Monde

Iran: Riyad menace d'abattre les avions militaires israliens



Jeudi 09 Août 2012
RIA Novosti - Les autorits saoudiennes ont inform Isral de leur intention d'abattre les avions militaires israliens si ces derniers survolent l'Arabie saoudite lors d'une attaque contre l'Iran, a annonc jeudi le journal isralien Yedioth Ahronoth.

Selon le journal, l'Arabie saoudite a transmis ce message par le biais des membres de l'administration amricaine lors des rcentes ngociations amricano-israliennes Jrusalem.
Ce message de Riyad transmis par les Amricains aux Israliens peut tmoigner d'une attitude ngative de Washington l'gard des projets de Tel Aviv de lancer une opration militaire contre l'Iran, note le journal, qui rappelle que l'aviation isralienne peut galement atteindre l'Iran par l'espace arien irakien.
Isral est srieusement proccup par les activits nuclaires de Thran qui pourrait chercher se doter de l'arme nuclaire sous couvert d'un programme civil. Les dirigeants israliens estiment que l'Iran, avec sa rhtorique anti-isralienne et son soutien aux forces anti-israliennes du Proche-Orient, prsente une menace pour l'Etat hbreu. Elles appellent la communaut internationale neutraliser cette menace sans toutefois exclure la possibilit d'une opration militaire unilatrale.
Pour viter le scnario militaire, la communaut internationale doit rapidement persuader Thran qu'Isral peut recourir la force, a rcemment dclar le premier ministre isralien Benjamin Netanyahu lors d'une rencontre avec le ministre amricain de la Dfense Leon Panetta. M.Netanyahu a dit ne pas avoir pris de dcision ce sujet. D'aprs les mdias, certains militaires de haut rang israliens sont hostiles l'attaque contre l'Iran.

          Partager  Share on Google+      
Najet   Erjaa.




Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims

8 de 8 commentaires pour l'article 52916

Portofarina  (Tunisia)  |Lundi 10 Septembre 2012 à 17h 31m||           
Du n'importe quoi

Tabarka  (France)  |Mercredi 05 Septembre 2012 à 15h 41m||           
Pour faire croire que nous sommes a vos cot.

Norchane  (Tunisia)  |Vendredi 10 Août 2012 à 10h 31m||           
Et si ces avions passaient au moment de la prire, sais qu'ils lachent tout lors des appels a la priere

Norchane  (Tunisia)  |Vendredi 10 Août 2012 à 10h 30m||           
Il faudra un israelien pour leur montrer comment marche le matriel qu'ils ont achete des americains

et si c'est des avions supersonniueq? comment vont ils faire j'imagine que l matriel qu'ils ont ne detecte pas les avions et l'arsenal isralienne et americaine
lol
c'etait une sympathique tentative quant memehihihi

Ledemystificateur  (Tunisia)  |Vendredi 10 Août 2012 à 09h 29m||           
C'est du cinema.la clique inculte et retrograde des seoud,est au service du colonialisme et du sionisme.elle travaille contre les peuples musulmans et particulierement ceux qui s'opposent aux crapules sionisto-croiss.ne pouvant realiser des progres scientifiques analogues a ceux de l'iran,ni des succes militaires analogues a ceux du hezbollah face a la vermine sionistes,elle essaye avec son maitre ,le grand satan,de neutraliser ou de
detruire ces forces ,qui font la fiert des peules opprims en ce bas monde.autre chose,les chameliers seoudiens sont incapables de se servir avec les armes qu'ils achetent pour des centaines de milliards de dollars aux pays colonialistes.clique des seoud,vous etes la honte de l'humanit en ce siecle.

OMAR_Tounes  (Tunisia)  |Vendredi 10 Août 2012 à 01h 13m||           
Ils ne matrise mme pas les avions qu'ils ont achets par le petro-dollars. que dire d'abattre les avions de chasse isralienne.
c'est la ralit malheureuse de armes arabes.

Wassimf  (Tunisia)  |Jeudi 09 Août 2012 à 16h 27m||           
Je ne croit pas trop au dclaration de al saloul.

Zekri  (France)  |Jeudi 09 Août 2012 à 15h 40m|Par |           
Bravo



Les Commentaires en arabe avec caractres latins seront automatiquement supprims


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 0
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires