Sport

Athlétisme- JO-2012 : Bolt, Blake and Co ont chauffé le moteur



Samedi 04 Août 2012
Le triple champion olympique jamaïcain Usain Bolt, mégastar du sprint, et son compatriote Yohan Blake, champion du monde du 100 m, se sont testés à distance samedi sur la ligne droite, survolant sans forcer leurs séries respectives aux JO de Londres.

Bolt s'est amusé 50 mètres pour finir en 10.09, quand Blake réussissait 10.00, dégageant tous deux une forte impression de facilité amplifiée par la rapidité de la piste couleur +terre rouge+ d'un stade olympique plein à craquer.

Justin Gatlin (9.97), champion olympique 2004, et Tyson Gay (10.08) ont répondu pour l'US team.

Mais c'est le troisième Américain, le plus jeune aussi (23 ans), Ryan Bailey, qui a fait descendre le chrono à 9 sec 88, record personnel égalé. "Je suis agréablement surpris.

Mes aînés (Gatlin et Gay, ndlr) me servent de balises", a souligné Bailey, un grand gabarit. "J'ai également été un peu déséquilibré au départ. Heureusement que cela est survenu en séries", a reconnu Bolt, battu deux fois par Blake (100 et 200 m) en finales des sélections nationales à Kingston, fin juin.

Les stars du sprint se retrouveront dimanche à 18h45 GMT pour les demi-finales, avant l'apothéose à 20h50 GMT.

Contrairement aux vedettes de la ligne droite, LaShawn Merritt ne verra pas les demies.

Sacré en 2008 sur 400 m et de nouveau favori pour l'or, Merritt, revenu au plus haut niveau après une suspension pour dopage en 2010, a stoppé sa course après 250 mètres et franchi la ligne en marchant.

L'Américain avait subi une première alerte lors de sa dernière course de préparation, le 20 juillet à Monaco.

Il avait alors stoppé son élan en se touchant l'arrière d'une cuisse, mais avait prétexté une crampe.

Autre éliminée de marque, la perchiste brésilienne Fabiana Murer, championne du monde 2011 à Daegu (Corée du Sud), n'a pu franchir la mesure de qualification (4,55 m).

Sa collègue russe Yelena Isinbayeva a été moins imprévoyante, en route pour un 3e titre olympique consécutif.

La Britannique Jessica Ennis devrait toucher dès samedi soir l'or de l'heptathlon, probablement dans une ambiance bouillante.

Avant le 800 m, 7e et ultime épreuve de ses +travaux+, la gloire de Sheffield possède 188 pts d'avance sur la Lituanienne Austra Skujypte. Plus que deux tours de piste.


          Partager  Share on Google+      
Om Kalthoum   Fakkarouni (59min)





0 de 0 commentaires pour l'article 52737



Les Commentaires en arabe avec caractères latins seront automatiquement supprimés


En continu
Indicateurs Banque Centrale de Tunisie


  TUNINDEX: 4684.04
Tunis



NOS PARTENAIRES




Derniers Commentaires