Journaliste vend son ame au diable

Forum des Programmes TV, Radio. Commentez le contenu des médias tunisiens et étrangers...

Journaliste vend son ame au diable

Postby ritchie » Fri Sep 07, 2007 4:48 pm

Quand Reporters sans frontières légitime la torture !

[img:300:315]http://www.babnet.net/ny/0.jpg[/img]

Par Salim Lamrani - S’il est un principe voltairien clair, c’est que la torture est absolument contraire aux Droits de l’homme et à l’idéal démocratique. Pourtant, il existe en France une association de défense des Droits de l’homme, Reporters sans frontières, qui légitime l’usage de la torture prétendument pour défendre la démocratie face au terrorisme. Cela n’est malheureusement pas surprenant : comme le souligne Salim Lamrani, le discours de cette organisation n’est qu’une rhétorique de façade qui masque mal son alignement sur son bailleur de fonds, la NED-CIA.

Robert Ménard, le secrétaire général de l’organisation parisienne Reporters sans frontières (RSF) depuis 1985, est un personnage extrêmement médiatique qui prétend défendre la « liberté de la presse » et qui se drape dans un discours humaniste plutôt apprécié de l’opinion publique. Grâce à la collusion des médias, Ménard est devenu un homme incontournable dans le monde de la presse.
Pourtant, ses actions sont loin de faire l’unanimité. Le manque flagrant d’impartialité dont fait preuve RSF a souvent été stigmatisé. L’organisation française, financée par les conglomérats économiques et financiers ainsi que par les Etats-Unis, comme l’a publiquement reconnu son secrétaire général, a mené des campagnes médiatiques curieusement similaires à l’agenda politique de la Maison-Blanche. Ainsi RSF, sous prétexte de défendre la liberté de la presse, s’en est pris respectivement à Cuba , a soutenu le coup d’Etat contre le président vénézuelien Hugo Chávez en avril 2002 , a implicitement approuvé l’invasion sanglante de l’Irak en 2003 et a légitimé le coup d’Etat contre le président Jean-Bertrand Aristide à Haïti . Désormais, RSF mène une campagne médiatique spectaculaire contre la Chine et les jeux olympiques de Pékin de 2008 .

La proximité idéologique entre RSF et l’administration Bush est évidente à tel point que l’on se demande quels sont réellement les véritables objectifs de Robert Ménard. Les scandales de Guantanamo, d’Abou Ghraïb et des prisons secrètes tenues par la CIA à travers le monde ont démontré que les troupes étasuniennes n’hésitaient pas à utiliser la torture pour arriver à leurs fins. Ces méthodes inhumaines et injustifiables ont été unanimement condamnées par l’ensemble de la communauté internationale.
En octobre 2006, le Congrès étasunien a franchi le pas et a approuvé un projet de loi légalisant la torture, en flagrante violation des principes même de la démocratie. La majorité républicaine ainsi que plusieurs élus démocrates de la Chambre des représentants et du Sénat ont autorisé l’utilisation des preuves obtenues sous la torture contre le « combattant ennemi illégal ». Le texte, intitulé Loi des commissions militaires, 2006 , reconnaît l’existence de tribunaux secrets pour juger tout ressortissant étranger soupçonné de porter atteinte aux intérêts des Etats-Unis. L’accusé ne pourra pas prétendre au choix de son avocat, ni connaître les charges qui pèsent contre lui. De plus, les preuves présentées contre lui pourront rester secrètes. Bien évidemment, il pourra également être détenu sans pouvoir réclamer d’être présenté devant un juge, et ce indéfiniment. Il ne pourra pas contester la légalité de sa détention, ni les tortures dont il aura été victime .

La loi confère également au président étasunien « l’autorité [pour] interpréter la signification et l’application des conventions de Genève » prohibant la torture. Ces dernières ne pourront pas être invoquées « comme source de droit devant aucun tribunal des Etats-Unis ». La section V de la législation stipule que « personne ne pourra invoquer les conventions de Genève ni aucun de leurs protocoles dans une quelconque action d’habeas corpus ou tout autre acte civil ou toute poursuite judiciaire dans lesquels les Etats-Unis, un fonctionnaire en activité ou non, un employé, un membre des forces armées ou tout autre agent des etats-Unis est partie en tant que source de droit ». En outre, « aucun tribunal, aucun juge n’aura le pouvoir d’entendre ou de prendre en considération une demande en assignation d’habeas corpus introduite par un ressortissant étranger (ou en son nom) qui est ou qui a été détenu par les Etats-Unis et qui a été considéré comme étant correctement détenu comme combattant ennemi ou en instance de cette qualification ».


Suite sur: Babnet Tunsie




Photo Credits NY Times:

[img:127:93]http://www.babnet.net/ny/1.jpg[/img][img:127:165]http://www.babnet.net/ny/2.jpg[/img][img:127:153]http://www.babnet.net/ny/3.jpg[/img][img:127:155]http://www.babnet.net/ny/4.jpg[/img]


[img:127:93]http://www.babnet.net/ny/7.jpg[/img][img:127:96]http://www.babnet.net/ny/8.jpg[/img][img:126:88]http://www.babnet.net/ny/9.jpg[/img][img:127:101]http://www.babnet.net/ny/10.jpg[/img][img:126:110]http://www.babnet.net/ny/12.jpg[/img]
Last edited by ritchie on Thu Jan 31, 2008 11:38 pm, edited 1 time in total.
[swf width=296 height=93]http://www.danasoft.com/sig/rit10364.jpg[/swf]
User avatar
ritchie
.
.
 
Posts: 3118
Joined: Sat Nov 25, 2006 9:30 pm

Postby ritchie » Fri Sep 07, 2007 5:03 pm

et voici ce qui achevera de convaincre les plus sceptiques sur la vraie nature de robert menard.le type le plus hypocrite qui soit,on n oubliera jamais ses declarations sur la detention arbitraire de sami alhadj le photographe de la chaine al jazeera.(je trouverai)


Qui est Robert Ménard (Reporters sans Frontières) ?
Un des plus généreux parrains de Reporters Sans Frontières, l'ex-président de la multinationale française Vivendi Universal, Jean-Marie Messier, a fraudé 28 millions de Français approvisionnés en eau par Vivendi Environnement (VE), filiale du groupe, pour spéculer sur le marché nord-américain, selon un livre publié à Paris.

Sous le titre L'eau de Vivendi, vĂ©ritables inconfessables, Jean-Luc Touly, un ex-travailleur de VE, et l'enquĂŞteur Roger Lenglet, expliquent comment Messier a dĂ©tournĂ© des milliards d'euros alors qu'il consacrait Ă  ses aventures sur le marchĂ© des États-Unis la plus grande part des provisions de 5 milliards 300 millions d'euros de l'entreprise pour rĂ©nover les canalisations du rĂ©seau d'aqueduc de 8 000 municipalitĂ©s de France.

Les auteurs du livre relèvent quelques-unes des méthodes de corruption de Messier, un des parrains les plus fidèles de Robert Ménard. Le magnat français manipulait ses employés en achetant la paix syndicale chez VE avec le prêt de téléphones cellulaires, de l'aide à l'achat de logement et des invitations aux syndicales à voyager à New York en Concorde, cela sous le prétexte de voir les bureaux extravagants de Vivendi et de profiter de son luxueux appartement dans la métropole étasunienne.

Ces techniques, Messier les a utilisées généreusement avec Reporters sans Frontière qui a toujours traité avec un respect suspect les opérations controversées de Vivendi dans le monde des communications.

Robert Ménard et Reporters sans Frontière reçoivent l'appui de Vivendi Universal Publishing Services (sic) pour la création du matériel promotionnel dont la vente assure une petite partie du financement 'officiel ' de la prospère ONG.

PUBLICIS ET SES TENTACULES

RSF reconnaît aussi comme sponsor à la FNAC (François Pinault), un vaste réseau de supermarchés du produit culturel et à Saatchi & Saatchi, une filiale new-yorkaise du géant mondial de la publicité Publicis.

Ménard a réalisé, au cours des dernières années, plusieurs campagnes destinées à attaquer la Révolution cubaine, toujours avec l'aide de ses nombreux commanditaires, liés au monde des communications, tels que Vivendi et Publicis, ou de la vente d'armes.

Roi de la manipulation et de la désinformation, Ménard a tenté de justifier ses apparitions douteuses dans le monde des grands monopoles de l' information quand il a demandé avec une admirable ingénuité: «Comment peut-on organiser un débat sur la concentration des organes de presse puis ensuite demander à Havas ou Hachette qu'ils parrainent un évènement?»

Prétendant défendre la liberté de presse, Ménard s'est toujours associé à ceux qui la menacent le plus gravement, les grands consortiums des communications.

Sa relation avec Publicis -concepteur des campagnes de publicité de l'armée US, de Coca-Cola et de la McDonalds et conseiller de Bacardi, la rhumerie qui subventionne le terrorisme anti-cubain- est particulièrement préoccupante.

LE MONDE ET LIBÉRATION, ENTRE LES MAINS DE PUBLICIS

Par ses filiales Médias & Régies Europe, Publicis commercialise tout l' espace publicitaire des quotidiens Le Monde et Libération, deux organes de presse qui participent activement aux campagnes anti-cubaines de Ménard et refusent le droit de parole aux défenseurs de la révolution cubaine. Ces publications ont contribué fortement à maintenir le mythe des 'journalistes indépendants', ces informateurs rétribués de la Section des intérêts nord-américains à La Havane dont les 'informations' alimentent le réseau de publications anti-cubaines mis sur pied par les services d'intelligence nord-américains et l'extrême-droite terroriste de Miami.

Selon le site web de Médias & Régies Europe, cette filiale de Publicis est propriétaire de 49% de Le Monde Publicité et dans la même mesure d'Espaces Libération qui gèrent les ventes publicitaires de ces deux quotidiens.

Le plus surprenant est que Publicis, d'un autre côté, est le principal acheteur de publicité des deux publications au nom de sa clientèle française et internationale... se trouvant ainsi, à la fois, vendeur et acheteur!

UNE OPERATION PLUS QUE RONDELETTE

Publicis représente une énorme proportion des revenus de ces mêmes publications qui participent aux campagnes anti-cubaines de RSF... financées par Publicis. Quand les dénonciations mensongères de Ménard arrivent à la direction de Le Monde, de Libération ou de tout autre organe de presse, elles portent le sceau du géant de la publicité. Personne ne peut alors se surprendre de la 'qualité' de l'accueil réservé aux grossières calomnies d' un individu dont les méthodes adoptent le profil de nombreuses opérations menées contre Cuba par la CIA.

La position souvent ambiguë des 'grands' de la presse française a été décrite, il y a quelques mois, dans un livre intitulé La face cachée du Monde, une enquête de 630 pages dans laquelle on questionnait le pouvoir du quotidien Le Monde en France ainsi que l'éthique et les méthodes de ses dirigeants.

Les auteurs du best-seller, Philippe Cohen et Pierre Pean, accusaient le monde, entre autres choses, de pratiquer le trafic d'influences, de réaliser des campagnes secrètes en faveur de certains politiciens... et de publier de la propagande anti-française.

On soulignait également, précisément, l'obsession des éditeurs pour les intérêts purement commerciaux de leur journal.

Tandis que Messier développait en territoire nord-américain les spectaculaires opérations qui ont bien failli conduire Vivendi Universal à la faillite, Ménard, suivant les orientations de Langley, se liait aux cercles mafieux de Miami par lesquels la National Endowment for Democracy et la United States Agency for International Development distribuent les centaines de millions destinés aux campagnes de désinformation contre
Cuba.

Allié aux Frank Calzon, Nancy Crespo, Orlando Gutierrez-Boronat et à plusieurs personnages associés à des actions terroristes contre Cuba, Ménard a monté une juteuse affaire, utilisant de façon honteuse le sujet des droits de l'homme pour assurer ses intérêts personnels.

Source: InvestigAction.
[swf width=296 height=93]http://www.danasoft.com/sig/rit10364.jpg[/swf]
User avatar
ritchie
.
.
 
Posts: 3118
Joined: Sat Nov 25, 2006 9:30 pm

Postby khorasan » Fri Sep 07, 2007 11:32 pm

Je detestais deja ce con*****nard et maintenant j'en suis convaincu que c un ....
Defenseur des libertés, defenseur de mes fesses oui!!!!
Reveille toi, tu as l'éternité pour dormir
User avatar
khorasan
.
.
 
Posts: 861
Joined: Wed May 23, 2007 8:41 am
Location: 7it

Postby leila » Sat Sep 08, 2007 7:37 am

c'est trop long pour tout lire,mais comme vous etes tous d'accord pour dire que c'est un sale type,je vous crois.
[img:426:146]http://img294.imageshack.us/img294/7742/glitterfy181324t596d36ty7.gif[/img]

BE QUIET,GAZA IS DYING......
User avatar
leila
.
.
 
Posts: 2855
Joined: Sun Dec 24, 2006 10:58 am

Postby ritchie » Thu Jan 31, 2008 11:32 pm

http://www.babnet.net/cadredetail-12556.asp

essayez de vous procurer le bouquin.
[swf width=296 height=93]http://www.danasoft.com/sig/rit10364.jpg[/swf]
User avatar
ritchie
.
.
 
Posts: 3118
Joined: Sat Nov 25, 2006 9:30 pm


Return to Internet,Media,TV, Arts

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest