depuis le dbut des annes 90, noncent des conditions difficiles qui freinent l'investisseur dans la ralisation de son ide de projet. Toutefois, les projets innovants ncessitent la clrit dans leur ralisation car toute ide innovante peut tre exploite par un autre investisseur si elle n'est pas ralise dans les meilleurs dlais. Et d'ajouter que la quasi-totalit des instruments de financement est de faible efficacit et que leur efficience (flexibilit, dlais, visibilit) est revoir "fondamentalement" en plus de "la suppression de la logique comptable et l'opacit des procdures".

Evoquant les problmes des jeunes "pousses" ou socits innovantes, l'expert a mis l'accent sur l'absence de communication relative aux instruments de financement, la verticalit de ces derniers (doubles emplois), l'inefficacit des aides financires en amont et la faiblesse des dispositifs d'accompagnement.

M.Maher Kallel, prsident de Carthage Business Angels (CBA) a mis l'accent sur l'importance de la finance alternative dans l'innovation, soulignant qu'un projet innovant est risqu, d'ou la tendance des banques ne financer que des projets classiques et garanties.


De ce fait un projet innovant ncessite un financement alternatif, tel que celui apport par les business angels.

IL s'agit d'hommes d'affaires n'ayant pas peur de prendre des risques et se proposant de venir en aide tout jeune promoteur porteur d'une ide innovante.

Ces business angels contribuent ainsi la ralisation rapide des projets proposs tout en veillant apporter l'assistance ncessaire (comptences, exprience, rseaux relationnels, temps...). M.Kallel a cit galement le march alternatif en tant qu'outil de finance alternative, prcisant qu'actuellement seulement 2 ou 3 socits innovantes sont ctes en bourse.

"Une socit innovante a un potentiel de dveloppement et de bnfice plus important que les socits classiques et contribuent au dveloppement du march alternatif" , a-t-il prcis. Ce sminaire se poursuivra jusqu'au 27 avril et comportera, notamment, au cours de la deuxime journe une session de formation sur la finance alternative.
          Partager  Share on Google+      





0 de 0 commentaires pour l'article 48864



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4816.56
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires