Culture

Tunisie-Iran: Vers la coproduction d'un film tuniso-iranien: le cinéma au service du brassage culturel



Jeudi 13 Septembre 2012
L'idée de coproduire un film tuniso-iranien a été bien accueillie par le ministre de la culture Mehdi Mabrouk, lors de son entretien, recemment, au siège du département à Tunis, avec Chafi Agha Mohammadian, directeur du centre iranien de promotion du cinéma documentaire et expérimental.

De son côté, Sadok Ramadhani, attaché culturel auprès de l'ambassade de la république islamique d'Iran en Tunisie, a indiqué, à l'Agence TAP, que l'évolution que connaît le cinéma tunisien doit favoriser la dynamisation des activités du Centre du cinéma tunisien, à partir de la fin de l'année en cours, comme l'a indiqué le ministre tunisien de la culture, de manière à renforcer les coproductions sous le patronage de ce centre.

L'attaché culturel a, par ailleurs, exprimé la volonté de l'Iran de renforcer la coopération culturelle avec la Tunisie, notamment dans le domaine du 7ème art à travers la coproduction, la formation et l'encadrement des jeunes cinéastes.

Notons que des producteurs et cinéastes tunisiens participeront au festival international d' "Alhakika"(la vérité) des films documentaires au mois d'octobre en Iran et qu'une semaine culturelle tuniso-iranienne aura lieu, au mois de novembre prochain, en Iran.


Le cinéma iranien a réussi, au cours des dernières années, à se forger une identité artistique basée sur les dimensions culturelle, spirituelle et esthétique.

L'Iran compte 720 institutions de cinéma et a produit l'année dernière 120 longs métrages et 2000 courts métrages et documentaires.

          Partager  Share on Google+      
Abdelwahab   Hay Hibini





5 de 5 commentaires pour l'article 54198

Rabbymaanaa  (United Arab Emirates)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 09h 04m||           
Je ne sais pas qu'est ce que ce ministre est entrainde foutre , et le gouvernement sur ce point est complètement a coté de la plaque, et si il vont perdre les prochaines élections c'est a cause de ça si ils ne se rattrapent pas la dessus

Wlidha  (Tunisia)  |Vendredi 14 Septembre 2012 à 07h 55m||           


@ toonsi

oui , leur but est de propager le chiisme et (attayfia) , déjà ils veulent former des journalistes (de l'institut du journalisme de tunis) a l'iran pour faire la propagande du shiisme...des conventions ont été faites ....!!!

le gouvernement doit se rattraper et annuler ses conventions et coopérations culturelles empoisonnées...!!!


Toonsi  (Tunisia)  |Jeudi 13 Septembre 2012 à 22h 23m||           
الحذر ثم الحذر من إيران لقد أضهرت عداءها لنا و للدول العربية الشيعة يحقدون علينا و يحللون دماءنا و يحرضون على قتلنا يجب منع كل أعمالهم لأن تقاليدها منافية لشعائر ديننا و ستعم الفوضى و الفتن الطائفية فهم يسبون و يلعنون صحابة نبينا و أمنا عائشة فكيف نتعاون معهم ثقافيا

Cheee  (Tunisia)  |Jeudi 13 Septembre 2012 à 19h 34m||           
عظيم........توكلوا على الله..كفانا تبعية...

Norchane  (Tunisia)  |Jeudi 13 Septembre 2012 à 19h 10m||           
نتصور باش يكون فيلم ، خلقة

غير حصنو القنصليات بركة




Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4654.77
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires